Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 01 – L’Évangile depuis Patmos (Apocalypse 1.1-8)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Nous sommes au-devant de jours passionnants ! Nous étudions le livre de l’Apocalypse. Franchement, je préfère étudier un livre plutôt qu’un thème. Parmi les livres de la Bible, l’Apocalypse est l’un des plus intéressants, excitants et compliqués. Notre défi est devant nous ! Entamons notre étude et voyons ce que nous pouvons apprendre du livre de l’Apocalypse !
 
I.  La Parole
 
1.     Lisez Apocalypse 1.1. Qui est la source du message de ce livre ? (Il est dit que « Dieu » a donné une révélation à « Jésus-Christ », qui l’a donnée à un ange, qui l’a donnée à Jean.)
 
a.      À qui est destiné ce message de Dieu ? (Aux serviteurs de Dieu. Cela signifie que ce livre a été écrit spécialement pour vous et moi !)
 
b.      Quelle est la raison de ce message ? (Nous montrer « ce qui doit arriver bientôt ».)
 
i.       Comment Dieu peut-il dire que cela réfère à des choses qui doivent arriver bientôt, alors que cela fait presque 2000 ans que cela a été écrit et que Jésus n’est pas encore revenu ? (L’Apocalypse ne parle pas que du retour de Jésus, mais aussi de choses qui étaient courantes et d’évènements qui continueront à arriver. En fait, nous apprendrons que l’Apocalypse contient une histoire de l’église chrétienne !)
 
ii.       Pourquoi sommes-nous intéressés à connaître l’avenir ? (Cela nous donne confiance.)
 
(1)   Confiance en quoi ? (Confiance dans le fait que notre avenir est entre les mains de Dieu. Parmi ceux qui croient en Dieu, il y en a certains qui pensent que Dieu ne fait que regarder ce qui se passe et qu’il n’est pas activement impliqué. Ce texte biblique nous dit que Dieu connaît l’avenir, et qu’il veut le partager avec nous. Cela nous donne confiance et assurance en Dieu.)
 
2.     Lisez Apocalypse 1.2. Que nous dit Jean ? (Il dit qu’il ne retient rien de tout ce qu’il a vu.)
 
a.      Il semble y avoir deux sortes de messages dans l’Apocalypse : « la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ ». D’après vous, que signifie cela ? (Un témoignage relate une expérience dont l’intention est de nous encourager. Ainsi, d’une certaine manière l’Apocalypse n’est pas simplement une déclaration de Dieu le Père, mais elle est attestée par Jésus, le Fils.)
 
3.     Lisez Apocalypse 1.3. Combien de bénédictions sont disponibles pour nous dans cette série d’études ? (J’en vois au moins deux. Nous sommes bénis simplement en lisant ce qui arrivera. Nous sommes doublement bénis en étant attentifs et en agissant selon ce que nous lisons.)
 
a.      Combien de bénédictions voulez-vous ? (Je veux toutes les bénédictions que je peux avoir ! Alors lisons ensemble l’Apocalypse dans cette série d’études et voyons si, par la puissance de l’Esprit saint, nous pouvons la comprendre. Puis, par la puissance de l’Esprit saint, mettons en pratique dans nos vies ce que nous avons compris.)
 
II.  Les sept églises
 
1.     Lisez Apocalypse 1.4-5. Qui écrit maintenant ? (L’apôtre Jean.)
 
a.      À qui écrit-il ? (Aux sept églises d’Asie. Cela confirme, entre autres choses, que Jean écrit pour les gens de son époque. Cela montre que l’Apocalypse contient un message, au moins en partie, qui concerne des choses qui arriveront bientôt. Nous étudierons plus tard la signification complète de ces églises.)
 
b.      Qui est « celui qui est, qui était et qui vient » ? (Cela doit être une référence à Dieu le Père parce que Jésus est mentionné peu après. Dieu vit depuis toujours.)
 
c.      Qu’est-ce que Dieu veut que nous ayons ? (« Grâce et paix ». Aimeriez-vous davantage de paix dans votre vie ?)
 
d.      Qui d’autre nous salue ? (Les « sept esprits qui sont devant son trône [de Dieu] ».)
 
i.       Qui sont ces esprits ? (Ces « sept esprits » peuvent également être traduits par « sept fois Esprit ». Dans Apocalypse 5.6 nous lisons que Jésus (« agneau debout ») qui a des « yeux » « qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre ». Cela peut aussi être traduit par « sept fois Esprit ». Cela me semble être l’Esprit saint. Jusqu’à présent nous n’avons pas reçu de salutations de la part de l’Esprit saint, ainsi j’ai tendance à penser qu’il s’agit de l’Esprit saint qui nous salue également.)
 
e.      Finalement, nous avons une salutation de la part de Jésus, qui est appelé « le témoin fidèle ». Pourquoi Jésus est-il appelé un « témoin » ? (Rappelez-vous que nous avons précédemment relevé que ce livre est un « témoignage » de Jésus. Jean a vécu avec Jésus. La vie de Jésus sur la terre témoigne de la nature de Dieu notre Père.)
 
i.       Quels autres attributs de Jésus sont-ils mentionnés ? (Il a conquis la mort, il dirige la terre, il nous aime, et il nous a délivrés de nos péchés par son sacrifice.)
 
