Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 08 – L’unité dans la foi (Matthieu 25, Hébreux 6 & 8, Actes 4)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quand je pense à ceux qui sont actuellement mes amis proches à l’intérieur et à l’extérieur de l’église, leurs opinions sont très semblables aux miennes. Quel que soit le degré se similitude de nos opinions, dans chaque cas il existe au moins une zone de désaccord. L’exception est ma femme, et même avec elle je peux penser à un sujet sur lequel nous pourrions ne pas être d’accord, mais là, bien sûr, c’est moi qui aurai tort. Parfois nous ne nous rendons pas compte de l’ampleur du désaccord avec nos amis parce que nous n’avons que des discussions superficielles. À la fin de la semaine dernière, un de mes amis a été très surpris par mes opinions et j’ai été surpris par les siennes. La discussion m’a fait me sentir mal à l’aise et je me suis demandé si nous n’aurions pas dû nous en tenir à des sujets superficiels. Le vieil adage dit que « le fer aiguise le fer ». Le désaccord n’est-il pas utile pour façonner votre pensée ? Ou alors, devrions-nous éviter de discuter des points de désaccord ? Débutons notre étude et voyons si la Bible nous éclaire sur cette question !
 
I.  Les dix vierges
 
1.     Lisez Matthieu 25.1-4. Quels sont les points de similitude entre les dix ? (Elles ont toutes la même mission. Elles partagent une identité. Elles possèdent toutes le même équipement et la même source d’énergie.)
 
a.      Qu’y a-t-il de différent entre elles ? (La moitié d’entre elles ont une réserve d’huile. La moitié d’entre elles est qualifiée de « folle », et l’autre moitié de « avisée ».)
 
2.     Lisez Matthieu 25.5-8. Pourquoi la moitié des vierges est qualifiée de « folle » ? (Parce que ces vierges n’ont pas apporté suffisamment d’huile.)
 
a.      Il est écrit que les dix vierges attendaient et dormaient. Et si elles avaient passé leur temps à débattre de la quantité d’huile qu’il faut apporter ? Si elles n’avaient pas été unies dans l’attente et le sommeil, mais qu’elles avaient plutôt débattu des réserves d’huile appropriées, ce problème aurait-il pu être évité ?
 
3.     Lisez Matthieu 25.9. Et si elles avaient passé du temps à discuter de la question morale et du partage des ressources. Cela aurait-il pu éviter le problème ?
 
4.     Lisez Matthieu 25.10-13. Pourquoi le marié dit-il ne pas connaître les cinq vierges folles ?
 
a.      Quand le marié dit que l’attitude requise est de « veiller », cela décrit-il les cinq vierges sages ? (Elles « s’assoupirent et s’endormirent ». Aucune d’entre elles n’est restée éveillée, elles ont toutes été réveillées par « un cri » au milieu de la nuit.)
 
b.      Si « veiller » ne signifie pas littéralement rester éveillé, que cela signifie-t-il d’autre ? (Cela doit signifier être préparé avec suffisamment d’huile.)
 
5.     Puisqu’il s’agit d’une parabole, que pensez-vous que l’huile représente ? (Je pense que la plupart diraient que c’est l’Esprit saint ou la grâce.)
 
6.     Lisez Jean 16.7-11. Qui est le « Défenseur » ? (Il s’agit de l’Esprit saint.)
 
a.      Dans quelle mesure est-il important d’avoir l’Esprit saint ? Qu’en est-il d’avoir « une réserve » d’Esprit saint ? (Sur la base de la parabole des dix vierges, s’il s’agit d’une description du rôle de l’Esprit saint, il est essentiel d’avoir l’Esprit de Dieu pour être sauvé.)
 
b.      Dans quelle mesure est-il important d’avoir l’unité sur la question de l’Esprit saint ? (C’est une croyance essentielle.)
 
c.      À nouveau, les dix vierges auraient-elles dû passer leur temps à débattre sur l’Esprit saint et ainsi mettre en péril l’unité de leur assoupissement et de leur sommeil ?
 
i.       Si vous répondez affirmativement, cela signifie-t-il que l’unité n’est pas toujours le but le plus élevé ? Ou alors, cela signifie-t-il qu’il est parfois nécessaire de débattre pour avoir l’unité ?
 
II.  Le grand prêtre
 
1.     Lisez Hébreux 8.1-2 et comparez avec Matthieu 27.50-53. De quel voile du sanctuaire est-il question dans Matthieu 27.51 ? (Lisez Hébreux 6.19-20. Ces textes nous montrent qu’à la crucifixion de Jésus le voile du temple séparant le Sacré du Très-Sacré (voir Hébreux 9.2-3) a été déchiré en deux. Nous savons que Jésus est entré « au-delà du voile » (dans le Très-Sacré) à notre place en tant que grand prêtre.)
 
2.     Lisez Hébreux 8.5. Que savons-nous au sujet du temple sur la terre ? (Il a été dit à Moïse de réaliser le sanctuaire dans le désert avec comme modèle le temple dans le ciel. Le même modèle a été utilisé pour la réalisation du temple juif du temps de Jésus.)
 
