Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 03 – Une question de vie ou de mort (Proverbes 6 & 7)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Ce matin j’ai lu un article sur un rassemblement d’athées. Au cours de ce rassemblement, ces gens se sont moqués de Jésus et ont comparé le mouvement des droits des athées au mouvement des droits des homosexuels. L’auteur de l’article relevait que les rassemblements homosexuels ne se moquaient pas du mariage hétérosexuel. Pourquoi les athées se moquent-ils des Chrétiens ? J’ai remarqué que certains anciens membres de mon église ne sont pas simplement partis, ils ont attaqué l’église et s’en sont moqués. Pourquoi cela ? Je pense que cela a un rapport avec un des points de notre étude : notre instruction religieuse reçue lorsque nous étions enfant reste en nous. Ceux qui quittent la voie de leur instruction se sentent coupables, et ainsi ils se moquent de leurs anciennes croyances pour les « surmonter ». Débutons notre étude de la Bible et voyons quelles nouvelles choses nous pouvons découvrir sur la formation religieuse !
 
I.  Les commandes du cou
 
1.     Lisez Proverbes 6.20-21 et Proverbes 7.3. Selon vous, que signifie « nouer à son cou » et « attacher sur ses doigts » les enseignements de ses parents ?
 
2.     Lisez Deutéronome 6.6-9 et Proverbes 3.3. Faisons le point. Il nous est dit de garder les enseignements justes sur notre cœur, autour de notre cou, attachés à nos mains (doigts) et sur notre front, et sur nos portes de maison et de villes. Cela fait beaucoup d’endroits. Voyez-vous une image globale ici ? (Le cou est la voie d’entrée du corps, et les portes sont les voies d’entrée de notre maison. Notre cœur et notre front sont des symboles de ce que nous pensons, tandis que nos mains symbolisent ce que nous faisons. Je pense que le message est que tout ce que nous permettons dans notre foyer et dans notre esprit, ainsi que tout ce que nous pensons et faisons doit être exécuté à travers le filtre de la parole de Dieu.)
 
a.      Quel est l’enseignement si vous êtes un parent qui essaye de savoir comment élever son enfant au mieux ? (Nous devons parler à nos enfants de la volonté de Dieu chaque fois que nous en avons l’opportunité. Mais nous devons spécialement faire attention aux « points d’entrée » de leur apprentissage.)
 
b.      Avez-vous déjà dû comparer deux documents pour voir s’ils étaient différents ? Cette idée s’applique-t-elle ici ? (Je pense que c’est un enseignement ici. Vous comparez ce que vous pensez et faites, ce que vous laissez entrer dans votre maison et dans votre corps, avec ce qui est écrit dans la parole de Dieu et ce qui vous a été enseigné par vos parents. Si vous ne comparez pas constamment, il est facile de sortir du chemin.)
 
c.      Qu’en est-il si vous avez reçu une telle éducation et que vous êtes athée ? (Ce serait en continuelle ébullition.)
 
3.     Lisez Proverbes 6.22-23. De quelle façon les enseignements de nos parents, si nous le voulons, nous aident-ils ? (Ils nous protègent constamment en nous illuminant le chemin de la vie.)
 
a.      Cela ressemble à une phrase romantique : « illuminer le chemin de la vie ». Que cela signifie-t-il concrètement ? (Combien de fois oublions-nous de penser à certaines choses ? Combien de fois passons-nous à côté de faits importants ? Nos décisions déterminent la qualité de notre vie, et les Proverbes nous disent que ce que nos parents nous ont enseigné sur la parole de Dieu nous aidera à prendre des décisions en pleine connaissance de cause.)
 
II.  La vie comme du pain
 
1.     Lisez Proverbes 6.23-24. Nous avons maintenant une illustration de la façon dont l’enseignement (et la discipline) durant l’enfance peut nous aider. Que suggère une « langue enjôleuse » ?
 
2.     Lisez Proverbes 6.25. Quoi d’autre est un problème ? (Sa beauté, votre désir.)
 
3.     Lisez Proverbes 6.26 (version à la Colombe). Le pain est bon ! Quel est le problème avec le fait d’être une miche de pain ? (La version à la Colombe dit : « pour une femme prostituée on est réduit à un morceau de pain ». Vous êtes consommable, vous êtes mangé(e).)
 
a.      Selon vous, que cela signifie-t-il – vous comparer à un morceau de pain ? (Considérons quelques possibilités. Premièrement, l’immoralité vous consommera. Elle vous prendra beaucoup. Deuxièmement, vous êtes juste utilisé(e). Vous ressentez un besoin sur le moment, mais après que vous ayez été « consommé(e) » l’autre personne s’en va.)
 
4.     Lisez Proverbes 6.27-28. Quelqu’un penserait-il pouvoir mettre du feu dans sa poche sans être brûlé ? (Les gens qui ont des liaisons pensent être capables de le garder secret. C’est un petit secret amusant. Les Proverbes nous enseignent que cette idée est idiote. Ce sera tôt ou tard découvert et vous serez brûlé(e).)
 
5.     Lisez Proverbes 6.30-35. Ces versets établissent un parallèle entre le vol pour se nourrir et le vol de « l’amour ». Comment les gens réagissent-ils à ces deux différents péchés ? (Les gens comprennent la raison pour laquelle une personne volerait pour se nourrir, mais ils ne comprennent pas l’adultère. Si vous volez de la nourriture, il y a certaines pénalités. Si vous volez un conjoint, vous vous exposez volontairement à des dommages illimités.)
 
