Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 13 - Une lutte de pouvoir (3 Jean, Jean 20)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avez-vous déjà lu un livre et souhaité qu’il soit plus long ? Étiez-vous déçu en arrivant à sa fin ? C’est ce que je ressens avec les épîtres de Jean. Cette semaine nous arrivons à la dernière étude de notre série sur les lettres de Jean à l’église. Débutons sans plus attendre notre étude de 3 Jean. Pendant que nous y sommes, nous allons revenir sur une discussion que nous avions laissé inachevée la semaine dernière !
 
I.         Gaïos
 
1.      Lisez 3 Jean 1:1-2. Jean commence avec un commentaire au sujet de la santé de Gaïos. Il s’agit d’une courte épître, pourquoi passer du temps sur ce sujet ? (Jean montre un intérêt personnel pour la vie de Gaïos. Dieu a un intérêt personnel pour notre vie et ses disciples devraient refléter cet intérêt vis-à-vis de leurs semblables.)
 
a.        Ne s’agit-il que d’une formule de politesse ? Ou alors, y a-t-il une dimension spirituelle à notre santé physique ? (Dieu veut que nous jouissions de notre santé physique et mentale. Je crois qu’il y a une relation entre les deux. Ainsi, la salutation de Jean n’est pas juste une perte de temps. Jean nous dit (ainsi qu’à Gaïos) que nous devons nous intéresser non pas uniquement à la condition spirituelle de ceux qui nous entourent, mais également à leur santé physique.)

2.      Lisez 3 Jean 1:3-4. Jean dit premièrement : "J’espère que tu vas bien", et ensuite dans les deux versets suivants il complimente Gaïos. Cela fait-il également partie d’un quelconque enseignement spirituel pour nous ? (Jean encourage Gaïos à vivre correctement. Nous devrions faire de même envers les autres croyants de notre entourage.)

3.      Lisez 3 Jean 1:5. Pourquoi mentionner que ceux auxquels Gaïos vient en aide sont des "étrangers" ? (Cela démontre que Gaïos n’attendait aucun bénéfice personnel de cela. Il a aidé ces étrangers parce qu’ils étaient des frères chrétiens, et non par intérêt personnel.)
 
II.       L’Église
 
1.      Lisez 3 Jean 1:6-8. Pourquoi les "frères" qui sont avec Gaïos attendent-ils de l’aide de la part des non-croyants ? (Cela suggère qu’ils étaient évangélistes. Gaïos les a pris alors qu’ils faisaient du travail d’évangélisation dans sa région.)

a.        Supposez que vous n’ayez pas le don pour parler en public, cela vous rend-il moins important dans l’œuvre pour Dieu ? (Gaïos fait preuve d’hospitalité. Jean nous dit que les activités de l’église sont un travail d’équipe : "pour être des collaborateurs de la vérité". Chaque membre de l’équipe est important pour le résultat final. Dieu reconnaît la valeur de chacun des membres de l’équipe.)

2.      Lisez 3 Jean 1:9-10. Si vous pouviez demander aux membres de l’église locale qui, selon eux, était le plus important de l’église, Diotrèphe ou Gaïos, que pensez-vous qu’ils auraient dit ? (Si Diotrèphe avait l’autorité de "chasser" les gens de l’Église, les membres devraient penser à lui.)
 
a.        Jean relève que Diotrèphe (par opposition à Gaïos) refuse d’accueillir les frères. Si Diotrèphe est le leader de l’église locale, n’est-il pas habilité à prendre cette décision ?
 
i.        Quelle autorité indépendante Dieu place-t-il dans les mains des responsables d’églises locales ?

3.      Lisez Matthieu 16:17-19. Cela ne donne-t-il pas aux responsables d’églises beaucoup d’autorité et la liberté d’action en ce qui concerne les "frères" ?

a.        Lisez à nouveau 3 Jean 1:10. Dès lors que Jean est "l’ancien", pourquoi n’affirme-t-il pas son autorité pour "contenir" Diotrèphe ? Pourquoi simplement "rappeler" les choses qui le concernent ?
 
4.      Lisez Jean 20:19-23. La semaine dernière, parce que nous discutions sur le conseil de Jean au sujet de l’erreur et de l’antichrist, quelques participants à notre groupe d’étude ont mentionné l’église catholique romaine. Je déteste attaquer des autres croyants, ainsi j’ai mentionné des éléments que j’apprécie dans l’église catholique romaine, tout en affirmant que je n’étais pas d’accord avec certaines de leurs doctrines - incluant mon intérêt en ce qui concerne la distorsion du rôle de Jésus en tant que notre médiateur. Un participant catholique a demandé : "Qu’en est-il de Jean 20 ?" Prenons quelques minutes pour étudier cela.
 
a.        Qui a écrit Jean 20 ? (Jean - le même personnage qui a écrit les épîtres que nous étudions.)

i.        À qui parle Jésus dans Jean 20:23 quand il accorde son autorité ? (À Jean ! Parmi d’autres.)

ii.       Si Jean savait (parce qu’il l’a écrit) qu’il avait l’autorité d’empêcher que les péchés d’orgueil et de commérage de Diotrèphe soient pardonnés, pourquoi dit-il cela ? Pourquoi simplement dire qu’il allait "rappeler" ses péchés ?
 
b.        Alors que vous réfléchissez sur Jean 20:23, à qui pensez-vous que Jésus donnait son autorité ? Juste aux disciples présents dans la pièce ? À tous les leaders chrétiens ? À tous les évangélistes ? À tous les chrétiens ?
 
i.        Si vous pensez que Jésus donnait son autorité à plus de gens que ceux présents dans la pièce, considérez à nouveau 1 Jean 5:16-17. Jésus aurait-il dû ajouter une note de bas de page à Jean 20:23 disant : "Offre limitée à ceux dont les péchés ne mènent pas à la mort" ?)

