Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 03 – Le sabbat : un jour de liberté (Exode 16 & 20, Luc 13, Marc 2, Matthieu 12)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : J’aime le sabbat ! Ma vie est une série d’échéances. Quand je suis à la maison, j’ai du travail à faire sur la maison et la pelouse. Je parie que vous savez de quoi je parle. Quand j’étais jeune, la mise sous pression à la faculté de droit a clairement mis en évidence la bénédiction du sabbat. Pendant que d’autres étudiants étudiaient, je pouvais passer du temps sans culpabilité pour aller à l’église, manger avec des amis, lire et me détendre ! Ouvrons la Bible et voyons quelles autres bénédictions nous pouvons trouver dans le sabbat !
 
I.  Le plan de la manne
 
1.     Lisez Exode 16.14-16 et Exode 16.21. Quand il s’agissait d’être nourri, quelle était la responsabilité des gens ? (Ils devaient se lever du lit et ramasser la nourriture. S’ils ne le faisaient pas, elle fondait ensuite.)
 
2.     Lisez Exode 16.17-18. Pourquoi tout le monde avait-il juste la bonne quantité ? (Dieu leur avait dit combien ramasser, ils ont obéi, et chacun avait ce dont il avait besoin.)
 
a.      Le commentaire biblique The Bible Knowledge Commentary indique qu’un « omer » représente environ deux litres. Qu’en est-il des gros mangeurs ? De ceux qui ont besoin de davantage de calories ? (Ces versets parlent du besoin de chacun. Je pense que l’enseignement sur la façon dont tout s’est déroulé est que Dieu a donné à chacun ce dont il avait besoin.)
 
b.      Cela nous apprend-il quelque chose sur l’économie aujourd’hui ? (Je soupçonne que peu importe ce que vous possédez, vous avez toujours besoin de plus que ce que vous avez !)
 
3.     Lisez Exode 16.19-20. Pourquoi certains ont-ils essayé d’en garder plus ? (Ils n’avaient pas confiance en Dieu. Cela n’avait aucun sens d’essayer d’en conserver si des provisions fraîches étaient disponibles chaque matin.)
 
4.     Lisez Exode 16.22-25. Qu’est-ce que cela nous apprend sur le sabbat ? (Dieu a voulu que nous nous reposions. Pas besoin de sortir tôt pour aller chercher de la nourriture.)
 
a.      Quel est l’enseignement pratique pour nous aujourd’hui ? (Nous ne manquerons de rien en nous reposant le sabbat. C’est un enseignement que j’ai appris très tôt. Ces camarades étudiants en droit qui étudiaient diligemment le jour du sabbat n’ont pas eu de meilleurs résultats que les miens.)
 
b.      Que nous enseigne cela sur le fait de faire passer les intérêts de Dieu en premier ? (Je me souviens de l’époque où nous construisions notre église. Je venais d’acheter une Mercedes-Benz d’occasion et j’avais hâte de faire une vidange. Au lieu de cela, j’ai mis Dieu à la première place et j’ai travaillé pour la nouvelle église. Quand je suis rentré à la maison, j’ai immédiatement commencé à travailler sur la Mercedes-Benz, et j’ai constaté qu’elle avait un bouchon de vidange inhabituel qui nécessitait une énorme clé Allen. Aucune des miennes n’était adaptée et je n’étais pas du tout sûr d’en trouver une dans un commerce de la région. Puis j’ai remarqué que sur le tablier de clous en cuir que j’avais utilisé à l’église se trouvait un arrache-clou avec une poignée en forme d’énorme clé Allen. Cela correspondait parfaitement ! Si je n’avais pas mis les affaires de Dieu en première priorité, j’aurais perdu le temps passé à travailler pour l’église en cherchant la bonne clé !
 
II.  Le repos du sabbat
 
1.     Lisez Exode 20.8. Que nous demande Dieu de faire quand il dit : « Souviens-toi » ? (Il pourrait nous dire de « garder cela à l’esprit », mais il est plus probable que Dieu veuille que nous nous rappelions de Genèse 2.2-3.)
 
2.     Lisez Genèse 2.2-3. Que nous dit ce texte sur le sabbat et sur le repos ? (L’histoire du sabbat est que notre Créateur a tout fait en six jours et a commémoré son œuvre par un repos du sabbat.)
 
a.      Comment évalueriez-vous le monde dans son aptitude à se souvenir de notre Dieu Créateur ? (Au lieu de se rappeler chaque sabbat que Dieu est notre Créateur, la culture populaire nous dit que Dieu n’a rien à voir avec la création. C’est le fruit du hasard et de la compétition.)
 
