Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 - Épreuves à venir (Deutéronome 28, 1 Pierre 4, Romains 1 et 2)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : À quoi un chrétien devrait-il s’attendre dans la vie ? La Bible nous donne toutes sortes de conseils pour vivre une vie meilleure. Deutéronome 28 nous promet que si nous obéissons à Dieu, il nous donnera une vie meilleure ici sur terre. D’autre part, si nous négligeons de lui obéir, nous aurons une vie difficile ici. Alors pourquoi trouvons-nous ces textes dans la Bible qui disent à des chrétiens de s’attendre à de mauvaises choses ? Débutons sans plus attendre notre étude et voyons ce que nous pouvons apprendre de la Bible !
 
I.          Ne soyez pas surpris

1.       Lisez Deutéronome 28:1-8. Que nous promet Dieu si nous lui obéissons entièrement ? (Il nous promet des bénédictions. Si vous lisez Deutéronome 28:1-45 vous en aurez toute la saveur. Si vous désobéissez à Dieu, votre vie sera plutôt terrible et frustrante.)

2.       Lisez 1 Pierre 4:12. Après avoir lu Deutéronome 28, vous pouvez imaginer ma surprise. La souffrance est étrange lorsque mise contre la toile de fond de Deutéronome 28. Si Dieu ne change pas, et si sa parole est fiable, alors comment expliquer ces deux déclarations apparemment contradictoires ?

3.       Étudions le contexte de 1 Pierre 4:12. Continuez la lecture avec 1 Pierre 4:13-16. Devrions-nous nous attendre à souffrir pour notre désobéissance à Dieu ? (Oui. Pierre dit que vous pouvez vous attendre à souffrir comme un meurtrier, un voleur ou quelqu’un qui se mêle des affaires d’autrui.)

a.         Quelle semble être l’exception à la règle d’obéissance et de prospérité, ou de désobéissance et de souffrance ? (Pierre relève comment Jésus a souffert. Jésus était le général de son armée dans le conflit entre le bien et le mal. En conséquence, il était la cible de Satan et de ses partisans. Pierre dit que nous pouvons nous attendre à la même chose.)

4.       Lisez 1 Pierre 4:17-19. Pierre continue dans la ligne de Deutéronome 28 en comparant ceux qui suivent Dieu à ceux qui ne le suivent pas. Nos attentes ont-elles changées entre l’Ancien et le Nouveau Testament ? (Non ! Pierre dit : "Si vous pensez que vous avez eu des problèmes comme disciple de Jésus, imaginez ce qui arrivera à l’impie !")

a.         Quelle semble être la source principale de problèmes pour l’impie ? (Le jugement de Dieu.)

5.       Lisez 1 Pierre 5:8-9. Nos souffrances ne viendront-elles que de la part des incroyants qui ne sont pas contents que nous suivions Jésus ? (Non. Satan chercher à nous nuire.)

a.         Si Satan cherche à nuire aux disciples de Jésus, à quoi cela sert-il d’être "sobre" et de "veiller" ? (Cela suggère que Satan cherche à nous faire pécher - ce qui déclenche alors notre souffrance.)

i.         N’est-ce que notre péché qui cause notre souffrance ? (Le sens du verset 9 est que notre souffrance nous amène à considérer d’abandonner notre foi. Il fait référence à "nos frères" qui subissent le même genre de souffrance. Ainsi, nous souffrons des attaques de Satan même si nous sommes obéissants.)

6.       Lisez 1 Pierre 5:10-11. Dieu nous redonnera-t-il une vie pleine de bénédictions si nous sommes fidèles ? (Oui. Nous souffrons "un peu de temps".)

a.         Cela se passera-t-il ici sur terre ? (Le texte ne le dit pas précisément, mais il parle de nous qui sommes appelés à "sa gloire éternelle". Il s’agit d’une référence au ciel.)

II.        Pas d’excuses

1.       Lisez Romains 1:18-20. Commencez-vous à penser que la vie peut ne pas être parfaite ? (Heureusement que nous avons étudié le Psaume 23 au cours de notre étude précédente !) Si nous obéissons, Satan rôde pour nous nuire. Si nous désobéissons, la colère de Dieu nous est révélée.

a.         Existe-t-il quelqu’un ayant une excuse pour désobéir à Dieu ?

2.       Lisez Romains 1:21-24. Selon ce texte, comment fonctionne la colère de Dieu ? (Si nous rejetons ce qui est évident, Dieu nous permet de continuer sur notre propre chemin et nous continuons à glisser toujours plus bas dans des activités pécheresses.)

