Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 03 – Les messages de Jésus aux sept églises (Apocalypse 2.8 à 3.22)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Nous avons beaucoup à couvrir avec notre étude de cette semaine ! Les érudits croient que le message de Jean à chacune des églises locales de son époque est aussi un message prophétique à l’église chrétienne à différentes phases de son histoire. Chaque église locale a certaines caractéristiques et problèmes qui reflètent l’église chrétienne dans son entier durant certaines périodes historiques. Bien entendu, ces déclarations sont générales, et je soupçonne que chacune et chacun d’entre nous s’identifiera à certains des problèmes indépendamment de notre « temps ». La dernière église est celle de Laodicée, et elle représente l’église avant la seconde venue de Jésus. J’espère que vous êtes d’accord avec moi pour dire que c’est notre époque de l’histoire. Débutons notre étude et apprenons ce que Dieu a pour nous dans ces descriptions de son église !
 
I.  Smyrne
 
1.     Lisez Apocalypse 2.8 et Apocalypse 1.17-18. Qui est la source de cette révélation à Jean ? (Nous avons étudié la semaine dernière qu’il s’agit de Jésus.)
 
a.      Notez comment le message pour l’église de Smyrne reprend une des caractéristiques de Jésus, telles que données dans le premier chapitre de l’Apocalypse. Pourquoi cette répétition ? (Nous verrons cela pour chacune des églises. Jésus cite la partie de son expérience ou de son caractère qui est la plus appropriée à la situation à laquelle fait face cette église spécifique.)
 
2.     Lisez Apocalypse 2.9-11. À quoi est confrontée l’église de Smyrne ? (À la persécution et à la souffrance.)
 
a.      Comment la présentation de Jésus de lui-même profite-t-elle aux membres de l’église de Smyrne ? (Jésus leur rappelle qu’il a souffert et qu’il est mort, mais qu’il est ressuscité pour eux. C’est grâce à cela que Jésus peut leur promettre : « Je te donnerai la couronne de la vie ».)
 
II.  Pergame
 
1.     Lisez Apocalypse 2.12-13. Aujourd’hui, la phrase « Je sais où tu habites » est considérée comme une menace. Que veut dire Jésus ici ? (Jésus comprend les circonstances de notre vie. Ici, l’église se trouve dans une ville qui était la première ville d’Asie à construire un temple pour adorer César Auguste, premier empereur de l’Empire romain. Cela peut être la raison de la phrase « là où le Satan habite ». Un éminent dirigeant chrétien a été martyrisé dans cette ville, ce qui nous porte à croire que les Chrétiens de cette ville se sentaient entourés par le danger.)
 
2.     Lisez Apocalypse 2.14-15. Quel est « l’enseignement de Balaam » ? (Si vous voulez lire l’histoire en arrière-plan, lisez Nombres 22 à 24 et Nombre 31.16. Essentiellement, le roi Balaq veut que Balaam le prophète maudisse le peuple de Dieu. Bien que Balaam veuille l’argent promis par le roi, Dieu ne lui permet pas de maudire son peuple. Au lieu de cela, Balaam suggère un moyen par lequel Balaq pourrait amener le peuple de Dieu à pécher, et ainsi tenter de le séparer du vrai Dieu.)
 
a.      Lisez Nombres 25.1-3. Quel est le péché que suggère Balaam ? (Que les femmes moabites attirent le peuple de Dieu dans le culte des idoles.)
 