3.     Lisez Exode 20.9-10. Quel est l’élément principal du sabbat ? (Le débat se situe entre « se reposer » et « se souvenir de Dieu ». Je pense que les deux sont importants.)
 
a.      Selon vous, pourquoi les serviteurs, les animaux et les étrangers devaient-ils aussi se reposer ? (Cela montre l’importance de l’élément du repos du sabbat – tout le monde et chaque animal avait droit au repos.)
 
b.      Au fil des ans, j’ai réfléchi à ce qui est approprié le jour du sabbat. Je me souviens qu’une fois mon église a décidé de faire quelque chose de bien en aidant un pauvre membre à déménager ses affaires hors de sa maison un jour de sabbat. Après tout, Jésus dit que nous pouvons sortir un bœuf d’un puits le jour du sabbat (voir Luc 14.5) ! Je suis pratiquement sûr d’avoir aidé ! Qu’en pensez-vous ? (Je pense que cela ne tient pas compte de l’élément du repos du sabbat. Il est difficile de se reposer en déplaçant des meubles. Contrairement au bœuf, ce n’est pas une situation dans laquelle les meubles étaient en détresse.)
 
4.     Lisez Exode 23.12. J’ai lu un article sur un agriculteur qui n’utilisait pas son équipement d’irrigation automatique le jour du sabbat. Il a mentionné que cet équipement a duré bien plus longtemps que l’équipement de ses concurrents. Qu’en pensez-vous ? (Une pompe n’est pas comme un être humain, un bœuf ou un âne. Cependant, Exode 23.10-11 dit que nous ne devrions pas cultiver la terre la septième année.)
 
5.     Lisez Luc 13.10-11. S’agissait-il d’une situation d’urgence ? Était-ce comme un bœuf qui tombe dans un puits ? (Non. Cela faisait 18 ans que cela durait.)
 
6.     Lisez Luc 13.12-14. La guérison fait partie du travail normal de Jésus. Pourquoi est-ce approprié le jour du sabbat ?
 
7.     Lisez Luc 13.15-16. Le problème avec le bœuf ou l’âne était de lui donner quelque chose à boire, et non pas de le détacher ! Pouvez-vous défendre la logique de Jésus ? (J’aurais répondu que cela n’était pas du travail. Suivant la logique utilisée par Jésus, la femme a été libérée le jour du sabbat.)
 
8.     Lisez Marc 2.23-27. Jésus dit que le roi David a donné un exemple de violation de la loi. David a aussi commis l’adultère et le meurtre ! Est-ce également acceptable ? Les actes illégaux de David constituent-ils une défense raisonnable ? (Je ne pense pas que Jésus nous dise d’agir comme le roi David. Au contraire, il présente un argument plus réfléchi. Il indique un équilibre entre les besoins humains et le sabbat. « Le sabbat a été fait pour l’homme », ce qui signifie qu’il a été fait pour améliorer notre vie. Il y a une hiérarchie, et le fait d’apaiser la faim d’une personne est plus important que le sabbat.)
 
a.      Et qu’en serait-il si les disciples commençaient à travailler pour une soupe populaire le jour du sabbat ?
 
b.      Et qu’en serait-il si les disciples commençaient à travailler dans un restaurant le jour du sabbat ?
 
9.     Lisez Marc 2.28. Quel est l’enseignement de Jésus ici ? (Il a l’autorité de dire ce qui est approprié le jour du sabbat !)
 
10.     Matthieu donne davantage de détails sur cette conversation. Lisez Matthieu 12.5-6. Mon travail habituel est d’enseigner et d’essayer de convaincre. J’enseigne presque tous les sabbats et je prêche parfois. J’ai souvent enseigné et ensuite prêché le même sabbat – ce qui ressemble beaucoup à mon travail régulier. Jésus dit que je suis « innocent » par rapport à une éventuelle transgression du sabbat. Pourquoi ?
 
a.      Est-ce parce que je ne suis pas payé pour ce travail ? Les employés de l’église sont payés. (Repensez à ma question de soupe populaire et de restaurant.)
 
b.      Est-ce à cause du sujet ? J’enseigne dans une école religieuse et je plaide souvent des causes de liberté religieuse.)
 
c.      Que veut dire Jésus par : « Il y a ici plus grand que le temple » ? (Il fait référence à lui-même.)
 
i.       Que déclare Jésus ? (Il déclare que les disciples s’occupent de lui, et donc leur travail est comme celui des prêtres dans le temple.)
 
