Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 - La réconciliation, initiative divine (Romains 3, 5 & 8, Éphésiens 1)

Copyright © 2008, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Les deux dernières semaines nous avons étudié comment le péché est entré dans l’univers et dans notre monde. Cette semaine nous dirigeons notre attention sur le premier chapitre de notre délivrance du péché et de la mort éternelle. Pourquoi Dieu déciderait-il de nous racheter ? Qu’est-ce qui a initié notre chemin hors du péché ? Nous avons appris quelque chose durant les deux dernières semaines sur la façon d’éviter le péché, en étudiant la façon dont le péché est entré dans l’univers et dans notre monde. Que pouvons-nous apprendre sur la justification en nous basant sur la façon dont Dieu nous a donné une voie pour sortir du péché ? Débutons notre étude de la Bible et voyons ce que Dieu a à l’esprit !
 
I.         Notre position actuelle
 
1.      Lisez Romains 3:10-12. Quelle est notre condition ? Pouvons-nous faire mieux qu’Adam et Ève et rester hors du péché ? (Non ! Personne n’est juste. Tous ont péché.)
 
2.      Lisez Romains 3:19-20. Si vous demandiez à la plupart des gens, ils vous diraient qu’ils vivent une vie plutôt bonne. Sur quelle base diraient-ils cela ? (La plupart des gens se basent sur un quelconque standard. Ils sont de "bonnes personnes" parce qu’ils n’ont pas été arrêtés par la police ou parce qu’ils traitent les autres décemment.)

a.        Est-ce là ce que vous pensez de votre vie ?

b.        Que dit ce texte sur le fait de penser que nous sommes bons en nous basant sur le standard des Dix Commandements ?
 
c.        Il n’y a que Dix Commandements. Dans quelle mesure est-il difficile de les garder ?
 
d.        En lisant Romains 3:20 qu’apprenons-nous au sujet de l’intention de Dieu de nous donner les Dix Commandements ? (Il nous est dit que personne ne sera sauvé parce qu’il garde les Dix Commandements, personne n’est "assez bon" par ses propres actes. Un des buts des Dix Commandements est de montrer la vraie nature (pécheresse) de notre cœur. Quand nous comprendrons réellement ce que signifie "garder la loi" (voir Matthieu 5:21-22 et Matthieu 5:27-28), nous verrons simplement à quel point nous ne sommes pas justes.)

II.       L’espérance de la gloire

1.      Si nous ne pouvons pas arriver au standard de Dieu par nos propres efforts pour garder sa loi, quelle espérance y a-t-il pour nous ?
 
2.      Lisez Romains 5:1-2. Qu’est-ce que "l’espérance de la gloire de Dieu" ? (Indice : elle nous donne la joie !)
 
a.        Y a-t-il un lien avec la foi et la grâce ? (La gloire de Dieu doit signifier être en présence de Dieu. La grâce et la foi sont des éléments-clés pour y accéder.)

b.        Quel rôle joue Jésus dans cette espérance de la gloire de Dieu ? (Romains 5:1 nous dit que "par l’entremise de notre Seigneur Jésus-Christ" nous avons accès à la grâce. Le fait de recevoir la grâce de Dieu nous donne l’espérance que nous serons avec lui en gloire. Il s’agit d’une promesse du ciel. Nous pouvons nous emparer de cette promesse par la foi en Jésus.)

c.        Que nous apporte cette espérance en Jésus ? (Elle nous apporte la "paix avec Dieu" (verset 1) et nous apporte de la réjouissance (verset 2, traduction BFC).)
 
3.      Lisez Romains 5:3-4. Notez cette liste de choses négatives. Les mauvaises choses se terminent-elles par de l’espérance ? Pourquoi cette séquence se termine-t-elle par l’espérance ?
 
a.        Pourquoi même aborder ces mauvaises choses alors que le sujet est la réjouissance dans la présence de Dieu ? (La réalité de la vie est que nous sommes parfois face à des problèmes difficiles.)

b.        Cela est-il vrai dans votre vie - que le fait de souffrir vous apporte de l’espérance ? (Cela semble dire que les éléments positifs des choses négatives sont qu’elles avivent notre espérance si nous restons fidèles. Le fait de réaliser à quel point nous faisons défaut au standard de Dieu nous amène au point où nous réalisons que devons faire confiance en la grâce et en la paix qui nous sont offertes par Jésus.)