3.     Lisez à nouveau Apocalypse 2.14. Dans ce contexte, selon vous comment se sont tenus certains membres de l’église de Pergame se sont « attachés à l’enseignement de Balaam » ? (Je ne pense pas qu’il s’agisse de nourriture sacrifiée aux idoles ou à l’immoralité sexuelle. Balaam enseignait un moyen de contourner le désir de Dieu – que son peuple reste fidèle et ne soit pas maudit. Balaam enseignait un moyen par lequel le peuple de Dieu pouvait s’infliger une malédiction.)
 
a.      Comment appliqueriez-vous cet enseignement aujourd’hui ? Qui sont les « prophètes de Balaam » que nous devons éviter ? (Balaam voulait s’enrichir, et il était prêt à essayer de faire du mal au peuple de Dieu pour arriver à ses fins. Ainsi, je pense que n’importe quel arrangement pour l’enrichissement personnel d’un chef d’église qui nuit au peuple de Dieu présente ce genre de problème.)
 
b.      Lisez 1 Corinthiens 8.4-9. Que dit ce texte au sujet de la nourriture sacrifiée aux idoles ? (Cela dit que c’est bien si vous réalisez qu’une idole n’est rien (et que vous ne faites pas de tort à la personne à la conscience plus « faible » qui n’a pas encore compris cela). C’est la raison pour laquelle je doute que le péché de Balaam ait été d’inciter les gens à manger de la nourriture sacrifiée aux idoles.)
 
4.     Lisez Apocalypse 2.16-17. Comment cela s’accorde-t-il avec l’introduction du message à l’église de Pergame sur le fait que Jésus a une épée ? (Cela nous rappelle que Jésus a aussi un côté « jugement » dans son caractère.)
 
a.      Selon vous, que signifient « la manne cachée » et le « caillou blanc » ? (Exode 16 parle de la manne. C’est la manière de Dieu de répondre aux besoins physiques de son peuple. Le commentaire biblique Robertson’s New Testament Word Studies nous dit qu’une « pierre blanche » était utilisée dans la cour de justice et qu’elle symbolisait le fait d’être acquitté des accusations portées contre vous. Ainsi, Dieu répondra à vos besoins physiques et sa grâce vous sauvera personnellement de vos péchés.)
 
III.  Thyatire
 
1.     Lisez Apocalypse 2.18-19. Quel genre d’œuvres a cette église ? (Elle en a davantage que dans le passé. En supposant qu’il s’agisse de bonnes œuvres.)
 
a.      S’agit-il d’une grande reconnaissance ?
 
2.     Lisez Apocalypse 2.20. À la lumière de ce que nous avons étudié sur Balaam et sur la nourriture sacrifiée aux idoles, quel est le problème avec Jézabel ? (Il s’agit d’une autre personne qui prétendait être une prophétesse. Elle promulguait un système d’adoration des idoles qui impliquait de l’immoralité sexuelle et de la nourriture bénie par les idoles. Si elle enseignait que les idoles n’étaient en fait rien, il n’y aurait aucun problème. Ainsi, elle promulguait des valeurs en contradiction avec l’évangile.)
 
a.      Selon vous, pourquoi est-elle appelée « Jézabel » ? Est-ce son vrai nom ? (Lisez 1 Rois 16.30-32 et 1 Rois 21.25-26. Je crois que le nom de « Jézabel » attribué à cette soi-disant prophétesse est symbolique. Sa situation est bien différente de celle de Balaam. Balaam était un prophète de Dieu qui luttait contre l’avidité. Jézabel était une ennemie de Dieu. Ainsi, lorsque le texte réfère à son appel au peuple de Dieu à manger de la nourriture sacrifiée aux idoles, elle veut qu’il croie que les idoles ont un réel pouvoir.)
 
b.      Selon vous, quel est l’équivalent moderne de Jézabel ?
 
3.     Lisez Apocalypse 2.21-23. Un Dieu d’amour causerait-il une intense souffrance ? (Ceux dont il est question dans ce texte semblent être des ennemis de Dieu. Ils ne sont pas des Chrétiens en difficulté. Si nous ne sommes pas sauvés par la grâce (ce qui signifie nos noms écrits dans le livre de vie), nous serons punis et nous souffrirons pour nos mauvaises œuvres dans le jugement final (voir Apocalypse 20.11-15).)
 
a.      La punition ne concerne-t-elle que le jugement final ? (Je soutiens que les Dix Commandements nous ont été donnés en grande partie pour améliorer notre vie. Nous souffrons souvent dans cette vie à cause de nos mauvais choix.)
 