2.     Lisez Apocalypse 1.6. Quel est notre nouveau statut devant Dieu ? (Nous sommes tant un « royaume » que des « prêtres ».)
 
a.      Selon vous, que veut dire la Bible quand elle nous appelle un « royaume » ? (Jésus est notre Roi conquérant. Il est le « chefs des rois de la terre ». Nous sommes maintenant unis avec lui dans son royaume.)
 
b.      Dans quel sens sommes-nous des prêtres ? (Il s’agit d’un changement très important. Au lieu de la prêtrise des Lévites, chacune et chacun d’entre nous est maintenant un prêtre ou une prêtresse.)
 
i.       Quelle est l’application pratique de cela dans notre vie ? (Les prêtres approchaient Dieu dans le temple. Maintenant nous pouvons toutes et tous approcher Dieu grâce à ce que Jésus a fait pour nous sur la croix.)
 
c.      Quel est le but de faire de nous des prêtres ? (Nous sommes prêtres pour servir Dieu.)
 
i.       Comment les prêtres servaient-ils Dieu dans le système du temple ?
 
ii.       Si nous sommes tous prêtres, ce rôle change-t-il d’une façon ou d’une autre ? (Les prêtres étaient les intermédiaires entre Dieu et le peuple. Ils enseignaient au sujet de Dieu, ils s’occupaient du système du temple, et ils participaient pour aider le peuple à se purifier de ses péchés. Tout cela, sous une forme différente, est disponible à chacune et à chacun d’entre nous aujourd’hui.)
 
iii.       Selon vous, quel est l’aspect le plus important de nous en tant que prêtres aujourd’hui ? (Notre accès direct à Jésus. Un autre aspect important est la mise à niveau du système du temple. Nous sommes maintenant tous qualifiés de prêtres. Réfléchissez à l’impact de cela !)
 
3.     Lisez Apocalypse 1.7. Pourquoi cela est-il dans l’introduction, le premier chapitre de l’Apocalypse ? (Le livre met cet événement en avant ! Notre Seigneur revient !)
 
a.      Quel genre d’événement cela sera-t-il ? (Pas un événement privé. « Tous le verront ». À moins que vous ne voyiez Jésus revenir, ce ne sera pas lui. N’acceptez pas l’affirmation d’une tierce personne au sujet du retour de Jésus.)
 
b.      Quel est l’intérêt de dire que ceux qui ont crucifié Jésus le verront ? (C’est dire à quel point ils ont fait une terrible erreur ! Ceux qui sont au cœur de sa souffrance et de sa mort le verront venir dans sa gloire !)
 
c.      Pourquoi nous lamenterons-nous ? Pouvez-vous imaginer un événement plus glorieux ? (Cela suit la ligne de pensée de ceux qui ont crucifié Jésus. Ceux qui rejettent Jésus trouveront que c’est le jour le plus triste de leur existence.)
 
4.     Lisez Apocalypse 1.8. Jésus vient de dire qu’il revient en gloire. Pourquoi Jean écrit-il que Dieu est le commencement et la fin (« l’alpha et l’oméga ») ? et qu’il existe depuis toujours et existera toujours ?
 
a.      Notez que nous trouvons la même phrase « qui est, qui était et qui vient » juste avant, dans Apocalypse 1.4. Pourquoi cette répétition ? Que veut dire par là Dieu à Jean et à nous ? (Le livre de l’Apocalypse parle de la victoire finale de Dieu sur le péché. Nous trouvons ces affirmations de victoire (la seconde venue de Jésus) et de grande puissance pour nous donner confiance dans le fait que Dieu a la capacité de faire ce qu’il annonce qu’il fera. Il veut que nous fassions confiance à ce que nous allons lire dans ce livre.)
 
b.      Notez le parallèle entre les deux phrases « l’alpha et l’oméga » et « qui est, qui était et qui vient ». Comment cela s’inscrit-il dans l’idée selon laquelle Dieu a la capacité de faire ce qu’il prédit ? (Dieu est à la fois le premier debout et le dernier. Si quelqu’un a le pouvoir de façonner l’avenir, c’est bien lui.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), vous êtes un(e) prêtre(sse) de Dieu ! Jésus nous annonce l’avenir, il nous dit qu’il a gagné la bataille contre le mal. Il nous dit qu’il a la toute-puissance. Dieu veut que nous soyons encouragés ! Il veut que nous ayons confiance en lui et en l’avenir. Êtes-vous encouragé(e) ?
 
III.    La semaine prochaine : Parmi les porte-lampes.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don