3.     Lisez Hébreux 10.19-22. Que nous dit cela au sujet du « voile » ? (Il est appelé « chair » de Jésus.)
 
4.     Lisez à nouveau Hébreux 6.19-20 et Hébreux 8.1-2. Quelle est la vérité essentielle révélée dans le livre des Hébreux ? (Les sacrifices dans le temple juif étaient le moyen pour enlever le péché. Le premier temple avec ses sacrifices symbolisait ce que Jésus fera plus tard à notre place. Jésus a accompli ce symbolisme. Le voile qui séparait le Sacré du Très-Sacré a été éliminé à la crucifixion de Jésus. Le voile physique dans le temple de l’époque à Jérusalem a été déchiré, comme le corps de Jésus l’a également été. Il s’agit du message évangélique selon lequel le sacrifice de Jésus en notre faveur nous donne accès à la présence de Dieu. Jésus est notre grand prêtre qui apparaît pour nous dans le Très-Sacré.)
 
5.     Tous les Chrétiens ne sont pas d’accord sur le moment où Jésus a commencé son ministère dans le ciel en tant que grand prêtre. Est-ce là un point essentiel sur lequel l’unité est importante ? Si oui, pourquoi ? Si non, quel est le point essentiel de l’unité ?
 
a.      Dans la parabole des dix vierges, l’aspect temporel était-il important ? (Si vous comprenez l’aspect temporel, vous pouvez mieux vous préparer. Mais aucune des dix vierges n’avait de certitude sur ce point. Au lieu de cela, la partie la plus importante était d’avoir le plus d’huile – la présence de l’Esprit saint.)
 
III.  Le sabbat
 
1.     Lisez Genèse 2.1-4. Que commémore le sabbat ? (L’œuvre de Dieu en tant que notre Créateur.)
 
2.     Lisez Exode 20.8-11. Qu’est-ce que ce rappel de garder le sabbat nous aide à garder en mémoire ? (L’œuvre de Dieu en tant que notre Créateur.)
 
3.     Lisez Matthieu 27.58-64, Matthieu 28.1-3 et Matthieu 28.5-6. Je vous ai fait lire ces versets parce qu’ils font spécifiquement référence aux différents jours. Quel jour Jésus a-t-il été crucifié, et quel jour est-il ressuscité du tombeau ? (Il a été crucifié le vendredi et il est ressuscité le dimanche.)
 
a.      Pourquoi Jésus s’est-il reposé dans la tombe le samedi ? (La Bible ne le dit pas spécifiquement, mais la logique est que Jésus a célébré sa victoire sur le péché. Il n’avait pas seulement créé les humains, mais il les a maintenant sauvés de la mort éternelle.)
 
4.     Quand vous réfléchissez à la signification du sabbat, à ce qu’il commémore, s’agit-il d’un point de foi sur lequel les Chrétiens devraient être unis ?
 
a.      Est-ce que c’est comme notre discussion précédente sur l’aspect temporel des évènements ? L’aspect temporel est-il un détail et l’accord entre les Chrétiens devrait-il être sur le fond ? (Ceci ne peut être réduit à un point de discussion, parce que le commandement est expressément sur un aspect temporel. « Dieu bénit le septième jour et en fit un jour sacré, car en ce jour Dieu se reposa de tout le travail qu’il avait fait en créant » (Genèse 2.3).)
 
IV.  Jésus
 
1.     Lisez Actes 4.5-7. Pourquoi les dirigeants juifs posent-ils cette question ? Ne connaissent-ils pas déjà la réponse ? N’est-ce pas la question parfaite pour Pierre pour expliquer l’évangile ?
 
2.     Lisez Actes 4.8-11. Que cela dit-il sur Jésus ? (Cela dit que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts.)
 
3.     Lisez Actes 4.13-14. Que cela suggère-t-il quant à la raison pour laquelle les dirigeants juifs posent cette question ? (Ils pensaient que les disciples seraient intimidés par eux. Notez que Actes 4.8 dit que Pierre était « rempli d’Esprit saint ». Les responsables juifs ont obtenu plus que ce à quoi ils s’attendaient.)
 
4.     Revenons en arrière et lisons le verset que j’ai sauté : Actes 4.12. Dans quelle mesure est-il important de comprendre et d’être d’accord sur ce point ?
 
a.      Quand nous parlons de points de foi sur lesquels nous devons être unis, où cela se situe-t-il ? (C’est le point le plus important. Si nous ne sommes pas d’accord sur cela, alors nous ne sommes pas d’accord sur le plan du salut. Nous avons laissé le point le plus important pour la fin, parce que toute notre foi doit être construite sur cette vérité.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), êtes-vous d’accord sur tous les points que nous avons discutés ? Si vous n’êtes pas d’accord, décidez si vous devez avoir une discussion sérieuse, ou si vous devez compter sur une unité qui s’appuie sur des relations superficielles. Demandez à l’Esprit saint de vous guider pour déterminer quelles questions exigent une discussion sérieuse.
 
V.    La semaine prochaine : La preuve la plus convaincante.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don