Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 01 - Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ (Psaumes 14, Romains 3, 1 Corinthiens 18, Actes 22)

Copyright © 2005, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
        
Introduction : Aimez-vous être traité de fou ou d’insensé ? Alors que je n’en suis pas un partisan, notre étude de cette semaine aborde le terme "fou" à plusieurs reprises. Si vous n’aimez pas ce terme, vous devriez vous défiler ! Plus sérieusement, est-il dangereux de penser que nous ne sommes pas fous ? Si nous sommes fous, existe-t-il un moyen de devenir un "ex-fou" ? Notre nouvelle série d’études qui débute cette semaine nous invite à repenser chaque aspect de notre vie. Au lieu de faire confiance à notre propre pensée folle, à notre propre sagesse, nous examinerons les avantages de compter sur Dieu pour résoudre les problèmes dans notre vie. Ouvrons sans plus attendre la Bible et découvrons !
 
I.          Les fous
 
1.    Lisez Psaumes 14:1. À première vue, pourquoi le fou est-il corrompu ? (Il semble que ce soit parce qu’il ne croit pas en Dieu.)
 
a.         Pourquoi la deuxième partie de ce verset dit-elle que "il n’en est pas un" qui fasse le bien ? Ou alors, cela signifie-t-il que "aucun fou ne fait le bien" ?
 
2.    Lisez Psaumes 14:2-3. Limitons-nous toujours les mauvaises actions aux fous ? (Dieu nous regarde et voit que nous sommes tous corrompus.)
 
a.         Lisez à nouveau ces deux versets. Quelle est la source du problème ? (Nous ne cherchons pas ou ne comprenons pas Dieu. Nous nous sommes "égarés".)
 
b.         Sommes-nous alors tous des fous ? Ceux qui lisent ces présentes études bibliques croient certainement qu’il y a un Dieu. Même les lecteurs de ces études sont-ils des fous ? (Le psalmiste nous dit que nous n’acceptons pas Dieu comme notre Seigneur de façon sérieuse. Nous ne recherchons pas et de comprenons pas Dieu de façon sérieuse. Cela fait de nous tous des fous.)
 
3.    Dans Romains 3:10-17 Paul cite Psaumes 14:1-3 (et d’autres Psaumes) pour apporter une conclusion logique. Lisez Romains 3:19-20. Considérant que nous avons appris que nous sommes tous des fous, quel est le but de la loi ? (Nous empêcher de nous vanter de combien nous sommes bons, et nous rendre conscients que nous sommes fous !)
 
4.    Lisez Romains 3:21-22. Y a-t-il une espérance pour les fous ? (Oui. Les fous ont accès à un chemin vers la justice, qui passe seulement par la foi en Jésus.)
 
5.    Lisez Romains 3:23-26. La semaine dernière nous avons terminé notre étude sur l’évangile de Marc. Nous venons juste de passer par la crucifixion et la résurrection de Jésus. Comment la crucifixion manifeste-t-elle la justice de Dieu (verset 25) ? (Elle nous montre que Dieu prend le péché très au sérieux. Nous les fous ne le voyons pas aussi clairement que nous le devrions, mais Dieu prend le péché tellement au sérieux qu’il a accepté de mourir une mort atroce pour payer le prix de notre péché.)
 
6.    Quelle conclusion devrions-nous tirer à ce stade ? (Les fous ont accès à la justification en croyant en Jésus. En même temps, le péché est une chose très dangereuse que les fous devraient prendre au sérieux.)
 
II.        "Guérir" les fous
 
1.    Lisez 1 Corinthiens 1:18. Qu’est-ce qui sépare les fous intégraux des fous "guéris" ? (S’ils croient ou non en la "parole de la croix".)
 
a.         Qu’est la "parole de la croix" ? (La parole de la croix est qu’en nous basant sur nous-mêmes nous sommes fous. Le seul chemin vers le salut est par la puissance de Dieu. La parole de la croix est aussi sur l’amour illimité de Dieu et son intolérance envers le péché.)
 
2.    Lisez 1 Corinthiens 1:19-21. Quel est le problème avec la sagesse du monde ? (Elle ne connaît pas Dieu. Elle n’a pas reconnu Jésus.)
 
a.         Si vous lisez attentivement 1 Corinthiens 1:21, ce verset semble dire que c’était le plan de Dieu (sa "sagesse") que la sagesse du monde ne comprendrait pas Jésus. Pourquoi Dieu voudrait-il éviter le soutient de la sagesse du monde ? (Nous commençons à voir un argument contre l’appui sur soi-même. L’appui sur soi-même dans le domaine de la sagesse nous amène dans les difficultés. Le moins fou selon les normes du monde se retrouve être le plus fou selon les normes de Dieu.)
 
3.    Cela signifie-t-il que le christianisme est "anti-intellectuel" ?
 
a.         Lisez 1 Corinthiens 1:22-25. (Dieu est tant sagesse que force à un degré beaucoup plus élevé que le sont la sagesse et la force humaines. Cela signifie que Dieu n’est pas "anti-intellectuel" ; cela signifie que nous ne comprenons pas correctement sa sagesse.)
 