III.    Le plan de sauvetage
 
1.      Lisez Romains 5:6. Compte tenu de notre condition, quand et pourquoi Dieu a-t-il décidé que Jésus devait nous sauver ? (La Bible dit "au moment fixé par Dieu" (traduction BFC). La réponse au "pourquoi" est que nous étions "sans force" - nous avions désespérément besoin d’aide.)

a.        Lisez Éphésiens 1:4-6. Quand Dieu a-t-il décidé de ce plan ? Était-ce après avoir vu le gâchis que Satan et les humains ont créé ? (Ce texte nous dit que Dieu avait son plan à l’esprit avant la création du monde !)

b.        Cela veut-il dire que Dieu nous a créés en sachant que nous créerions ce gâchis (nous étions sans force) et qu’il aurait ainsi à le "nettoyer" ? (Il est difficile d’y voir une autre conclusion.)
 
2.      Lisez Romains 5:7-8. Qu’est-ce qui a motivé Dieu à s’engager dans cette sorte de conduite extraordinaire de ces humains qui se sont détournés de lui ? (L’amour. Dieu a fait quelque chose que personne d’entre nous ferait. Il l’a fait parce que son amour est supérieur à tout ce que nous pouvons imaginer. Dieu n’a pas attendu que nous devenions bons ou justes ou dignes.)
 
a.        Connaissez-vous des gens qui restent éloignés de l’église parce qu’ils ne sont pas "assez bons" ? Que leur dit ce texte ?

3.      Lisez Romains 8:32. Romains 5:7-8 nous a dit que le sacrifice de Dieu pour nous est remarquable. Qu’ajoute Romains 8:32 à cette pensée ? (Non seulement le sacrifice de Jésus à notre place est remarquable, mais il démontre qu’il nous aime plus que tout ! Cela signifie que Dieu ne retiendra aucune bonne chose loin de nous. La réponse au "pourquoi" du plan de sauvetage est que Dieu nous aime. Stupéfiant !)

4.      Lisez Romains 8:33-34. Que Jésus fait-il d’autre pour nous ? (Jésus est dans le ciel, intercédant pour nous. De même que le grand prêtre intercédait pour le peuple au jour de l’Expiation au temps de l’ancien Israël, ainsi Jésus intercède maintenant pour nous dans le sanctuaire céleste.)
 
a.        Ainsi, nous avons une compréhension complète de la distribution des rôles : Qui nous accuse ? Qui nous condamne ? (Apocalypse 12:10 nous dit que notre accusateur a été "jeté à bas". Il y a deux semaines nous avons étudié Apocalypse 12:9 et déterminé que c’est Satan qui est jeté à bas. Celui qui nous a fait tomber dans le péché a été vaincu, mais il continue à porter des accusations contre nous !)
 
b.        Qu’arrive-t-il à votre espérance quand les gens vous condamnent et portent des accusations contre vous ?

c.        Qui gagne dans la grande controverse entre Jésus et Satan ? (Le texte d’Apocalypse 12:10 que nous venons de lire nous dit que Satan est au tapis. Il est au sol et Jésus est le vainqueur. Les charges et accusations contre nous prennent le même chemin que l’accusateur.)

5.      Lisez à nouveau Romains 8:34. Pourquoi Jésus gagne-t-il pour nous ? (Ce verset nous dit que notre Intercesseur a l’oreille de Dieu. Il est à la droite du Père. Jésus a suivi le céleste plan d’amour : il a vécu, puis est mort et enfin est ressuscité pour nous. Il a maintenant une place spéciale auprès du Père où il parle en notre faveur. Ses intercessions vont auprès du Père qui nous aime déjà. J’aime ce plan !)
 
