Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 06 – Le ministère de Pierre (Actes 9.32 à 11.3, Actes 12)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Si vous lisez régulièrement ces études, vous savez que je vous rappelle régulièrement que le salut est par la grâce seule, les œuvres ne nous sauvent pas. Cependant, cela ne doit pas obscurcir le fait que nos œuvres font généralement une différence dans la qualité de notre vie. Dieu favorise ceux qui lui obéissent. En même temps, la vie est souvent injuste. Notre obligation est de rendre gloire à Dieu, et de ne pas nous inquiéter de savoir si nous sommes traités équitablement par les évènements de la vie. Notre étude de cette semaine aborde la question de savoir pourquoi certains Chrétiens s’en sortent mieux que d’autres. Débutons sans attendre notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  Enée
 
1.     Lisez Actes 9.32-35. Pourquoi Pierre fait-il ce miracle ?
 
a.      Selon vous, y avait-il d’autres personnes malades ou paralysées dans la région ?
 
b.      Quel est le résultat de ce miracle, mis à part la guérison d’Enée ? (Ce miracle crée la conversion de « tous » ceux qui habitaient dans ces deux villes.)
 
2.     Lisez Jean 9.1-3. Selon Jésus, pourquoi cet homme est-il né aveugle ? (« Pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui ». Je pense que la guérison d’Enée n’était pas tant pour l’aider que pour convertir les autres. Cela est difficile à comprendre pour ceux qui n’ont pas encore réalisé que vivre, c’est donner gloire à Dieu, plutôt que de penser à soi.)
 
II.  Tabitha
 
1.     Lisez Actes 9.36-38. Mis à par le fait d’être morte, plutôt que paralysée, quelle est la différence entre Tabitha et Enée ? (Tabitha n’est pas seulement quelqu’un qui a besoin d’aide, c’est quelqu’un dont la vie est de faire le bien.)
 
a.      Pourquoi est-il écrit qu’on « lava » son corps ? (Cela nous dit qu’elle était vraiment morte. Selon la coutume juive, le corps est enterré le plus tôt possible, et le fait de laver le corps fait partie de la préparation pour l’enterrement.)
 
2.     Lisez Actes 9.39-42. Selon vous, pourquoi Pierre a-t-il fait ce miracle ? (À nouveau, nous lisons que beaucoup se convertirent. Mais l’emphase sur les bonnes œuvres de Tabitha donne l’impression que ses œuvres font aussi partie de la raison de sa guérison.)
 
III.  Corneille
 
1.     Lisez Actes 10.1-6 (version à la Colombe). Pourquoi est-ce Corneille qui reçoit cette vision et pas d’autres non-Juifs ? (L’ange mentionne spécifiquement ses « aumônes au peuple ».)
 
a.      Que sont des offrandes « de souvenir » ? (L’Ancien Testament contient des références à de telles offrandes de souvenir, mais je pense que cela veut dire que Dieu se rappelle de Corneille grâce à ses actes de dévotion et de miséricorde.)
 
2.     En réfléchissant à ces trois histoires, pourquoi selon vous la Bible mentionne-t-elle les bonnes actions de la personne aidée dans deux des trois histoires ? (La vie, c’est rendre gloire à Dieu. Mais Dieu bénit et donne gloire à ceux qui lui sont fidèles. Il ne s’agit pas de justification par les œuvres, il s’agit du reflet de la faveur de Dieu sur ceux qui cherchent à faire sa volonté.)
 
3.     Lisez Actes 10.9-14. Cela arrive trois fois. Que devons-nous faire quand une vision contredit la Bible ? Voir Lévitique 11 sur la question des viandes impures.
 
4.     Lisez Actes 10.17. Que fait Pierre au sujet de sa vision qui contredit la Bible ? (Il se demande comment concilier la vision avec sa compréhension de la Bible.)
 
5.     Lisez Actes 10.28-29. De quelle façon le conflit est-il résolu ? (Pierre réalise qu’il n’y a pas de conflit entre la Bible et sa vision, parce que la vision portait sur des gens « impurs », et non sur la nourriture. Normalement Pierre ne serait pas entré dans la maison d’un non-Juif comme Corneille, mais la vision a corrigé cette erreur.)
 
6.     Lisez Actes 10.34-35 et Actes 10.44-48. Quelle nouvelle chose se produit dans l’église naissante ? (Les Juifs convertis réalisent maintenant que les non-Juifs sont bienvenus dans l’église chrétienne. Rappelez-vous que Jésus et ses disciples étaient juifs. Rappelez-vous que les Juifs croyaient en un Messie à venir. Ainsi, ils croyaient (à juste titre) que Jésus constituait le point culminant de la foi juive. Cela les a amenés à être « stupéfaits » que des non-Juifs incirconcis puissent partager leur foi. Ils pensaient que Jésus était juste le dernier chapitre du judaïsme.)
 