4.    Lisez 1 Corinthiens 1:26-29. Quelle bonne nouvelle trouvons-nous pour nous dans ces versets ? (Que nous avons tous la possibilité de "guérir" de notre folie et d’apprendre la sagesse de Dieu ! Il n’est pas nécessaire d’être né intelligent pour prendre part à la sagesse de Dieu.)
 
III.     Un exemple fou
 
1.    Lisez Actes 22:2-3. Paul avait-il un niveau d’instruction élevé ? (Oui.)
 
a.         De quelle nature était son éducation ? (Religieuse.)
 
2.    Lisez Actes 22:4-5. Quel était le niveau de la motivation et de l’assiduité de Paul ?
 
a.         Aimeriez-vous qu’il travaille pour vous ?
 
3.    Lisez Actes 22:6-9. Quel était l’élément déclencheur du changement dans la vie de Saul (Paul) ? (Il a vu la lumière.)
 
4.    Lisez Actes 9:10-14. Ananias se soucie-t-il du fait que Dieu ne semble pas être complètement informé au sujet de Saul/Paul ?
 
a.         Dieu choisit-il un fou pour aller parler à un autre fou ?
 
i.         Ne s’agit-il pas d’une bonne nouvelle ?
 
5.    Lisez Actes 9:15. Pourquoi Dieu a-t-il choisi Saul ?
 
6.    Lisez Actes 9:17-19. Saul/Paul était-il prêt à être au service de Dieu dans son ancienne condition ?
 
a.         Qu’est-ce qui n’allait pas avec son ancienne condition ? (Il pensait qu’il pourrait voir. Il pensait qu’il avait raison. Il a fallu la nouvelle lumière et l’Esprit saint pour que Paul voie vraiment.)
 
7.    Lisez Actes 22:10. Quelle est la première réponse de Paul en voyant la lumière ? ("Que dois-je faire ?")
 
a.         Est-ce la réponse correcte ?
 
8.    Cher ami, qu’en est-il de vous ? Êtes-vous satisfait de votre connaissance actuelle de Dieu ? Ou alors désirez-vous voir la nouvelle lumière, laisser la folie derrière vous et apprendre les voies de Dieu ? S’il en est ainsi, accompagnez-moi dans une grande aventure ce trimestre pour apprendre comment faire de Jésus le Seigneur dans chaque aspect de notre vie !
 
IV.      La semaine prochaine : Le Seigneur de nos priorités.
Une Bible, du café... des disciples

Une Bible, du café... des disciples

Rempli d’aventures et d’humour, le livre de Neil Cole retient le coeur et l’imagination de ses lecteurs. Il donnera les clés d’une transformation durable pour devenir un disciple authentique et rayonnant pour Christ.
Vous serez mes témoins

Vous serez mes témoins

Gabriel Monet propose, à travers ce livre, un parcours à partir des textes-clés de la mission dans la Bible et de ses fi gures missionnaires un encouragement à considérer à nouveau notre situation de témoins.
Un admirable christianisme

Un admirable christianisme

On le sait, à la fi n du 1er siècle, la situation des chrétiens n’était guère enviable. Rupture avec le judaïsme, séduction d’un marché religieux foisonnant, brimades romaines... Dans tout cela, quel avenir pour le christianisme ?
L'Église au quotidien

L'Église au quotidien

Nous devons rencontrer ceux qui n’ont pas d’église là où ils se trouvent, dans le contexte de leur vie de tous les jours - en mettant l’accent sur la création de communautés attrayantes plutôt que sur l’organisation d’événements attractifs.
Vivre et partager l'Évangile

Vivre et partager l'Évangile

Qu’est-ce que l’Évangile change dans les relations humaines et sociales ? Ce livre décrit la mission des Églises au près comme au loin, qui s’accomplit par la vie communautaire, la justice, la guérison et le partage d’Évangile.
Dire la foi aujourd'hui

Dire la foi aujourd'hui

Rien de plus intime que la relation qui unit le croyant au Christ. Comme l’amour, la foi échappe d’emblée au langage. Il faut pourtant bien trouver des mots pour la dire. Car dire, c’est comprendre. Pédagogie subtile, où il ne s’agit pas d’imposer à quiconque ce qu’il doit croire, mais de l’inviter à trouver dans l’Évangile les mots capables de traduire dans l’existence son expérience de croyant.
L'évangélisation durable

L'évangélisation durable

Pourquoi évangéliser ? Comment le faire avec sagesse ? Comment déjouer les 7 freins principaux qui font obstacle à notre témoignage ? L’auteur part de la métaphore de l’agriculteur et propose un quadruple mouvement : labourer, semer, récolter et arroser. Un processus pertinent, biblique et global qu’il agrémente de nombreuses illustrations, tableaux, exemples et questions personnelles.
 

faire un don