Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 09 – Satan et ses alliés (Apocalypse 13)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Aujourd’hui aux États-Unis d’Amérique nous avons beaucoup d’avertissements ridicules sur des dangers évidents. Ces avertissements sont le résultat malheureux de l’œuvre des avocats. Comme vous le savez tous, je suis avocat et professeur de droit, alors permettez-moi de vous mettre en garde contre quelque chose que vous connaissez probablement déjà. Les études de cette semaine et de la semaine dernière sont basées sur ma lecture de la Bible. Beaucoup d’érudits bibliques ne sont pas d’accord avec moi. J’admets volontiers leur formation supérieure dans tous les domaines, sauf concernant la logique. Avec cet avertissement, débutons notre étude d’Apocalypse 13 !
 
I.  Le dragon et la bête à dix cornes
 
1.     Lisez Apocalypse 13.1. Selon notre étude de la semaine dernière, qui est le dragon rouge ? (Apocalypse 12.9 explique qu’il s’agit de Satan. Le reste du chapitre explique comment Satan et ses anges font la guerre aux disciples de Jésus.)
 
a.      Alors que le dragon rouge se tient sur le rivage, qu’est-ce qui sort de la mer ? (Une « bête » avec dix cornes, sept têtes, et dix diadèmes.)
 
b.      Cette bête est-elle amie de Dieu ? (Non. Chaque tête a « des noms blasphématoires » sur elle. Ses sept têtes et dix cornes la font ressembler au dragon rouge (voir Apocalypse 12.3).)
 
c.      Que signifie le fait qu’elle sorte de la « mer » ? (Lisez Apocalypse 17.15. Cela nous dit que l’eau représente une zone peuplée.)
 
2.     Lisez Apocalypse 13.2. À quoi d’autre ressemblent les dix cornes ? (Aux bêtes qui sortent de la mer, que Daniel a vues dans Daniel 7.2-6.)
 
a.      Que nous suggère cela ? (Les bêtes de Daniel 7.2-6 représentent l’histoire du monde depuis Babylone. Ainsi, les dix cornes d’Apocalypse 13.1 ressemblent quelque peu à ces puissances mondiales antérieures.)
 
b.      Qu’est-ce que Satan donne à la bête aux dix cornes ? (Sa puissance, son trône et « un grand pouvoir ». Les dix cornes sont des agents de Satan !)
 
3.     Lisez Daniel 7.7. Combien de cornes possède cette bête ? (Dix.)
 
a.      Connaissons-nous l’identité de cette bête ? (S’il s’agit d’une prophétie sur l’avenir (qui fait partie maintenant de l’histoire), alors cette quatrième bête, la dixième corne, est l’Empire romain.)
 
4.     Lisez Daniel 7.8, Daniel 7.11 et Apocalypse 13.3-6. Quelle similitude trouvez-vous dans ces deux récits ? (Dans les deux cas, les bêtes à dix cornes parlent et disent des choses arrogantes et contre Dieu. Du fait des références à l’adoration et au fait de parler, cela décrit une puissance qui est, au moins en partie, religieuse et opposée à Jésus. Dans les deux récits, les bêtes souffrent d’une blessure mortelle, et Apocalypse 13.3 indique qu’au moins une partie de cette bête à dix cornes guérit de cette blessure.)
 
5.     Lisez Apocalypse 13.7-8. Quelles autres mauvaises choses fait cette bête à dix cornes ? (Non seulement elle fait la guerre contre les saints, mais elle les conquiert et leur demande de l’adorer.)
 
6.     Quelle est cette bête à dix cornes qui reçoit l’adoration et qui persécute les saints ? Les bêtes à dix cornes de Daniel 7 et d’Apocalypse 13 sont-elles une seule bête ? (Des anciens commentaires bibliques protestants (qui sont ceux que je consulte le plus) identifient la bête à dix cornes d’Apocalypse 13 comme la Rome papale. Je pense qu’il est largement admis que la bête à dix cornes de Daniel 7 est l’Empire romain. La chronologie correspond. Les commentaires bibliques décrivent la persécution des Chrétiens tant par la Rome païenne que par la Rome papale. Bien entendu, les Catholiques ne sont pas d’accord avec l’identification « papale », mais je pense que les points de comparaison sont extrêmement convaincants.)
 
7.     Lisez à nouveau Apocalypse 13.8. Cela se passe-t-il dans le futur ? (Cela doit être le cas. Cela signifie que cette bête sera là jusqu’à la fin, ce qui exclut l’interprétation que cette bête n’est que l’Empire romain.)
 
II.  La bête de la terre
 
1.     Lisez Apocalypse 13.11-12. Que fait cette seconde bête (de la terre) pour la bête à dix cornes ? (Elle fait que les habitants de la terre adorent la bête à dix cornes.)
 
2.     Que signifie le fait que cette bête sorte de la terre ? (Si l’eau est synonyme de personnes, alors cela voudrait dire une zone à faible densité de population.)
 
