Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 01 – Restauration totale (Genèse 1 & 3, Galates 3, 1 Corinthiens 12, Galates 2)

Copyright © 2016, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Dieu est attaqué ! Son intégrité et son autorité en tant que Créateur et Rédempteur ont été sapées par Satan dès le début. L’attaque continue aujourd’hui. La question pour chaque humain est : « Quel rôle jouez-vous dans le conflit entre le bien et le mal ? » Notre étude de la Bible cette semaine nous aide à mieux comprendre les enjeux. Débutons notre étude et apprenons-en davantage !
 
I.  L’image de Dieu perdue
 
1.     Lisez Genèse 1.26-27. Supposez n’avoir jamais lu ces versets auparavant. Qu’apprendriez-vous de cela ? (Nous existons parce que Dieu nous a créés. Dieu a créé les humains comme gestionnaires du reste de la création et il a créé les humains à son image. Dieu a créé les humains homme et femme – et cela reflète son image.)
 
a.      Dès lors que notre étude parle de « restauration », combien de ces informations que vous avez apprises de ces versets ont été floutées ou même détruites par Satan ? (Une idée populaire est que les humains ont évolués, qu’ils n’ont pas été créés, qu’ils n’ont pas commencé avec une « image », et encore moins avec l’image de Dieu. Une idée populaire est que les humains servent la création, et non l’inverse. Une idée populaire est que l’identité masculine ou féminine n’est pas importante.)
 
b.      Il y a plusieurs dizaines d’années il m’est venu à l’idée de faire un « auto-test » pour évaluer mon influence. Je n’ai pas aimé les résultats. Comment ressortiriez-vous d’un auto-test concernant le plan originel de Dieu ? Votre influence se trouve-t-elle du côté de ceux qui démolissent le plan originel de Dieu ?
 
2.     Lisez Genèse 3.1-5. Quelle est l’essence de la tentation d’Ève ? (Ne pas croire Dieu.)
 
a.      Considérez ceux qui acceptent l’évolution, l’écologie extrême, et les mariages entre personnes de même sexe. Comment se comparent-ils à Ève ? (Ils ne croient évidemment pas Dieu, ou alors ils pensent que le plan de Dieu n’est pas important.)
 
b.      Lisez à nouveau Genèse 1.27. Ces thèmes sont-ils encore pertinents aujourd’hui ? (Dieu dit que ces thèmes reflètent son image. Le fait d’effacer l’image de Dieu de la terre est exactement l’inverse de ce que le Chrétien est supposé faire.)
 
3.     Lisez à nouveau Genèse 3.4-5. Nous croyons que Dieu ne change pas, mais est-ce également vrai pour Satan ? Satan emploie-t-il les mêmes tactiques aujourd’hui qu’il le faisait contre Ève – l’amener à ne pas croire Dieu ?
 
a.      Que devriez-vous et que devrais-je faire avec cela ? Devons-nous rester silencieux ?
 
i.       Si vous aviez été présent(e) quand le serpent a tenté Ève, auriez-vous gardé le silence ?
 
4.     Lisez Genèse 3.22-24 et 1 Jean 2.1-2. Comment Dieu traite-t-il ceux qui ne le croient pas ? (Dieu les chasse hors d’Eden, afin qu’ils ne puissent pas manger du fruit de l’arbre de la vie. Mais Dieu met également en œuvre son plan de salut pour ceux qui ont péché en ne le croyant pas.)
 
II.  L’image de Dieu acquise
 
1.     Lisez Galates 3.6-7. Qu’est-ce qui est essentiel à la justice ? (Croire Dieu. Ève n’a pas cru Dieu.)
 
2.     Lisez Galates 3.10-12. Contre quoi les Galates sont-ils mis en garde ? (Contre le fait de s’appuyer sur la loi pour leur salut.)
 
a.      Lisez Lévitique 18.5. Notez que Paul cite ce verset du Lévitique. Que signifie-t-il ? (La loi fait beaucoup de choses. Le fait d’obéir à la loi nous aide à vivre une vie plus agréable. Le fait d’obéir à la loi rend honneur à Dieu et à nous. Mais le fait d’obéir à la loi ne nous sauve pas.)
 
3.     Lisez Galates 3.13-14. Qu’est-ce qui nous sauve de la malédiction de la loi ? Qu’est-ce qui nous donne le salut ? (Jésus. La foi en la vie, la mort et la résurrection de Jésus à notre place.)
 
4.     Lisez Galates 3.21-25. Quel est le lien entre la loi et la foi en Jésus ? (La loi est bonne, elle nous guide vers une meilleure vie. Cependant, nous sommes pécheurs, et le fait d’essayer d’obéir à la loi nous enseigne que nous ne pouvons pas lui obéir parfaitement. La foi en Jésus est le seul chemin qui mène au salut.)
 