7.     Lisez Éphésiens 2.11-12. Comment étaient les non-Juifs aux yeux des Juifs ? (Ils étaient sans espérance.)
 
8.     Lisez Actes 11.1-3. Comment réagissent les Juifs chrétiens quand ils entendent l’histoire de Corneille ?
 
9.     Lisez Éphésiens 2.13-15 et Actes 11.18. Qu’a fait Jésus pour les non-Juifs ? (Il a détruit le mur séparateur des hostilités. Corneille, un homme qui obéissait à Dieu, était le début de cette clarification au sein de l’église naissante.)
 
IV.  Jacques et Pierre
 
1.     Lisez Actes 12.1-3. Vous rappelez-vous de l’histoire de la mère de Jacques qui s’approche de Jésus pour lui demander que ses fils (Jacques et Jean) puissent s’asseoir à la droite de Jésus dans son royaume ? Elle se trouve dans Matthieu 20.20-23.
 
a.      Lisez Matthieu 20.22-23. Jacques a-t-il bu dans la coupe de Jésus ? S’agit-il de ce que la mère de Jacques avait en tête ? (Il s’agit d’une parfaite illustration de la contradiction de l’évangile. Jésus veut que nous soyons bénis. Ses commandements ont pour objectif de nous aider à vivre une meilleure vie. Mais devenir un(e) disciple de Jésus signifie parfois que nous souffrons. Hébreux 11 raconte ce traitement disparate, mais nous promet que tous auront finalement ce que Dieu a promis.)
 
2.     Lisez Actes 12.4-5. Est-ce excessif ? Seize soldats pour garder un prédicateur enchaîné dans une prison ?
 
3.     Lisez Actes 12.6-10. Pierre a-t-il la faveur de Dieu ? (Absolument !)
 
a.      Pourquoi Jacques meurt-il ? Pourquoi n’a-t-il pas été sauvé ? (Nous venons de laisser cela entre les mains de Dieu, sachant que Jacques recevra sa récompense.)
 
4.     Sautons quelques versets et lisons Actes 12.18-19. Est-ce juste ? Y a-t-il quelque chose que les gardes auraient pu faire autrement ? (Non, ce n’est pas juste parce que les gardes n’auraient rien pu faire. Il s’agit d’un exemple des choses qui arrivent parfois dans la vie.)
 
5.     Lisez Actes 12.12-15. Cela vous est-il arrivé ? Vous priez pour quelque chose et vous n’arrivez pas à le croire quand Dieu répond à votre prière ?
 
V.  Hérode
 
1.     Lisez Actes 12.20-23. Quelle est la cause de la mort d’Hérode ? (C’est un jugement divin basé sur l’acceptation de la part d’Hérode d’une adoration due à Dieu seul. Mais c’est aussi une sorte de maladie impliquant des vers qui le mangent.)
 
a.      Hérode s’opposait à l’évangile depuis un certain temps. Rappelez-vous qu’il a fait tuer Jacques et qu’il a arrêté Pierre. Il avait sans doute l’intention de tuer Pierre. Pourquoi Hérode n’est-il mis à terre que maintenant ? Et qu’en est-il des gardes innocents qui ont été tués ?
 
b.      Lisez Genèse 15.12-16. Que signifie le fait que la faute des Amorites n’est pas encore « à son comble » ? (Cela nous donne un aperçu de la pensée de Dieu. Dieu retarde la punition jusqu’à ce que nos péchés, notre coupe d’iniquité, atteigne sa pleine mesure. Hérode a finalement atteint « son comble » et il est mort d’une mort pénible.)
 
2.     Lisez Actes 12.24. Le mal peut-il stopper l’œuvre de Dieu ? (Non ! Jacques est mort. L’emprisonnement de Pierre a généré beaucoup d’anxiété et de prières. Mais l’œuvre de Dieu continue !)
 
3.     Cher(ère) ami(e), vous ne connaissez pas votre avenir. Vous pouvez augmenter les chances d’avoir un avenir positif ici sur terre en obéissant. Mais les mauvaises choses arrivent pour toutes sortes de raisons. Dieu nous appelle à être fidèles quoi qu’il arrive. Voulez-vous vous engager, par la puissance de l’Esprit saint, à rester fidèle ?
 
VI.    La semaine prochaine : Premier voyage missionnaire de Paul.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don