Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 - Le don de prophétie et l’Église du reste (Apocalypse 12)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : D’un bout à l’autre de l’histoire biblique, Dieu travaille en collaboration avec un groupe spécifique de personnes pour faire avancer son Royaume. Est-ce encore le cas ? Sera-ce toujours le cas dans les jours précédant la fin de l’histoire terrestre ? Dès lors qu’il s’agit de personnes qui parlent pour Dieu, ne semblerait-il pas raisonnable que le don de prophétie soit un don spécial à ce groupe du reste ? Plongeons-nous dans la Bible et découvrons ce qu’elle enseigne à ce sujet !
 
I.         La femme et le dragon
 
1.      Lisez Apocalypse 12:1-2 et Apocalypse 12:5. La seule chose certaine dans ces versets est que la femme donne naissance à Jésus. De ce fait, qui pensez-vous que cette femme représente ? S’agit-il de Marie, la femme qui a réellement donné naissance à Jésus ? S’agit-il d’Israël, la nation qui a donné naissance à Jésus ? S’agit-il d’une référence à l’Église chrétienne, ce qui semble être le point de vue majoritaire ?
 
a.        Quels sont les arguments contre le fait que ce soit Marie ? (Apocalypse 12:1 semble difficilement correspondre à la description d’un être humain.)

b.        Quels sont les arguments contre le fait que ce soit l’Église chrétienne ? (Jésus a donné naissance à l’Église chrétienne, et non l’inverse.)

c.        Quels sont les arguments contre le fait que la femme soit Israël ? Les douze étoiles pourraient-elles être les douze tribus ? (L’argument selon lequel Israël a mis Jésus à mort est aussi fort que l’argument selon lequel Israël a donné naissance à Jésus. Compte tenu de toute cette histoire, il semblerait étrange que cette femme représente Israël.)
 
d.        Qu’en serait-il si la femme représentait une sorte de distillation des trois éléments ci-dessus : spécifiquement les humains qui ont été fidèles à Dieu ? Marie pourrait-elle être l’un d’entre eux ? Une partie d’Israël y correspondrait-elle ? Ou alors certaines personnes dans l’église naissante ? (Cela introduit le concept du "reste" très tôt. Marie, la mère de Jésus, est une personne avec laquelle Dieu a décidé d’avoir une relation spéciale. Elle représente les fidèles parmi les humains. Les douze étoiles peuvent être comprises comme étant les apôtres - une partie d’Israël dans l’église naissante qui était fidèle. Le fait d’être vêtue du "soleil" est une référence à la relation que Jésus a avec ses fidèles. La femme qui a la lune sous ses pieds (qui reflète la lumière du soleil) est une indication que les fidèles reflètent Jésus dans leur vie.)
 
2.      Lisez Apocalypse 12:3-4 et Apocalypse 12:7-9. Qui est le grand dragon rouge ? (La Bible nous dit explicitement qu’il s’agit de Satan.)

a.        Que signifie le fait que la "queue" du dragon entraîne un tiers des étoiles du ciel ? (Satan a gagné l’allégeance d’un tiers des anges du ciel. Comme Satan, ceux-ci ont été jetés sur la terre après avoir perdu leur bataille contre Dieu. Ils ont perdu le combat pour le ciel.)

II.       La chasse au dragon
 
1.      Lisez Apocalypse 12:4-6. Quel était le plan de Satan pour Jésus ? A-t-il accompli son plan ? (Satan voulait tuer Jésus. Il a accompli son plan.)
 
a.        En pensant à la vie de Jésus, est-ce que "tuer" était tout ce que Satan avait en tête ? (Non. Satan voulait tromper Jésus en gagnant son allégeance. Satan voulait infliger de la souffrance, de la détresse mentale et de l’humiliation.)

2.      Lisez Apocalypse 12:13-15. Nous trouvons deux références temporelles : 1’260 jours (verset 6) et "un temps, des temps et la moitié d’un temps". Que signifie "un temps" ? (Beaucoup de commentateurs soutiennent que "un temps" correspond à 1 an. Cela correspondrait à 3.5 années ou 42 mois ou 1’260 jours. Ainsi, les deux références temporelles sont les mêmes !)

a.        Que se passe-t-il durant cette période ? (Il semble que ce soit une période de sécurité pour le reste.)
 
3.      Lisez Daniel 7:23-25. Nous trouvons la même référence temporelle dans Daniel et nous voyons une bête qui semble similaire à notre dragon de l’Apocalypse. Le problème est que nous y voyons la persécution des saints, et non leur sécurité. Comment réconcilier ces deux idées : la persécution et le refuge ? (Des commentaires bibliques tels que Barnes’ Notes, Matthew Henry et Adam Clarke expliquent cela comme un symbole de la période temporelle (1’260 années) durant laquelle les chrétiens ont été persécutés par la Rome païenne ou la Rome "chrétienne" et ont volé vers des endroits éloignés ("le désert") pour leur sécurité.)
 
a.        Si ces commentateurs ont raison, que cela nous dit-il au sujet de l’idée du "reste" ? (La division parmi les humains n’est pas entre païens et chrétiens, mais plutôt entre des chrétiens qui prennent au sérieux leur allégeance à Dieu et tous les autres. De la même façon que Satan a gagné des partisans parmi les anges du ciel, ainsi il peut gagner des partisans parmi ceux qui réclament être de vrais chrétiens ou qui l’ont été à un certain moment.)