3.     Quelle est cette bête de la terre ? (Certains anciens commentaires bibliques protestants voient cette bête comme étant la Rome papale, et mon église enseigne qu’il s’agit des États-Unis d’Amérique. Il y a plusieurs autres théories au sujet de la bête de la terre.)
 
a.      Voyons quel est le problème logique tant avec les États-Unis d’Amérique qu’avec la Rome papale.
 
i.       Si la bête de la terre est la Rome papale, encourage-t-elle l’adoration de l’Empire romain ? (Je ne suis pas un historien très sérieux, mais cela semble incohérent avec l’histoire.)
 
ii.       Si la bête de la terre est les États-Unis d’Amérique, ceux-ci encouragent-ils l’adoration de la Rome papale ? Encouragent-ils l’adoration de l’Église catholique ? (C’est l’histoire dont je n’ai aucun doute. Les États-Unis d’Amérique ont été excessivement anticatholiques. Le président John F. Kennedy était catholique, et c’était un grave problème dans sa campagne électorale. Actuellement, la presse et l’industrie cinématographique sont extrêmement anticatholiques. Certaines de ces critiques sont justifiées par des scandales récents, et d’autres viennent de la colère des non-croyants contre la position de l’Église catholique contre l’avortement et l’homosexualité.)
 
4.     Lisez Apocalypse 13.13-15. Que fait d’autre cette bête de la terre ?
 
5.     Lisez à nouveau Apocalypse 13.11. Quelle autre puissance mondiale a promu l’adoration ? (L’islam.)
 
a.      Est-ce que l’islam est « monté de la terre » ? (Oui, il est issu d’une zone peu peuplée.)
 
b.      Est-ce que l’islam a « deux cornes » ? (Il comporte deux divisions majeures : les Sunnites et les Chiites. L’islam a également deux enseignements majeurs : il n’y a pas d’autre dieu que Dieu, et Mohammed est le messager de Dieu.)
 
6.     Lisez Apocalypse 16.13, Apocalypse 19.20 et Apocalypse 20.10. Quel autre nom est donné à la seconde bête, la bête de la terre ? (Le « prophète de mensonge ».)
 
a.      Que suggère le terme « prophète de mensonge » au sujet de l’identité de la bête de la terre ?
 
b.      Laissez-moi poser la même question que j’ai posée au sujet de la Rome papale et des États-Unis d’Amérique. L’islam a-t-il déjà encouragé la Rome païenne ou la Rome papale ? (Non ! Ils sont des ennemis historiques.)
 
7.     Si vous regardez l’histoire, la Rome papale, les États-Unis d’Amérique et l’islam ne correspondent pas à la description de la bête de la terre. Qu’en est-il si nous regardons l’avenir ? Lisez 2 Thessaloniciens 2.1-10 et comparez avec Apocalypse 13.13. Selon vous, ces deux textes bibliques décrivent-ils le même évènement ?
 
a.      S’ils décrivent le même évènement, a-t-il déjà eu lieu ? (Sur la base de ce texte, les Chrétiens croient que Satan mettra en scène une fausse seconde venue de Jésus. Ce que la plupart des Chrétiens ne savent pas, c’est que beaucoup de Musulmans croient que le Mahdi, qui est également appelé le rédempteur, viendra régner sur la terre avant le « Jour de la Résurrection ». Ils croient que le Mahdi sera accompagné par Jésus.)
 
8.     Maintenant regardez la bête de la terre avec cette compréhension de l’avenir détenue à la fois par les Chrétiens et par les Musulmans. Cela satisfait-il maintenant les différents points de vue sur la bête de la terre ? La bête de la terre pourrait-elle être la combinaison des pouvoirs des États-Unis d’Amérique, de l’islam et du catholicisme au moment où aura lieu la contrefaçon du retour de Jésus ? (J’ai des amis catholiques qui disent en plaisantant : « Les Catholiques ne lisent pas la Bible ». Ce que je pense, c’est que tous les Chrétiens (y compris les Catholiques) qui ne lisent pas leur Bible croiront à ce moment-là ce qu’ils verront – que Jésus est revenu. Les Musulmans l’accepteront comme le Mahdi anticipé. Cette contrefaçon satanique de la seconde venue de Jésus rassemblera tous les humains qui n’étudient pas la Bible.)
 
9.     Lisez 2 Thessaloniciens 2.11-12. Quelle sera la puissance de cette illusion ?
 
III.  La marque
 
1.     Lisez Apocalypse 13.16-18. Nous avons précédemment discuté l’idée selon laquelle une marque sur la « main » ou sur le « front » signifie qu’une personne a été soit forcée, soit convaincue d’avoir la marque. Quelle est la conséquence d’un refus de s’engager dans cette fausse adoration ? (La mort ou un désastre économique.)
 
a.      Quand vous pensez au rôle potentiel des États-Unis d’Amérique dans ces temps terribles, cela vous semble-t-il raisonnable ? (Pensez au fait que les États-Unis d’Amérique sont leaders dans la technologie qui pourrait rendre cela possible. Actuellement, les États-Unis d’Amérique surveillent les grosses transactions d’argent liquide. Très peu d’employeurs aux États-Unis d’Amérique paient leurs employés avec de l’argent liquide. J’achète rarement quelque chose avec de l’argent liquide. La technologie est si sophistiquée qu’avant que le commerçant ne me rende ma carte de crédit, ma montre me dit que mon compte a été débité !)
 
2.     Lisez Apocalypse 14.6-7. Quel est l’appel alternatif à l’adoration ? (La véritable adoration est celle de notre Dieu Créateur.)
 
a.      Quelles controverses théologiques sont liées au récit de la Création ? (La Création, le sabbat du septième jour, le mariage hétérosexuel, la relation entre les humains et les animaux. Vous pouvez voir les lignes de la bataille se former actuellement !)
 
3.     Cher(ère) ami(e), les enjeux sont élevés. Voulez-vous vous engager à étudier sérieusement la Bible pour ne pas être trompé(e) ?
 
IV.    La semaine prochaine : L’évangile éternel de Dieu.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don