Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 12 - Le Seigneur d’une vie de service (Jean 13, Marc 10, Luc 10, 1 Corinthiens 12)

Copyright © 2005, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Dieu nous appelle-t-il à le servir dans tout ce que nous faisons ? Quelle attitude Dieu désire-t-il que nous ayons dans nos activités ? Que sommes-nous appelés à faire, de façon spécifique ? Chaque membre d’église a-t-il un rôle à jouer dans l’église ? Explorons ce que la Bible enseigne sur le service !
 
I.          La bénédiction du lavement des pieds
 
1.       Lisez Jean 13:1-3. Que savait Jésus à ce moment-là ?
 
a.         Si vous saviez que vous venez du ciel et que vous allez y retourner, quelle attitude auriez-vous ?
 
i.         Quelle attitude auriez-vous envers les hommes ? (Je saurais que je suis l’ultime membre de la famille royale. Je visite des êtres inférieurs. Le temps est venu de rejoindre les êtres célestes en tant que leur chef.)
 
2.       Lisez Jean 13:4-5. Comment le fait de laver les pieds des autres (le travail le plus inférieur) peut-il résulter de façon logique du fait que Jésus est le Grand Dieu du ciel et qu’il rentre à la maison ? (En suivant notre façon de penser, cela n’a aucun sens. Il n’y a absolument aucun rapport logique.)

3.       Lisez Jean 13:6-8. Pierre avait-il raison de protester ? (Bien sûr. Du point de vue du monde, Jésus ne devait pas laver les pieds de Pierre.)

4.       Lisez Jean 13:8-9. Pourquoi Pierre passe-t-il d’une première réponse négative à la suggestion de le laver en entier ? (Il est soudainement apparu à Pierre qu’il ne s’agissait pas de nettoyer ses pieds. Il était question d’un partenariat avec Jésus. Dès lors, Pierre voulait se faire laver autant que possible. Il voulait être un partenaire de Jésus à part entière.)

5.       Lisez Jean 13:12-15. Quelle était la signification de Jésus lavant les pieds des disciples ? S’agissait-il simplement d’avoir les pieds propres ? Y a-t-il quelque chose à voir avec un partenariat avec Jésus ? (Jésus affirme son statut de Seigneur et d’enseignant, mais il leur dit qu’il leur donne un exemple de service.)

6.       Lisez Jean 13:16-17. Quelle raison logique Jésus donne-t-il pour que les Chrétiens (et les responsables chrétiens) aient ce type d’attitude dans le service envers autrui ? (Vous pouvez être un responsable, vous pouvez être important, mais vous n’êtes pas meilleur que Jésus. Dès lors qu’il désirait le faire, nous devrions également désirer le faire. De plus, Jésus affirme qu’il y a une bénédiction dans l’accomplissement d’actions d’humilité.)
 
II.        Le service de direction
 
1.       Lisez Marc 10:35-37. Quelle était l’attitude de Jacques et Jean avant que Jésus n’ait lavé leurs pieds ? (Ils voulaient les positions les plus élevées.)
 
2.       Lisez Marc 10:41. Quelle était l’attitude des autres disciples avant que Jésus n’ait lavé leurs pieds ? (Ils avaient la même attitude - ils voulaient tous qu’on leur donne les positions les plus importantes.)

3.       Lisez Marc 10:42-45. En expliquant le lavement des pieds, Jésus dit : "Vous n’êtes pas meilleurs que moi, donc vous devriez également désirer faire ainsi." Il ne s’agit là pas d’une explication approfondie des raisons logiques pour avoir cette attitude. Quelle explication logique donne Jésus ici ? (Il s’agit presque de la même explication que sa précédente. Jésus dit qu’il est venu pour servir. Nous devrions avoir cette même attitude. Cependant, Jésus établit très clairement que l’ordre des choses "dans le monde" ne devrait pas s’appliquer dans l’église.)
 
a.         Quelle logique trouvez-vous dans les propos de Jésus, relativement à notre attitude vis-à-vis de la direction d’église ?

b.         Si vous voyez un dirigeant œuvrant avec une attitude de service, comment cela vous touche-t-il ? (Il y a plusieurs années, j’ai croisé mon patron dans les toilettes au travail. Quelqu’un avait laissé du papier hygiénique sur le sol. Mon attitude était que je n’aurais jamais jeté de papier hygiénique sur le sol, mais je ne l’aurais pas non plus repris après que quelqu’un l’eût fait. Par ailleurs, nous payions du personnel pour nettoyer les toilettes. Mon patron s’est penché jusqu’au sol, a pris le papier en question et l’a mis à la poubelle. Son exemple m’a tellement impressionné que, depuis, je fais de même.)
 
