Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 06 – La foi qui œuvre (Jacques 2.14-26)

Copyright © 2014, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : « La foi et les œuvres » est le débat théologique éternel. Pourquoi ne pas reformuler en disant « La foi qui œuvre » ? Cela aide-t-il ? Ou alors, ne s’agit-il que d’une autre façon de dire que les œuvres sont un ingrédient-clé pour le salut ? Peut-être avons-nous besoin d’une meilleure compréhension de ce que signifie la « foi ». Ouvrons le vieux débat en regardant ce que Jacques et Paul écrivent et voyons si nous pouvons apprendre quelque chose de nouveau de la Bible !
 
I.  Comprendre la foi
 
1.     Lisez Jacques 2.14. Comment répondriez-vous à la question de Jacques ?
 
a.      Lisez Romains 3.28. Maintenant, comment répondriez-vous à la question de Jacques ?
 
b.      Commencez-vous à voir que le débat sur la foi et les œuvres est ouvert depuis très longtemps ?
 
c.      Pensez-vous à une façon de réconcilier Jacques 2.14 et Romains 3.28 ? (Paul et Jacques semblent dire des choses légèrement différentes. Paul dit que nous sommes justifiés sans référence à la loi (« en dehors des œuvres de la loi »). Jacques suggère (et il le précise plus tard) que quelqu’un qui a la foi a aussi les œuvres.)
 
2.     Lisez Jacques 2.15-16. Jacques demande « à quoi cela servirait-il ? » À quoi se rapporte « cela » ? (Je pense qu’il parle de la « foi ».)
 
a.      Si « cela » correspond à la foi, y a-t-il un quelconque bien dans la foi seule ? (Si nous sommes justifiés « par la foi, en dehors des œuvres de la loi » (Romains 3.28), il y a certainement quelque chose de bien dans la foi seule.)
 
3.     Lisez Matthieu 22.37-40. Quelle est l’essence de la loi ? (Aimer Dieu et nos semblables.)
 
a.      Quel est le problème avec une foi qui laisse un Chrétien dépourvu de nourriture et de quoi se vêtir ? (Cela viole certainement la loi. Mais Paul nous dit dans Romains 3.28 que nous sommes justifiés par la foi « en dehors des œuvres de la loi ».)
 
4.     Lisez Galates 5.6. Que dit Paul au sujet de la foi ici ? (La foi « opère » par l’amour. Cela signifie que la foi a quelque chose à dire et à faire. Une de ces choses est d’aimer.)
 
a.      Revenons à Jacques 2.16. S’agit-il d’amour ? (Non. Si la foi opère par l’amour, alors Jacques relève que quelque chose ne va pas dans ce genre de foi.)
 
5.     Lisez Jacques 2.17. Si vous connaissez quelqu’un qui ne dit ni ne fait rien, cette personne est-elle vivante ? (Elle peut être vivante, mais quelque chose doit aller terriblement mal. Jacques soutient que si nous avons une foi vivante, elle porte du fruit. Sinon quelque chose va vraiment mal.)
 
6.     Lisez Matthieu 7.17-20. Selon Jésus, quelle est la relation entre ce que vous êtes et ce que vous faites ? (Le fruit de l’arbre reflète la nature de l’arbre. Je pense que l’enseignement de Jacques porte sur la foi. Le résultat de la foi reflète la nature de la foi.)
 
II.  La foi des démons
 
1.     Lisez Jacques 2.18-19. Pensez-vous que Satan et ses anges déchus croient en Dieu ? (Lisez Apocalypse 12.7-9 et Apocalypse 12.4. Je comprends ces textes comme signifiant que Satan a recruté un tiers des anges et a fait la guerre dans le ciel. Dieu a gagné, et Satan et ceux qui l’ont suivi ont été jetés sur la terre. Clairement, ce groupe croit en Dieu.)
 
a.      Réfléchissons-y un instant. Satan et ses anges ont-ils des œuvres ? (Lisez Apocalypse 12.17. Bien sûr que Satan a des œuvres. Quand Jacques dit que les démons « croient aussi, et ils tremblent », il ne commence pas par décrire leurs œuvres.)
 
b.      Si Jacques dit que la foi et les œuvres doivent aller de pair, alors Satan a parfaitement la foi et les œuvres. Quel est le problème avec cette logique ? (La question de la foi pour un Chrétien n’est pas de savoir s’il faut croire en Dieu ou non, la question est de savoir qu’est-ce que l’on croit exactement au sujet de Dieu ? Satan croit que Dieu et ses disciples doivent être détruits. Dieu aime les êtres humains jusqu’à se sacrifier pour eux. Un humain qui croit en ce type de Dieu aimera également les autres de la même manière.)
 
III.  Les œuvres d’Abraham
 
1.     Lisez Jacques 2.20-21. Je pense que Jacques formule une question rhétorique pour prouver son point de vue sur les œuvres, mais je pense que nous devrions y répondre. Que pensez-vous ? (Je pense que la réponse est : « Non, il était considéré comme juste avant cet évènement. »)
 
2.     Lisez Jacques 2.22. Quelle action d’Abraham a prouvé sa foi ? (Jacques dit que la foi d’Abraham « fut portée à son accomplissement » par sa volonté de sacrifier son fils.)
 
a.      Selon vous, que veut dire Jacques par « porter à son accomplissement » ? Abraham avait-il une foi « incomplète » auparavant ? La foi d’Abraham était-elle déficiente d’une manière ou d’une autre ?
 