5.     Réfléchissons-y un instant. Quels éléments de comparaison existe-t-il entre le péché d’Ève et le péché des Galates ? (Ce sont deux extrêmes que nous trouvons dans l’église aujourd’hui. Il s’agit de soi-disant disciples de Jésus qui ne croient pas ce que Dieu dit sur la création, sur notre rapport avec la création, ni sur les rôles des genres dans la sexualité humaine. À l’extrême opposé se trouvent les soi-disant Chrétiens qui ne comprennent pas que le rôle de la loi est d’améliorer notre vie, et non de prouver notre droit au salut. Tant un groupe que l’autre ne mettent pas Jésus à sa vraie place dans leur vie.)
 
III.  Le rôle de l’église dans la restauration
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 12.12-13. Nous avons discuté les deux extrêmes – ne pas croire en Dieu et s’appuyer sur la loi pour le salut. Quelle protection avons-nous contre ces erreurs ? (Être une partie du corps du Christ – qui est l’église.)
 
a.      En quoi est-ce une protection contre l’erreur ? (Lisez 1 Corinthiens 12.7-10. De la même manière que c’est une erreur de croire que nous pouvons nous sauver par nos œuvres, c’est également une erreur de croire que nous pouvons faire l’œuvre de Dieu par nous-mêmes.)
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 12.11. Quel est le facteur unifiant dans l’église ? (L’Esprit saint. À nouveau, nous revenons sur la question de croire Dieu. Jésus nous a dit que Dieu enverrait l’Esprit saint pour nous guider (Jean 14.26).)
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 12.14-20. Comment l’Esprit saint veut-il que l’église fonctionne ? (Chacun et chacune d’entre nous individuellement est une part coopérant au corps plus global qui est l’église. Il s’agit d’un effort de groupe, et non pas d’un effort individuel.)
 
a.      Avez-vous noté que les gens qui se trouvent dans une extrême travaillent généralement par eux-mêmes ou avec un petit groupe ? (L’avantage d’un plus grand groupe est qu’il aide à éviter des erreurs.)
 
IV.  Un effort de groupe
 
1.     Lisez Marc 2.1-3. Combien d’hommes sont nécessaires pour porter le paralytique ?
 
2.     Lisez Marc 2.4. Combien d’hommes sont nécessaires pour décider de porter le paralytique sur le toit et pour y faire une ouverture pour s’approcher de Jésus ?
 
3.     Lisez Marc 2.5. Qui est le « leur » dans la phrase « Voyant leur foi […] » ? (Apparemment les cinq hommes.)
 
4.     Réfléchissons à la partie de l’histoire que nous avons lue jusqu’ici. Comment réagiriez-vous à la place de Jésus, essayant d’enseigner à un groupe, quand un groupe d’hommes font un trou dans le toit au-dessus de vous ? (J’aurais été très ennuyé de la distraction, mais Jésus voit au-travers de cela et appelle cela « foi ».)
 
a.      Le paralytique aurait-il pu faire cela par lui-même ? (Évidemment non.)
 
b.      Selon vous, quel serait le nombre minimum de personnes nécessaires pour faire venir cet homme devant Jésus ? S’agit-il d’un calcul à faire quand nous avons un objectif de mission ?
 
5.     Lisez à nouveau Marc 2.5. Selon vous, est-ce ce que les cinq hommes voulaient entendre ?
 
a.      Si vous étiez l’un des cinq et que vous racontiez votre journée, diriez-vous qu’elle était pleine de frustration ? Premièrement la foule, ensuite monter sur le toit, puis faire un trou, et finalement obtenir l’aide de Jésus. Après tout cela, Jésus dit la mauvaise chose !
 
6.     Lisez Marc 2.6-7. Supposez que ces cinq hommes soient des représentants du travail coordonné de l’église. Les choses fonctionnent-elles toujours comme le veut le groupe d’église ?
 
a.      Pourquoi Jésus ne dit-il pas immédiatement ce qui est évident : « Lève-toi et marche » ? (Jésus a l’image globale à l’esprit. Il n’est pas uniquement question du paralytique. Il est question des responsables religieux et de tous ceux qui regardent.)
 
7.     Lisez Marc 2.8-12. Qu’est-ce qui a finalement été accompli par cette mission de foi de la part du groupe des cinq hommes ? (Premièrement, leur paralytique est guéri. Deuxièmement, ses péchés sont pardonnés. Troisièmement, Jésus démontre à l’assemblée qu’il est Dieu, et qu’il a l’autorité pour pardonner les péchés et pour guérir ! La journée s’est finalement avérée exceptionnelle !)
 
8.     Cher(ère) ami(e), avez-vous décidé que votre influence n’est pas ce qu’elle devrait être ? Si tel est le cas, pourquoi ne pas vous engager aujourd’hui à faire confiance à Dieu et, avec l’aide de l’Esprit saint, à trouver un groupe pour faire avancer le royaume de Dieu ?
 
V.    La semaine prochaine : Restaurer la domination.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don