6.      Lisez Romains 8:35. La question est posée : "Qui nous séparera de l’amour du Christ ?" Qu’est-ce qui peut nous faire perdre le plan de Dieu et l’accomplissement de la partie de Jésus de ce plan ?
 
a.        Ce texte donne plusieurs causes possibles de séparation entre nous et l’amour de Dieu. Qu’ont toutes ces causes en commun ? (Elles sont toutes négatives. Bien plus que cela, elles ont toutes une source externe. Elles ne sont pas issues de nous-mêmes, mais proviennent toutes de l’extérieur.)

b.        Alors que vous considérez les différentes causes possibles de séparation, que cela suggère-t-il quant à la réponse à la question du verset 35 ? (Que rien d’externe ne peut nous séparer de l’amour de Dieu. Cela suggère que nous sommes les seuls qui pouvons nous séparer nous-mêmes de l’amour de Dieu.)

7.      Lisez Romains 8:37. Qui nous donne la victoire sur tous ces problèmes externes ? (Jésus nous rend "plus que vainqueurs" (la traduction anglaise NIV traduit "vainqueurs" par "conquérants", ce qui correspond bien au sens du mot grec originel).)
 
a.        Vous sentez-vous comme un conquérant ?
 
8.      Les conquérants ont parfois le sentiment qu’avec le temps ils perdent leur capacité à vaincre leurs opposants. Lisez Romains 8:38-39. Qu’est-ce qui nous donne l’espérance et la confiance que cela ne nous arrivera pas ? (Il nous est dit que rien dans toute la création ne sera assez puissant pour nous séparer de Dieu. Gloire à Dieu !)

9.      Cher ami, comprenez-vous pourquoi Dieu est intervenu pour vous sauver ? Son amour dépasse toute imagination. Bien que la vie de tous les jours puisse vous mettre face à des difficultés, si vous décidez d’accepter le sacrifice de Jésus et sa victoire pour vous, il n’y a rien dans toute la création qui pourra vous séparer de son amour. Pourquoi ne pas accepter ce Dieu d’amour dès aujourd’hui ?

IV.     La semaine prochaine : La réconciliation annoncée. 
Une Bible, du café... des disciples

Une Bible, du café... des disciples

Rempli d’aventures et d’humour, le livre de Neil Cole retient le coeur et l’imagination de ses lecteurs. Il donnera les clés d’une transformation durable pour devenir un disciple authentique et rayonnant pour Christ.
Vous serez mes témoins

Vous serez mes témoins

Gabriel Monet propose, à travers ce livre, un parcours à partir des textes-clés de la mission dans la Bible et de ses fi gures missionnaires un encouragement à considérer à nouveau notre situation de témoins.
Un admirable christianisme

Un admirable christianisme

On le sait, à la fi n du 1er siècle, la situation des chrétiens n’était guère enviable. Rupture avec le judaïsme, séduction d’un marché religieux foisonnant, brimades romaines... Dans tout cela, quel avenir pour le christianisme ?
L'Église au quotidien

L'Église au quotidien

Nous devons rencontrer ceux qui n’ont pas d’église là où ils se trouvent, dans le contexte de leur vie de tous les jours - en mettant l’accent sur la création de communautés attrayantes plutôt que sur l’organisation d’événements attractifs.
Vivre et partager l'Évangile

Vivre et partager l'Évangile

Qu’est-ce que l’Évangile change dans les relations humaines et sociales ? Ce livre décrit la mission des Églises au près comme au loin, qui s’accomplit par la vie communautaire, la justice, la guérison et le partage d’Évangile.
Dire la foi aujourd'hui

Dire la foi aujourd'hui

Rien de plus intime que la relation qui unit le croyant au Christ. Comme l’amour, la foi échappe d’emblée au langage. Il faut pourtant bien trouver des mots pour la dire. Car dire, c’est comprendre. Pédagogie subtile, où il ne s’agit pas d’imposer à quiconque ce qu’il doit croire, mais de l’inviter à trouver dans l’Évangile les mots capables de traduire dans l’existence son expérience de croyant.
L'évangélisation durable

L'évangélisation durable

Pourquoi évangéliser ? Comment le faire avec sagesse ? Comment déjouer les 7 freins principaux qui font obstacle à notre témoignage ? L’auteur part de la métaphore de l’agriculteur et propose un quadruple mouvement : labourer, semer, récolter et arroser. Un processus pertinent, biblique et global qu’il agrémente de nombreuses illustrations, tableaux, exemples et questions personnelles.
 

faire un don