4.       Lisez Marc 2:15-16. Quelle réponse donneriez-vous aux Pharisiens, en vous basant sur ce que nous avons lu jusqu’ici ? (Si nous avons une attitude "supérieure" quand nous essayons d’amener Christ à d’autres, nous aurons peu de succès. Je pense que cela nous montre la vraie logique derrière le modèle "chef-serviteur" qu’est Jésus. Un supérieur ayant une attitude "je suis responsable" n’est pas efficace pour diriger les autres vers le royaume ou pour amener les autres à une plus grande vérité.)

5.       Lisez Marc 2:17. Les Pharisiens étaient-ils justes ? Dans la négative, pourquoi Jésus a-t-il dit cela ? (Lisons trois textes : Romains 3:10, Romains 3:20 et Matthieu 23:27-28. Si vous avez une attitude de juste, Jésus ne vous appellera pas. Vous n’avez aucun besoin de lui. Quand Jésus dit qu’il est venu pour aider les malades, je pense qu’il veut dire qu’il est venu pour ceux qui ressentent le besoin de son salut. Une attitude de service n’est pas simplement nécessaire pour la direction d’église ; il s’agit d’une attitude dont chacun d’entre nous a besoin pour son propre salut.)
 
III.     L’équilibre dans le service
 
1.       Lisez Luc 10:38-40. Laquelle de ces deux femmes représente le mieux votre idée du service ?
 
a.         Marthe avait-elle raison de se plaindre ? N’est-il pas vrai que quelques dirigeants d’église sont surchargés, tandis que d’autres membres restent assis, ne faisant même pas ce qui leur incombe ?
 
2.       Lisez Luc 10:41-42. Pourquoi Jésus laisse-t-il Marie rester assise ? (Jésus nous dit que le "faire" dans l’église ne devrait pas se faire au détriment de notre relation avec Jésus. La relation est plus importante.)
 
IV.      Les méthodes de service
 
1.       Lisez 1 Corinthiens 12:27. Combien de membres d’église ont un rôle à jouer dans le travail ? ("Chacun [d’entre nous] pour sa part".)

2.       Lisez 1 Corinthiens 12:7. Combien d’entre nous peuvent recevoir des dons de l’Esprit saint pour contribuer à servir l’église ? (À nouveau, "à chacun" un don est donné "pour l’utilité commune".)

3.       Lisez 1 Corinthiens 12:8-10. En lisant ces dons, y trouvez-vous le(s) vôtre(s) ?

4.       Lisez 1 Corinthiens 12:28. Alors que vous lisez cette liste de rôles au sein de l’église, lequel est le vôtre ?

5.       Lisez 1 Corinthiens 12:11 et 1 Corinthiens 12:29-30. Pourquoi Paul donne-t-il cet avertissement ? (Nous ne devons pas nous attendre à avoir tous ces dons. Nous ne devons pas être jaloux s’il nous manque un don que possède quelqu’un d’autre. Notre but est de découvrir les dons que Dieu nous a donné et de les mettre en pratique.)

6.       Lisez 1 Corinthiens 12:31. S’agit-il d’une permission d’être jaloux des dons des autres ?
 
a.         Si ce n’est pas le cas, que dit Paul ? Les dons sont-ils sujets à changement ? Est-il possible de recevoir de nouveaux dons avec le temps ? (Il doit être possible d’avoir de nouveaux dons, sinon Paul ne l’aurait pas écrit.)
 
7.       Cher ami, Dieu vous a donné un don et un rôle à jouer dans l’église. Utilisez-vous ce qui vous a été donné pour servir les autres ? Votre attitude dans la façon d’être un dirigeant d’église est-elle juste ? Ou alors, désirez-vous être un dirigeant uniquement pour votre propre gloire ? Voulez-vous décider aujourd’hui d’utiliser vos dons pour servir les autres ?
 
V.        La semaine prochaine : Roi des rois et Seigneur des seigneurs !
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don