(1)   Les disciples étaient simplement avec Jésus, ils ne ramassaient pas de blé pour qu’il en mange. Quelles autres activités pourraient faire les disciples en présences de Jésus le jour du sabbat et être toujours innocents ?
 
11.     Lisez Matthieu 12.7. J’ai posé une série de questions qui montrent la difficulté de tracer des lignes. Certains diront peut-être que tracer des lignes c’est du « légalisme », mais Jésus n’a jamais dit : « Oubliez les lignes ». Au lieu de cela, il semble plutôt dire que les dirigeants juifs traçaient la ligne au mauvais endroit. Ce texte apporte une référence pour tracer une ligne. Comment expliquez-vous cette référence ? (Voici une explication non traditionnelle : laisser les disciples avoir faim serait un sacrifice de leur part. Jésus dit que le fait de faire preuve de miséricorde envers les disciples affamés est plus important que le sacrifice de les laisser avoir faim. Jésus cite Osée 6.6 où le contexte est différent. Là, Dieu dit qu’il préfère nous voir obéir plutôt que nous voir offrir un sacrifice pour notre désobéissance. Ce contexte est difficile à expliquer ici, c’est pourquoi je suggère une nouvelle explication.)
 
12.     Cher(ère) ami(e), le sabbat est important tant pour notre santé physique que spirituelle. Quand vous décidez de ce qui est compatible avec le sabbat, rappelez-vous que Jésus a dit qu’il a été fait pour notre bien. Demander à l’Esprit saint la clairvoyance de Dieu !
 
III.    La semaine prochaine : Miséricorde et justice dans les Psaumes et les Proverbes.
Une Bible, du café... des disciples

Une Bible, du café... des disciples

Rempli d’aventures et d’humour, le livre de Neil Cole retient le coeur et l’imagination de ses lecteurs. Il donnera les clés d’une transformation durable pour devenir un disciple authentique et rayonnant pour Christ.
Vous serez mes témoins

Vous serez mes témoins

Gabriel Monet propose, à travers ce livre, un parcours à partir des textes-clés de la mission dans la Bible et de ses fi gures missionnaires un encouragement à considérer à nouveau notre situation de témoins.
Un admirable christianisme

Un admirable christianisme

On le sait, à la fi n du 1er siècle, la situation des chrétiens n’était guère enviable. Rupture avec le judaïsme, séduction d’un marché religieux foisonnant, brimades romaines... Dans tout cela, quel avenir pour le christianisme ?
L'Église au quotidien

L'Église au quotidien

Nous devons rencontrer ceux qui n’ont pas d’église là où ils se trouvent, dans le contexte de leur vie de tous les jours - en mettant l’accent sur la création de communautés attrayantes plutôt que sur l’organisation d’événements attractifs.
Vivre et partager l'Évangile

Vivre et partager l'Évangile

Qu’est-ce que l’Évangile change dans les relations humaines et sociales ? Ce livre décrit la mission des Églises au près comme au loin, qui s’accomplit par la vie communautaire, la justice, la guérison et le partage d’Évangile.
Dire la foi aujourd'hui

Dire la foi aujourd'hui

Rien de plus intime que la relation qui unit le croyant au Christ. Comme l’amour, la foi échappe d’emblée au langage. Il faut pourtant bien trouver des mots pour la dire. Car dire, c’est comprendre. Pédagogie subtile, où il ne s’agit pas d’imposer à quiconque ce qu’il doit croire, mais de l’inviter à trouver dans l’Évangile les mots capables de traduire dans l’existence son expérience de croyant.
L'évangélisation durable

L'évangélisation durable

Pourquoi évangéliser ? Comment le faire avec sagesse ? Comment déjouer les 7 freins principaux qui font obstacle à notre témoignage ? L’auteur part de la métaphore de l’agriculteur et propose un quadruple mouvement : labourer, semer, récolter et arroser. Un processus pertinent, biblique et global qu’il agrémente de nombreuses illustrations, tableaux, exemples et questions personnelles.
 

faire un don