Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 14 - La signification du jugement aujourd’hui (Psaumes 73)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Nous arrivons à notre dernière étude de la série "1844". Qu’avons-nous appris ? Nous avons appris que Dieu a révélé à Daniel (et à tous les croyants) de quelle façon les événements de ce monde se dérouleront jusqu’à la fin de l’histoire humaine. Dieu nous a fait part d’éléments chronologiques relatifs à la venue de Jésus. Dieu nous a fait part de la façon dont l’Évangile est un message pour chacun. Dieu nous a montré qu’il y a un jugement à la fin des temps, et le critère pour ce jugement est la justification par une foi authentique. Désirons-nous la fin de ce monde lors du jugement ? Voulez-vous être jugé ? Finissons cette série d’études en approfondissant le sujet de savoir si nous désirons ce que Dieu a révélé !
 
I.          Y a-t-il une justice ?

1.    Lisez Psaumes 73:1. Cette déclaration est-elle vraie ? Est-il "sûr" que Dieu est bon pour ceux qui ont le cœur pur ?

2.    Lisez Psaumes 73:2-3. Pour quelle raison pensez-vous que cet homme soit "presque tombé" ? (Il commençait à douter de la vérité de Psaumes 73:1. Peut-être Dieu n’est-il pas si bon pour le fidèle.)

a.         Qu’est-ce qui a causé le doute dans l’esprit de cet homme ? (Il voyait que les "fiers" prospéraient.)

b.         Remarquez-vous également cela ? Les "mauvaises" personnes ont-elles du succès ?

c.         Remarquez qu’il était "jaloux" des fiers. Est-ce là une violation des Dix Commandements ? (Lisez Exode 20:17.)

i.         Lisez 1 Pierre 2:1. L’envie est-elle bonne ?

d.         Si cet homme n’avait pas enfreint les lois de Dieu, aurait-il eu un problème de doute ?

e.         Remarquez qu’il définit également les mauvais riches comme "fiers". Pourquoi cela ? (Cela provient probablement en partie de sa jalousie. Pourquoi devraient-ils être riches et pas moi ? Ils me "méprisent" avec leur richesse.)

3.    Lisez Psaumes 73:4-5. Est-ce le cas dans votre propre expérience ? (Cela pourrait être l’impression de quelqu’un regardant depuis l’extérieur.)

a.         Lisons quelques textes à ce sujet. Lisez Ecclésiastes 7:12, Ecclésiastes 10:19 et Proverbes 10:15. Que vous apporte l’argent et la richesse ? (La Bible nous dit que l’argent est une source de protection contre beaucoup de problèmes.)

4.    Lisez Psaumes 73:6. Que signifie "avoir la fierté pour collier" ? (Vous êtes évidemment fier. Vous le portez.)

a.         Pensez-vous que le problème soit seulement relatif au mauvais riche ici ? Est-ce que la jalousie vous parle ? (Ma lecture de cette situation est que l’auteur envie l’argent, ainsi il a un "radar" spécial pour la fierté des riches.)

5.    Jusqu’ici, semble-t-il y avoir un problème avec le fait d’être riche ? (Cela semble bien - même cet auteur de la Bible le désire puisqu’il est rempli de jalousie.)

a.         Il y a un côté sombre à cette richesse. Lisez à nouveau Psaumes 73:6. Est-ce que la violence est la conséquence du fait d’être riche ? (Le texte pourrait se référer à des gains injustes - mais le texte originel hébreu dit bien "violence", et la plupart des traducteurs la décrivent de cette façon.)

6.    Lisez Psaumes 73:7-8. Pensez-vous que ces caractéristiques viennent du fait d’être riche ? Sont-ils encouragés par le fait d’être fortunés ? (Ce texte ne parle pas que de la jalousie. Si l’argent vous donne la "solution" à la plupart des problèmes, alors cela promeut le sentiment d’être au-dessus des règles qui gouvernent les autres. Vous êtes tenté de contourner les règles.)

7.    Lisez Psaumes 73:9. Qu’est-ce qui enrage le Psalmiste ? (Ils prétendent être de bonnes personnes ! (Ou alors, ils disent que le ciel n’est pas important parce qu’ils dirigent tout.) Le Psalmiste les envie, il est frustré à cause d’eux parce qu’ils ont du succès et sont mauvais, et maintenant ils prétendent même être bons (ou n’avoir aucun besoin d’être bons) - ce qui était la base du Psalmiste pour se sentir supérieur à eux !)

8.    Lisez Psaumes 73:10-11. Est-ce que les riches-mauvaises personnes sont populaires ? (Oui.)

a.         Quel est l’effet sur la population générale du fait que les mauvais soient riches, heureux, populaires et (soi-disant) justes ? (Les personnes honnêtes se demandent s’il y a un Dieu qui prête attention. "Le Très-Haut est-il informé ?" Est-ce que notre Dieu sait ce qui se passe ? La façon dont nous vivons a-t-elle réellement une importance ?)