III.    Les caractéristiques du reste

1.      À ce stade-là, vous vous grattez peut-être la tête en vous demandant : "Comment puis-je être sûr que je fais partie du "reste" ?" Étudions ce reste ! Lisez Apocalypse 12:10-11. Nous voyons ici un conflit entre les vrais chrétiens et Satan. Comment les chrétiens gagnent-ils ce conflit ? (Ils s’appuient sur la mort et la résurrection de Jésus et ils témoignent de cela.)
 
2.      Lisez Apocalypse 12:16-17. Qu’est-ce qui met le dragon en colère ? (Si nous avons raison au sujet de la femme, il s’agit alors d’un reste fidèle.)
 
a.        Qui, logiquement, serait la "descendance" du reste ? (Ceux qui sont nés plus tard et qui sont également des vrais chrétiens.)

i.        Pourquoi Satan est-il en colère contre la descendance ? (Pour les mêmes raisons qu’il était en colère contre Jésus - la descendance est l’opposition. La descendance est un obstacle dans le chemin de ses plans diaboliques pour la terre.)

b.        Lisez à nouveau Apocalypse 12:17, car ce verset nous donne une description très claire du reste. Quelles sont les deux caractéristiques que nous y trouvons ? (Ils obéissent aux commandements de Dieu et ils ont le témoignage de Jésus.)
 
IV.     L’obéissance aux commandements de Dieu
 
1.      Si nous sommes sauvés par la grâce, pourquoi "obéir aux commandements de Dieu" est la première caractéristique des chrétiens fidèles et véritables ?

a.        Pourquoi ne pas dire : "Ceux qui aiment" (Matthieu 22:37-40) ?

b.        Pourquoi, d’un point de vue "don de prophétie", les Dix Commandements sont-ils si importants ? (Rappelez-vous qu’ils sont "l’étalon or" pour la communication de Dieu aux humains. Ils sont la seule communication que nous avons qui a été écrite par la main de Dieu. Toute autre chose qui a été communiquée par un prophète est ouïe-dire.)
 
2.      J’ai terminé la lecture d’un livre actuellement populaire intitulé The Blue Paraket (La perruche bleue). La thèse de l’auteur est que nous devons comprendre la Bible comme une histoire (une série d’histoires) donnée par les prophètes concernant notre relation avec Dieu. Que pensez-vous de cette approche de la Bible ? (L’ampleur de la "marge de manœuvre" de cette approche pour comprendre la Bible me rend un peu nerveux. Je renforcerais cela en affirmant que la Bible est une série d’histoires qui nous aident à comprendre ce que Dieu veut dire dans son étalon or - les Dix Commandements.)
 
3.      Du point de vue de Satan, pourquoi attaquerait-il ceux qui gardent les Dix Commandements ? (Si vous ne suivez pas la volonté de Dieu pour votre vie, êtes-vous un ennemi de Satan ? Il n’y a aucun besoin de combattre ceux qui ne sont pas contre vous sur le champ de bataille.)

V.       Le témoignage de Jésus

1.      Lisez à nouveau Apocalypse 12:17. Mettez-vous à la place de Jean, l’auteur de l’Apocalypse. Quelle est l’importance du message de Jésus ? (Tout l’enjeu de son ministère était de convaincre les gens que Jésus était le Messie - Jésus est Dieu.)
 
2.      Quelle est la relation de Jésus aux Dix Commandements ? (Si nécessaire, lisez Romains 4 à Romains 8. Sans Jésus, les Dix Commandements ne signifient que notre condamnation à mort. À travers Jésus, nous remplissons les exigences des Dix Commandements (Romains 5:9-19). Obéir aux Dix Commandements ne sert à rien sans le reste de l’histoire - Jésus.)
 
3.      Lisons une série de textes pour mieux comprendre comment l’Apocalypse utilise ce terme "témoignage de Jésus". Lisez Apocalypse 1:1-2, Apocalypse 1:5, Apocalypse 1:9, Apocalypse 14:12, Apocalypse 17:6, Apocalypse 19:10, Apocalypse 20:4, Apocalypse 22:16 et Apocalypse 22:20-21. Comment comprenez-vous la signification du terme "témoignage de Jésus" après avoir lu ces versets ? (Il s’agit de ceux qui communiquent le message de Jésus au monde.)

a.        Avez-vous remarqué qu’Apocalypse 19:10 dit que "le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie" ? Selon vous, que cela signifie-t-il ? (Dans cette série d’études, nous avons appris qu’un prophète transmet le message de Dieu. Le témoignage de Jésus qu’a le "reste" est un message de Dieu.)

4.      Lisez Joël 3:1-2 (dans certaines traductions, la référence est Joël 2:28-29). Quelle est la prophétie de Joël au sujet du reste dans les derniers jours ? (Ils sont remplis de l’Esprit saint. Leur message au sujet de Jésus est guidé par une étroite relation avec l’Esprit saint.)
 
5.      Cher ami, voulez-vous faire partie du reste ? Êtes-vous rempli de l’Esprit saint, sauvé par la grâce de Jésus, témoignant de ce que Jésus a fait, et déterminé à vivre une vie dans l’obéissance à la loi de Dieu ? Comment est votre église ? Est-elle remplie de l’Esprit saint ? Si votre réponse n’est pas un clair "Oui !", alors voulez-vous prier maintenant pour que l’Esprit saint entre dans votre vie et dans votre église avec puissance ?
 
VI.     La semaine prochaine : L’inspiration des prophètes.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don