3.     Lisez Romains 4.2-3 et Jacques 2.23. Tant Jacques que Paul relèvent cette déclaration sur Abraham comme preuve de leur position. Focalisons-nous un instant sur la version de Jacques. De quelle manière la déclaration sur la foi d’Abraham a-t-elle été « accomplie » quand il a offert son fils à Dieu ?
 
4.     Maintenant focalisons-nous sur Romains 4.2-3. Que dit Paul sur les œuvres d’Abraham (comme le fait d’avoir offert son fils en sacrifice) et sa justice ? (Abraham n’était pas justifié par ses œuvres.)
 
a.      Lisons à nouveau Romains 4.9-11 pour être sûrs de bien comprendre ce que Paul écrit. Quelle action d’Abraham prouve sa foi ? (Sa croyance. Paul sort de son sentier pour dire que même une petite œuvre (comparez la circoncision au sacrifice de votre fils) n’était pas même une partie de la raison de la justice d’Abraham.)
 
5.     Lisez Genèse 15.6. Tant Jacques que Paul citent ce même passage du livre de la Genèse. Ajoutons-y un contexte. Lisez Genèse 15.5-6. Qui cite le plus correctement Genèse 15.6 ? (Je vote pour Paul. La déclaration originelle dans le livre de la Genèse ne peut pas s’appliquer à Abraham qui sacrifie son fils, du fait que son fils n’était même pas né au moment où la déclaration a été écrite dans le livre de la Genèse.)
 
a.      Cela nous amène à un point très intéressant. Je crois que la Bible entière est inspirée par Dieu, mais Jacques non seulement semble contredire directement Paul, mais il cite la déclaration originelle du livre de la Genèse hors de son contexte. Lisez à nouveau Jacques 2.21-23. Cette déclaration peut-elle être justifiée d’une manière ou d’une autre ?
 
6.     Penchons-nous sur l’histoire originelle à laquelle Jacques fait référence. Lisez Genèse 22.9-12. Que veut dire l’ange qui parle de la part de Dieu quand il dit : « Je sais maintenant que tu crains Dieu » ? (Dieu dit qu’il s’agit d’une preuve de foi. Quand Jacques dit « l’Écriture fut accomplie » (Jacques 2.23), il doit vouloir dire que la foi d’Abraham a été démontrée.)
 
7.     Quel est l’enseignement pour vous et moi ? Devons-nous avoir des œuvres pour être justifiés ? (Paul dit sans ambiguïté que la justice de Jésus nous est créditée par la foi AVANT les œuvres (Romains 4.9-10). Elle ne dépend pas de nos œuvres. Mais Jacques nous dit que la véritable foi génère des œuvres. Comme nous le voyons, Satan croit en Dieu et il met beaucoup d’énergie pour faire du tort à Dieu. Si nous croyons véritablement en Dieu, cela doit faire une différence dans notre vie. Abraham a montré que sa foi l’a amené à un point où il reflétait la propre volonté de Dieu de sacrifier son fils pour nous.)
 
8.     Lisez Jacques 2.24. Juste au moment où tout allait si bien, Jacques fait cette déclaration. Comment doit-elle être comprise ? (La véritable foi se reflète dans notre vie. Elle peut être pratiquement nulle au départ (comme Paul l’a démontré), mais elle doit croître, et Abraham est notre exemple pour cela.)
 
IV.  La prostituée pleine de foi
 
1.     Lisez Jacques 2.25. Pour mieux connaître le contexte, vous pouvez lire Josué 2. Quelle sorte de personne est Rahab ? (Une prostituée et une menteuse.)
 
a.      Cela pose-t-il une nouvelle façon d’exprimer l’argument de Jacques sur les « œuvres » ?
 
2.     Lisez Josué 2.8-9 et Hébreux 11.31. Nous connaissons les mauvaises œuvres de Rahab, quelles sont les bonnes œuvres de Rahab que Jacques aimerait que nous considérions ? (Elle croyait que le peuple de Dieu allait prévaloir, et elle a agi en conséquence. Jacques peut difficilement argumenter en faveur du salut par les œuvres, parce que Rahab avait quelques sérieux problèmes avec les œuvres.)
 
3.     Lisez Jacques 2.26. Pourquoi les œuvres sont-elles comme notre esprit ? (Si nous croyons réellement quelque chose, nous agissons en conséquence. Les idées prennent vie au travers de nos actions.)
 
4.     Cher(ère) ami(e), pouvez-vous voir l’image globale ? Jacques dit quelque chose de très simple. Il ne soutient pas la justification par les œuvres. Au lieu de cela, Abraham, Satan et Rahab avaient quelque chose de très important en commun. Leur croyance dans la puissance de Dieu animait leur vie. Si vous croyez véritablement en Dieu, cela se reflètera dans votre vie. Réfléchissez à votre vie, quelles croyances vos actions reflètent-elles ?
 
V.    La semaine prochaine : Dompter sa langue.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don