9.    Lisez Psaumes 73:12-14. Quelle comparaison fait cet auteur entre sa vie et celle des méchants ? (Ils n’ont que des bonnes choses, alors qu’il n’en a que des mauvaises.)

a.         Est-ce son manque d’argent qui est le problème ? (Apparemment, du moins en partie.)

10.   Il mentionnait auparavant que ses pieds s’étaient presque écartés du chemin. Psaumes 73:13 illustre cela. Quelle est la réaction de cet homme ? (Il a été bon pour rien.)

a.         Ma Bible a une note selon laquelle l’auteur de ce Psaume est un homme dénommé Asaph. Que pensez-vous d’Asaph ?

b.         Quelle question soulève Asaph ?

c.         Simplement dit, Asaph demande : "Quel bénéfice y a-t-il d’avoir un Dieu, et de lui obéir, si Dieu ne vous récompense pas ?"

i.         Approuvez-vous l’argument d’Asaph ?

ii.        Ou alors, Asaph est-il juste un "petit" homme tordu et jaloux qui a besoin de sortir, de vivre sa vie et d’arrêter de critiquer Dieu ?

11.   Lisez Psaumes 73:15. Est-ce qu’Asaph a exprimé ses sentiments à quelqu’un d’autre que Dieu ? (Il semble que non. Il pense que s’il partageait ses pensées avec des personnes fidèles à Dieu, il les blesserait.)

a.         Que nous dit cela au sujet du caractère d’Asaph ? (Cela le met sous un bon jour. Il s’inquiète de faire perdre à d’autres leur foi et il lutte donc dans son propre esprit avec ses questions sur Dieu.)

b.         Y a-t-il là un enseignement pour nous ? (Il est certainement bien de ne pas nuire à la foi des autres, mais je pense qu’il est préférable de trouver quelqu’un qui soit fort dans la foi pour partager avec lui vos interrogations sur Dieu.)

II.        La réponse : le jugement

1.    Lisez Psaumes 73:16-17. De quelle façon le sanctuaire de Dieu est-il la réponse à ce qu’Asaph ne peut pas comprendre autrement ? (Le sanctuaire traite du plan de Dieu pour traiter le problème du péché. Il présente le chemin du pardon et du jugement. Le sanctuaire rappelle à Asaph qu’un jugement aura lieu.)

a.         Comment cette réponse correspond-elle à notre série d’études de ce trimestre ? (Nos études ont porté sur le cours de l’histoire, qui se termine par le jugement de Dieu.)

2.    Lisez Psaumes 73:18-20. Pourquoi est-ce si bon ?

a.         Qu’en est-il d’Asaph et de sa jalousie ? Ne devrait-il pas être sujet au jugement ?

b.         Asaph, avec son "petit" péché de jalousie, n’est-il pas plus juste que le mauvais riche qui use de violence ? (Nous voulons le jugement pour les autres, et non pour nous-mêmes.)

c.         En vous basant sur notre discussion de la semaine dernière, pourquoi pensez-vous que le pécheur Asaph est sauvé, alors que le mauvais riche ne l’est pas ? (Il se tourne vers Dieu ! Tout le Psaume 73 est une supplication à Dieu pour qu’il fasse les choses de façon juste. L’essence de la justification par la foi n’est pas un caractère parfait, mais la confiance en Dieu !)

3.    Pourquoi le jugement est-il important dans le plan du salut ? (Nous pouvons avoir confiance que Dieu remettra tout en ordre dans un jugement. Peut-être trouvons-nous que la vie est injuste à notre égard maintenant. Mais si nous nous accrochons fermement à Dieu, il a promis de tout faire plus que juste pour son peuple.)

4.    Lisez Psaumes 73:23-24. Si Dieu ne nous donne pas nécessairement des richesses et du succès ici, que nous donne-t-il ? (Il nous donne sa présence. Il y a de cela plusieurs années, la secrétaire qui travaillait avec moi m’a donné une image de Jésus parlant avec un avocat (ou un homme d’affaires) et en dessous elle écrivit le texte de Psaumes 73:24. Cette image est affichée dans mon bureau aujourd’hui. Dieu guidera ceux qui s’appuient sur lui, qui suivent ses conseils pendant leur vie terrestre, et il finalement les prendra finalement avec lui au ciel !)

5.    Lisez Psaumes 73:25-26. Cher ami, c’est là la clé du jugement. Alors que tout n’est peut-être pas parfait dans votre vie, Dieu promet de tout remettre en ordre. Il détruira les méchants dans le jugement. Il sauvera ceux qui se repentent de leurs péchés et acceptent par la foi la vie et la mort de Jésus là où ils sont. Voulez-vous dire, avec Asaph : "Qui d’autre [que toi] ai-je au ciel ?" Jésus est dans le ciel en ce moment en tant que notre grand prêtre qui œuvre pour nous dans le sanctuaire céleste. Appuyez-vous sur lui, comptez sur lui, et non sur le système de "petite corne" que sont vos propres œuvres, et ainsi vous aurez la vie éternelle !

III.     La semaine prochaine : Nous commencerons une nouvelle série d’études sur le livre de la Genèse.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don