6.     Prenons un instant ici pour faire une vérification de la réalité. Comparez Deutéronome 17.17 et 1 Rois 11.3-4. S’agit-il là du comble de l’hypocrisie : un homme avec 1'000 femmes dans sa couche qui explique à ceux d’entre nous qui n’ont qu’une seule femme de ne pas porter ses yeux, son esprit et ses mains sur une autre femme que notre épouse ? (Il y a évidemment un énorme fossé entre l’instruction de notre enseignant et sa performance. Cependant, les versets de 1 Rois nous disent que Salomon s’est égaré à cause de ses épouses. Salomon sait de quoi il parle.)
 
a.      Lisez Matthieu 23.2-3 et Matthieu 7.15-18. Comment réconcilier ces deux idées ? (J’ai souvent plaisanté en disant que l’hypocrisie est sous-estimée. Il y a des mauvaises personnes qui font des mauvaises choses – vous devriez éviter leur enseignement. En même temps, il y a des gens dont la vie ne correspond pas à leur enseignement, mais qui enseignent ce qui est juste. Salomon nous donne le conseil juste.)
 
III.  L’analogie
 
1.     Lisez Proverbes 7.10-14. Pourquoi cette femme mentionne-t-elle le « sacrifice de paix » ? (Cela suggère une apparence de pratique religieuse. Cela ne nous pose pas de problème, car nous sommes religieux.)
 
2.     Lisez Proverbes 7.18-20. Dans notre introduction nous avons discuté de formation religieuse. Cela fait maintenant plusieurs versets que nous nous embourbons dans l’adultère et la prostitution. Notre roi Salomon aux 1'000 femmes s’étale-t-il vraiment autant sur la question de l’infidélité maritale ?
 
a.      Lisez ces versets attentivement. Quel argument avance cette femme ? (Ce sera amusant et je peux prouver qu’il n’y a aucun danger.)
 
3.     Lisez Proverbes 7.22-23. Les relations sexuelles hors du mariage entraînent-elles des problèmes de foie ? Est-ce vraiment comme un suicide ? (Je pense que Salomon parle d’une image plus globale. Il nous dit que le péché et les fausses croyances ont un attrait certain. Il y a une pseudo logique, une pseudo spiritualité, et une promesse de plaisir. Mais tout cela mène à une mort douloureuse.)
 
4.     Lisez Zacharie 5.6-8. À quoi l’iniquité du peuple est-elle comparée ? (À une femme.)
 
5.     Lisez Zacharie 5.9-11. Pourquoi construire une maison pour un panier de mesure (épha) ? Cela est de toute évidence symbolique. La femme représente le mal, et le pays de Shinéar sera l’hôte, le lieu d’habitation, pour le mal.)
 
6.     Lisez Proverbes 7.24-27. Quand vous considérez les versets de Zacharie, pensez-vous qu’ils portent sur le problème du péché d’ordre sexuel ? (« Même les plus forts » ne semble pas correspondre à notre histoire originelle d’un jeune se dirigeant vers la maison d’une prostituée (Proverbes 7.7-8). Au lieu de cela, cela semble plutôt correspondre au péché en général.)
 
a.      Ces versets commencent avec « prêtez attention » et terminent en disant que cela mène à la mort. Pour quelle raison aurait-on à exhorter quelqu’un à prêter attention à quelque chose qui le tuera ?
 
b.      Dans quelle mesure la mort est-elle rapprochée du péché ? (Apparemment pas suffisamment pour garantir l’attention. Mon fils est médecin et il dit que quand il donne un conseil médical à ceux qui ont le cancer, ces derniers y prêtent une grande attention et font ce qu’il leur recommande. D’un autre côté, ceux qui ont un syndrome métabolique (pression sanguine élevée, taux de cholestérol élevé et taux de sucre dans le sang élevé menant au diabète) n’y prêtent pas attention et font rarement ce qu’il leur suggère. Tous les deux mènent à la mort, et le diabète peut entraîner une mort douloureuse. Pourquoi cette différence ? (Ceux qui sont atteints du cancer pensent qu’ils sont face à la mort maintenant, tandis que ceux qui souffrent d’un syndrome métabolique pensent qu’ils ont encore beaucoup de temps.)
 
7.     Nous avons commencé en discutant de l’enseignement à nos enfants. Cela fait-il partie de la problématique – nous parlons de la façon dont le péché cause la mort, et ils pensent : « je ne vais pas mourir de sitôt » ?
 
a.      Si j’ai raison, que devrions-nous enseigner à nos enfants ? (Nous devrions quand même parler de la conséquence ultime du péché, mais je pense qu’il est mieux de focaliser sur les conséquences négatives plus immédiates du péché.)
 
8.     Faisons un pas en arrière. Une de mes complaintes concernant ma jeunesse était la focalisation sur le péché plutôt que sur la grâce. Suis-je (ou sommes-nous) simplement tombé(s) dans la même erreur que la génération précédente ? (Je crois que les deux messages sont appropriés pour nos enfants : la grâce, et le jugement pour ceux qui refusent la grâce.)
 
9.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous prendre la tentation au sérieux dans votre vie ? Voulez-vous prendre au sérieux l’enseignement religieux de enfants ? Il s’agit de questions de vie ou de mort !
 
IV.    La semaine prochaine : La sagesse divine.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don