3.       Lisez Romains 1:26-31. Que cela suggère-t-il quant au salaire du péché ? (Cela suggère que le péché amène sa propre récompense ! Il y a une grande vérité ici si nous la contemplons. Obéir à Dieu nous donne une vie meilleure. Désobéir à Dieu nous donne une vie plus mauvaise. La vie du chrétien est mauvaise uniquement à cause de l’existence du péché qui perturbe l’ordre naturel des choses. Ce péché nous fait du mal de trois façons : (1) nous sommes la cible de Satan ; (2) le péché général dans le monde nous attrape dans les mailles de son filet ; (3) nous péchons.)

4.       Lisez Romains 1:32. Le monde aujourd’hui est-il dans la même condition qu’il était au temps de Paul ? (Oui ! Combien "approuvent" aujourd’hui les péchés catalogués par Paul ? Combien approuvent aujourd’hui le péché de l’homosexualité ?)

a.         Qu’en est-il de vous ? Approuvez-vous les péchés cités par Paul ?

b.         Lisez Romains 2:1. Comment gardons-nous la ligne entre ne pas "juger" les autres et ne pas "approuver" le péché ?

c.         Lisez Romains 2:2-4. Qu’est-ce qui nous amène à un changement radical (repentance) ? Qu’est-ce qui amène les pécheurs dont il est mention dans Romains 1:26-32 à un changement radical ? (La bonté de Dieu ! Devrions-nous prendre une autre approche ?)

III.     S’améliorer

1.       Lisez Jérémie 9:6. Nous venons juste de dire que Satan et le péché en général peuvent nous porter préjudice. Pour quelle autre raison pouvons-nous avoir ce qui semble être des difficultés dans notre vie ? (Dieu dit qu’il nous "épurera" et nous "éprouvera".)

a.         Quel genre d’image voyez-vous dans ce texte - qu’un chrétien quelconque marche innocemment dans la rue lorsque tout à coup le feu de l’affineur s’abat sur lui et le porte à terre ? (Non. Remarquez la dernière partie du verset 6 : "Comment vais-je intervenir face à la méchanceté de mon peuple" (traduction TOB) ? Notre péché déclenche le feu de l’affineur.)

i.         Existe-t-il quelqu’un de parfait ? Dès lors que j’assume que la réponse à cette question est négative, devrions-nous agir avec surprise lorsque nous sommes confrontés au feu de l’affineur ?

ii.        Quelle devrait être votre attitude face à un feu raffinant ? (Vous devriez être reconnaissant. Dieu perçoit de la valeur en vous. Il voit que vous pouvez être "de l’or". Le but n’est pas la punition, mais bien votre perfectionnement.)

2.       Lisez 2 Corinthiens 12:7-9. Paul dit qu’il a reçu des révélations merveilleuses à propos du ciel (2 Corinthiens 12:1-6) et plus tard Satan lui a envoyé "une écharde dans la chair" pour le frapper. Pour quelle raison Paul dit-il qu’il a reçu une "écharde" ? (Pour l’empêcher de devenir orgueilleux.)

a.         Paul a demandé à Dieu d’éloigner de lui cette écharde de Satan. Pourquoi Dieu ne l’a-t-il pas enlevée ?

b.         Que veut dire Dieu quand il dit : "Ma grâce te suffit" ? (Je pense à la grâce de la part de Jésus qui est mort à ma place pour mon salut. Ainsi, je lis cela comme Dieu disant : "Je vous emmènerai au ciel où vous n’aurez plus aucune douleur ni souffrance. Cela devrait être une réponse suffisante à votre souffrance présente.)

c.         Que veut dire Dieu quand il dit : "Ma puissance s’accomplit dans la faiblesse" ? (C’est un thème de l’Ancien Testament - Dieu veut qu’il soit clair qu’il est l’Auteur de la victoire, et non pas les hommes. Ainsi, quand nous faisons un grand travail pour Dieu, il est glorifié quand il est clair que c’est par lui que ce travail s’est accompli, et non par nous. Quand nous souffrons d’une difficulté quelconque, cela rend la puissance de Dieu d’autant plus claire.)

3.       Lisez 2 Corinthiens 12:10. Quelle est l’attitude finale de Paul à propos de ce problème agaçant ? (Il finit par s’en complaire parce que "c’est quand je suis faible que je suis fort".)

4.       Cher ami, qu’en est-il de vous ? Souffrez-vous d’un quelconque problème aujourd’hui ? Si cela provient de vos péchés, alors éloignez-vous-en. Si cette souffrance est envoyée pour affiner votre caractère, réjouissez-vous des résultats finaux. Si ce n’est que Satan qui vous fait du mal, sachez deux choses : premièrement, la grâce de Dieu vous suffit ; deuxièmement, Dieu travaille plus efficacement pour sa gloire quand nous sommes faibles.

IV.      La semaine prochaine : Apprendre dans l’épreuve.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don