(1)   Si le croyant (ou le leader) avait l’autorité de pardonner les péchés, pourquoi Jean nous dit-il de "prier et Dieu nous donnera la vie" (1 Jean 5:16) ?

5.      Le contexte est important. Qu’y a-t-il de significatif au sujet du contexte de Jean 20:23 ? (Jésus vient juste de ressusciter. Il vient juste de vaincre le péché !)
 
a.        Quel changement cela a-t-il opéré dans la façon dont le péché était pardonné ? (Plus aucun sacrifice d’animal. Jésus était mort une fois pour tous les péchés (Hébreux 7:27).)
 
b.        Quel rôle jouaient les disciples dans l’annonce au monde de cette nouvelle solution au problème du péché ? (Je pense qu’il s’agit là du message principal que Jean veut donner : si les disciples partagent avec les autres cette solution au péché, alors les péchés de ceux qui écoutent peuvent être pardonnés. S’ils ne la partagent pas, alors le monde ne le saura pas.)

6.      Focalisons-nous à nouveau sur Jean 20:22-23. Le récit a pour contexte le don de l’Esprit saint. Quel rôle joue l’Esprit saint dans le pardon des péchés ? (Lisez Jean 16:7-8. Nous convaincre de nos péchés fait partie du rôle de l’Esprit saint.)

a.        Lisez Matthieu 12:31-32. Que cela suggère-t-il quant au rôle des humains et de l’Esprit saint dans le pardon des péchés ? (Il est enseigné que l’agent actif dans la conviction du péché est l’Esprit saint. Si nous "parlons contre" (rejetons) l’Esprit saint, la puissance de conviction s’éloigne et nous ne confesserons jamais nos péchés.)
 
b.        Quelqu’un peut-il me dire si nous pouvons lire dans le Nouveau Testament que les disciples ont pardonné ou retenu les péchés d’autrui ? (Jean n’a pas suggéré pouvoir le faire avec Diotrèphe et nulle part dans le Nouveau Testament nous ne trouvons cette pratique de la part des disciples.)
 
c.        Lisez Matthieu 6:14-15. Cela suggère-t-il que nous avons la puissance ultime de pardonner les péchés ?

d.        Lisez Actes 10:43. Selon ce texte, comment recevons-nous le pardon des péchés ? (Par le nom de Jésus.)

7.      Lisons à nouveau les écrits de Jean. Lisez 1 Jean 2:1-2. Qui a l’autorité de pardonner les péchés ? (Jésus a l’autorité ultime sur le péché.)
 
8.      Lisez Luc 24:45-49. Quels éléments sont combinés ici pour le pardon des péchés ? (Je crois que ce texte est l’explication ultime de Jean 20:23. La vie, la mort et la résurrection de Jésus ont vaincu Satan, le péché et la mort. Il s’agit de l’élément essentiel au pardon des péchés. Cependant, un autre élément essentiel est l’Esprit saint. Si nous fuyons l’Esprit saint, nous ne pouvons pas être pardonnés - quoi qu’aient fait Jésus ou les humains pour nous. Le troisième élément au pardon des péchés est le partenariat entre l’Esprit saint et les humains pour partager l’évangile.)
 
a.        S’agit-il de tout ce que Jésus veut dire dans Jean 20:23 - que nous devons être des témoins pour les autres ? (Lisez Matthieu 9:2-9. En lisant ce récit de Matthieu 9 et en comprenant Jean 20:23 comme une sorte de délégation de l’autorité de Jésus, je pense qu’il y a plus que simplement témoigner. Dans quelle mesure ? Je ne sais pas. La limite de Jean 20:23 est que de façon ultime, le pardon des péchés implique 3 éléments : Jésus, l’Esprit saint et ses disciples.)

9.      Lisez 3 Jean 1:11. Quel est notre rôle dans notre vie de tous les jours pour Jésus ? (Faire ce qui est bien. Nous pouvons entrer dans des discussions très complexes au sujet du rôle des humains dans le pardon des péchés, mais nous ne devons pas perdre de vue le fait que notre objectif personnel est de vivre de façon juste.)

10.  Lisez 3 Jean 1:12-14. Cher ami, voulez-vous être un Démétrios ? Alors que nous terminons notre étude des épîtres de Jean, je crois que son message principal pour nous est de marcher sur le chemin de la lumière (le chemin vers la vie éternelle) et d’ avancer chaque jour vers la justice. Voulez-vous accepter ce défi ?
 
III.    La semaine prochaine : Nous commencerons une nouvelle série d’études sur le livre des Nombres.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don