4.     Lisez Apocalypse 2.24-25. Comment cela caractérise-t-il les enseignements de Jézabel ? (Elle enseigne les secrets de Satan. Ça a l’air très sombre. C’est une preuve supplémentaire de la nature de Jézabel.)
 
a.      Qu’attend Dieu de ceux qui ont résisté à la tentation de Jézabel ? (Il leur dit de tenir bon jusqu’à ce qu’il revienne.)
 
IV.  Sardes
 
1.     Lisez Apocalypse 3.1-3. Rappelez-vous que la description de Jésus a quelque chose à voir avec la nature de l’église à laquelle il s’adresse. Comment l’église de Sardes est-elle morte ? (Quand nous avons discuté des « sept esprits » ou des sept messagers d’Apocalypse 1.4, j’ai suggéré que c’est une référence à l’Esprit saint. Son rôle dans la Trinité n’a pas été mentionné auparavant. Ainsi, cette église est « morte » parce qu’elle manque de la puissance de l’Esprit saint.)
 
2.     Lisez Apocalypse 3.4-6. Quand ces versets parlent de ne pas salir ses vêtements, d’être digne et victorieux, est-il question des bonnes œuvres des justes ? (Lisez Apocalypse 7.13-14. Jean comprend que garder nos robes « blanches » ne signifie pas faire de bonnes œuvres, mais plutôt compter sur le sang de Jésus pour couvrir nos péchés.)
 
a.      Pourquoi Apocalypse 3.4 réfère-t-il à la « marche » des justes ? (C’est le modèle d’une relation avec Jésus. Ce sont des gens qui désirent faire la volonté de Dieu tout en réalisant que leurs bonnes actions ne les sauveront jamais.)
 
V.  Philadelphie
 
1.     Lisez Apocalypse 3.7-10. Quelle est la relation entre l’autorité de la « porte ouverte » de Jésus et les saints de l’église de Philadelphie ? (Ce sont des Chrétiens remis en cause. Ils sont accusés de ne pas être aimés par Jésus, leur force s’estompe, mais ils tiennent bon. Jésus leur dit essentiellement : « Continuez à venir à moi, je vous tiens la porte ouverte ! »)
 
a.      Lisez à nouveau Apocalypse 3.10. Cela suggère-t-il que Jésus retarde sa seconde venue en leur faveur – afin qu’ils ne prennent pas part à la tribulation finale ?
 
2.     Lisez Apocalypse 3.11-13. Que leur promet Jésus s’ils continuent à aller vers la porte ouverte ?
 
VI.  Laodicée
 
1.     Lisez Apocalypse 3.14-16. Quel est le rapport entre la description que Jésus fait de lui-même et les membres de cette église ? (Lui est vrai et fidèle, et eux sont dans les compromis : ni chaud ni froid.)
 
2.     Lisez Apocalypse 3.17-19. Quel est le problème principal de ces Chrétiens ? (Ils ne réalisent pas leur véritable état de pécheurs. Ils comptent sur leur succès, ils sont autosuffisants.)
 
a.      Que leur arrivera-t-il ? (Parce que Jésus les aime, il les réprimande et les discipline.)
 
3.     Lisez Apocalypse 3.20-22. Qu’est-ce que Jésus veut que nous fassions ? (Il veut que nous soyons sérieux en étant des Chrétiens. Il veut que nous nous repentions de nos péchés. Il veut que nous laissions Jésus entrer dans notre vie parce qu’il veut entrer.)
 
4.     Cher(ère) ami(e), retrouvez-vous votre vie dans la description de l’une ou l’autre des églises ? Si cela vous a montré quelque chose que vous devez entreprendre, pourquoi ne pas le faire maintenant, par la puissance de l’Esprit saint ?
 
VII.    La semaine prochaine : Digne est l’Agneau.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don