Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 06 – Victoire dans le désert (Matthieu 4)

Copyright © 2016, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Si un match de boxe de la catégorie poids lourds et de niveau mondial est planifié, j’essaye de le regarder. J’ai déjà assisté à des tournois de football américain très passionnants. Qu’en est-il si vous avez un intérêt personnel dans le tournoi ? Je ne parle pas des paris, je parle par exemple que vous mourriez si votre champion ne gagne pas. Il s’agit d’un tournoi que nous allons étudier de près cette semaine ! Ouvrons nos Bibles et prenons un siège aux premières loges pour les trois tours du tournoi le plus important dans l’histoire de l’univers !
 
I.  Le match du désert – premier tour
 
1.     Lisez Matthieu 3.16-17. Selon vous, comment se sent Jésus à ce moment ? (Les Chrétiens se souviennent souvent de leur baptême comme d’un moment fort de leur vie. Le fait que votre père vous dise qu’il vous aime et qu’il est heureux avec vous est une autre grande expérience dans la vie.)
 
2.     Lisez Matthieu 4.1. De quel Esprit est-il question ? (Il doit être l’Esprit saint. Il est difficile d’imaginer que Jésus autorise un mauvais esprit à le diriger.)
 
a.      N’est-ce pas là une activité bizarre pour l’Esprit saint ?
 
3.     Lisez Jacques 1.13. Jacques écrit parfois des choses qui me questionnent. Y a-t-il une contradiction absolue entre Jacques et Matthieu ? (Dans Matthieu nous avons une part de la Trinité qui dirige une autre part vers la tentation.)
 
4.     Lisez Matthieu 4.2-3. Quels sont les éléments de cette tentation ? Transforme-les si tu le peux. (Le premier élément est de mettre au défi la puissance et l’autorité de Jésus. « Si tu es le Fils de Dieu ». « Si tu peux ». Le deuxième élément est un appel à la faim.)
 
5.     Lisez Matthieu 4.4. Auquel des deux éléments de la tentation répond Jésus ? À aucun, à l’un ou aux deux ?
 
a.      Comprenez-vous la réponse de Jésus ? Comment vivre de paroles ?
 
6.     Lisez Deutéronome 8.2-4. Quel est l’enseignement de Dieu dans ces versets ? (Nous devons faire confiance à Dieu. Dieu peut amener la manne à l’existence miraculeusement par la parole. Dieu peut préserver nos habits miraculeusement. Nous devons humblement avoir confiance que Dieu prend soin de nous.)
 
a.      Il s’agit du texte que Jésus a cité en réponse à Satan. À quel élément de la tentation de Satan a répondu Jésus ? (Il a répondu aux deux éléments. Satan a dit : « Je ne pense pas que tu aies la puissance, prouve-le ». Jésus a répondu : « Je n’ai pas besoin d’utiliser ma puissance parce que mon Père a la puissance et la volonté de s’occuper de mes besoins. » Satan en a appelé à la faim de Jésus, mais Jésus a dit à Satan que Dieu ne le laisserait pas mourir de faim.)
 
7.     Que pensez-vous de la qualité de la tentation ? S’il s’agit d’un tour dans la bataille épique entre Jésus et Satan, alors Satan doit l’avoir préparé longuement. Comment a fait Satan ? (Rappelez-vous que dans les deux premières études de cette série nous avons appris que le péché est entré dans le ciel et sur la terre à cause d’un désir (en Satan et en Ève) d’être comme Dieu. Nous voyons des traces de cela dans le premier élément de la tentation, au moins de la façon dont Jésus le comprend. Jésus répond qu’il n’a pas besoin d’utiliser sa puissance divine parce qu’il fait confiance à Dieu pour prendre soin de lui, tout comme Dieu a donné la manne à son peuple. Il est intéressant de remarquer que tant la tentation d’Ève que la tentation de Jésus impliquent de la nourriture – mais cela semble être un aspect secondaire des choses.)
 
8.     Si Satan s’est préparé, pensez-vous que Jésus et le reste de la Trinité se soient également préparés à ce conflit ? Que pensez-vous de Satan qui ressort une vieille tentation ?
 
a.      Que cela vous dit-il sur le type de tentation que les confédérés de Satan apporteront dans votre vie ? (Admettons que l’élément « faim/fruit » de la tentation est comme des addictions pour nous. Elles sont troublantes pour beaucoup. Mais la grande tentation est l’orgueil, un désir d’être comme Dieu.)
 
i.       Quelles nouvelles pensées avez-vous sur les tentations dans votre vie ?
 
9.     Lisez à nouveau Matthieu 4.1. Avez-vous une réponse au conflit apparent avec Jacques ? (Qu’en serait-il si l’Esprit saint était anxieux d’avoir ce combat ? Qu’en serait-il si l’Esprit saint était convaincu que Satan n’était pas si bon et si original ? Qu’en serait-il si l’Esprit saint pensait que Satan n’était pas préparé ? Je suppose que la réponse au conflit apparent est quelque chose de ce genre.)
 
II.  Le match du désert – deuxième tour
 
1.     Lisez Matthieu 4.5-6. Cette tentation semble également avoir deux éléments. « Si tu es Fils de Dieu » n’a pas fonctionné auparavant, alors pourquoi Satan réessaye-t-il immédiatement ?
 
a.      Quel est le deuxième élément de cette tentation ? (Il est en rapport avec la confiance en Dieu. Il semble que Satan ait fait un « ajustement ». Parce que Jésus a répondu précédemment essentiellement « Je n’ai pas besoin d’être comme Dieu, parce que j’ai confiance qu’il me donnera à manger », Satan amène la tentation sur le thème de la confiance en Dieu.)
 
b.      Pouvez-vous faire trop confiance à Dieu ? Le problème est-il là ?
 
2.     Lisons le texte que cite Satan afin de mieux comprendre la tentation. Lisez Psaumes 91.9-14. Est-ce que ce texte justifierait que Jésus se jette en bas et fasse confiance à Dieu ? (Le texte de Psaumes 91 semble faire référence aux désastres qui vous dépassent, et non aux désastres que vous décidez de créer.)
 
3.     Lisons les textes qui forment la base de la réponse de Jésus. Lisez Deutéronome 6.16. Ce texte fait référence à une situation antérieure relatée dans le livre de l’Exode et que nous devrions lire : Exode 17.1-3 et Exode 17.7. Quel est le « test » dans Exode 17 ? De quelle façon Dieu est-il « testé » ? (Le peuple niait que Dieu était avec lui. Moïse a confirmé que le test existait en disant : « Le Seigneur est-il parmi nous ou non ? »)
 
a.      En quoi cela soutient-il la réponse de Jésus à Satan ? (Notez la façon dont cela, à nouveau, porte sur la confiance en Dieu. Jésus interprète la tentation comme un test pour savoir si Dieu sera avec lui et le sauvera. Jésus répond essentiellement (en considérant les textes en arrière-plan) : « Je ne vais pas montrer de doute sur le fait que Dieu est avec moi en me jetant sans nécessité du haut d’un bâtiment ».)
 
b.      Avez-vous déjà testé Dieu pour voir s’il était avec vous ?
 
i.       Cela peut-il arriver quand nous décidons de continuer quelque chose que Dieu ne nous a pas amené à faire ?
 
III.  Le match du désert – troisième tour
 
1.     Lisez Matthieu 4.8-9. Quel élément des tentations précédentes Satan a-t-il abandonné ? Pourquoi ? (Satan ne défie plus Jésus sur le fait qu’il est ou non le Fils de Dieu. Au lieu de cela, ce test suppose ce fait et demande à Jésus de donner son allégeance à Satan.)
 
a.      Qu’est-ce qui pourrait peut-être tenter Jésus dans cette offre ? (Jésus est venu pour racheter la terre de Satan.)
 
i.       Si Jésus adore Satan, Jésus récupère-t-il le monde ?
 
2.     Lisez Matthieu 4.10. Jésus cite à nouveau la Bible pour répondre à la tentation. Quel est l’enseignement pour nous quand nous sommes face à la tentation ?
 
3.     Jésus cite à nouveau Deutéronome 6. Lisez Deutéronome 6.13-15. Quel péché courant est suggéré à Jésus ? (L’adoration des idoles.)
 
a.      Supposons que Satan n’est pas stupide. Bien que l’adoration des idoles soit pour nous une tentation qui remporte beaucoup de succès, cela semble difficilement être une tentation pour Jésus. Selon vous, à quoi pense Satan avec cette tentation ? (Je ne vois aucune compétence. Il ne s’agit pas d’une sorte de truc subtil. Satan n’appelle pas soit à l’orgueil, soit à faire confiance à Dieu.)
 
b.      Lisez Luc 22.41-44. La nature de cette tentation est-elle maintenant plus claire ? (Oui. Il ne s’agit pas d’une tentation de l’ordre de la « compétence », mais plutôt de l’ordre du « club ». C’est comme une menace de torture. Satan dit essentiellement : « Si vous faites ce que je veux, je ne vous torturerai pas et ne vous tuerai pas ».)
 
c.      S’agit-il d’une tentation que vous et moi pouvons rencontrer ? (Combien de fois ne sommes-nous pas tentés de prendre l’issue la plus facile ? Combien de fois ne sommes-nous pas tentés par l’abnégation ?)
 
d.      Creusons plus profondément. Quand je pense à l’abnégation, je pense à ma belle maison et à ma belle voiture. Est-ce le problème ici ? (Si Jésus adorait Satan, s’il donnait son allégeance à Satan pour le seul bénéfice d’éviter la torture, cela serait compréhensible, mais ce serait pécher. Je pense que la situation est plus proche de quelqu’un qui renonce à Dieu pour faire mieux ou pour éviter des pertes. Un exemple d’une situation similaire serait dans le cas où vous détourneriez de l’argent. Un autre exemple serait si vous reniiez Dieu juste pour avoir des amis.)
 
4.     Cher(ère) ami(e), si Satan a amené toutes ces tentations à Jésus, imaginez comment les anges déchus de Satan les utilisent sur vous. Voulez-vous être alerte à ces tentations, et suivre le modèle que nous donne Jésus en faisant confiance à son Père et en s’appuyant sur la Bible ?
 
IV.    La semaine prochaine : Les enseignements de Jésus et le grand conflit.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don