Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 – Tromperies des temps de la fin (Apocalypse 12 & 20, Ecclésiaste 9, Genèse 1 & 3)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avez-vous parfois de la difficulté à évaluer le danger ? Aux débuts d’Internet, je me suis assuré que toutes sortes d’informations de contact à mon sujet étaient disponibles parce que je pensais que l’Internet était l’avenir du partage de l’information. Maintenant, je me rends compte que je devrais faire attention à ne pas avoir trop d’information sur Internet parce que les criminels peuvent l’utiliser contre moi. Pensez à Facebook. C’est un outil formidable pour augmenter la proximité avec vos amis d’antan. Ils peuvent « rejoindre » votre vie même s’ils sont à des milliers de kilomètres. Facebook ne nous offre pas ce grand cadeau gratuitement. Au contraire, Facebook vend des informations nous concernant à des personnes qui ne sont pas nos amis. Avez-vous déjà vu cela ? Une chose qui semble si amicale et bénigne aurait des motivations cachées ! Notre étude porte là-dessus cette semaine. Ouvrons la Bible et débutons notre étude pour en apprendre davantage !
 
I.  Satan
 
1.     Lisez Apocalypse 12.7-9. Satan est-il réel ?
 
a.      Selon ces versets, quel est son travail ? (Il « égare toute la terre habitée ».)
 
2.     Lisez Apocalypse 20.1-3. Qu’est-il arrivé à Satan ici ? (L’ange de Dieu stoppe Satan dans son œuvre de tromperie.)
 
a.      Que nous disent ces versets dans Apocalypse 12 et 20 au sujet de Satan et de son œuvre ? (Satan est réel, son travail est de nous tromper, et cette œuvre est en cours.)
 
3.     Lisez Genèse 3.1-3. S’agit-il réellement d’un serpent qui parle à Ève ? (Avez-vous remarqué que tant Apocalypse 12.9 qu’Apocalypse 20.2 fait référence à Satan comme étant « le serpent d’autrefois » ? Satan prend l’apparence d’un magnifique serpent pour essayer de faire tomber Ève dans le péché.)
 
a.      Pourquoi Satan adopte-t-il cette approche ? Pourquoi ne pas venir vers Ève et lui dire : « Je suis le camp adverse. Dieu ne t’a pas fait confiance et ne t’a pas dit la vérité, ni ne t’a laissée être comme lui, connaissant le bien et le mal. Pourquoi ne rejoins-tu pas mon camp, le camp de la connaissance, de la vérité et de la justice ? » (Le fait que Satan n’ait pas adopté cette approche nous montre qu’une partie de la tromperie de Satan réside dans le fait de masquer à la fois son identité et la nature de son œuvre.)
 
4.     Lisez 2 Corinthiens 11.13-15. Que nous est-il dit sur les activités de tromperie de Satan ? (Il veut nous faire croire qu’il est un « ange de lumière ».)
 
a.      Qu’est-ce que cela établit au sujet des tromperies des « temps de la fin » ? (Satan commence son œuvre trompeuse ici en masquant son identité. Nous devons nous attendre à ce qu’il continue.)
 
b.      Connaissez-vous des gens qui ne croient pas que Satan existe ?
 
II.  Des guides spirituels
 
1.     Il y a quelques jours, j’ai consulté un éminent médecin chrétien. Un de ses patients est décédé. 40 minutes après la mort du patient, le Saint-Esprit a inspiré le médecin d’essayer de le ranimer. Il a prié et fait des électrochocs à la personne décédée, son cœur est reparti et il a repris conscience deux jours plus tard. Le patient a déclaré qu’il était allé en enfer et que cette expérience l’avait amené à se convertir au christianisme. Que devrions-nous penser de cette histoire ? Je ne doute pas de l’honnêteté de ce médecin.
 
2.     Lisez Ecclésiaste 9.5-6. Est-ce que cela règle la question dans votre esprit – que « les morts ne savent rien » ?
 
3.     Explorons le message entier de Salomon. Lisez Ecclésiaste 9.1-2. Est-ce cohérent avec le reste de la Bible – que les justes et les méchants partagent une « destinée commune » ?
 
4.     Lisez Ecclésiaste 9.3-4. Est-ce que la Bible nous enseigne à d’autres endroits que les morts n’ont aucune espérance ? Qu’un « chien vivant » est mieux qu’une personne juste qui est morte ?
 
5.     Lisez Ecclésiaste 9.7-9. Est-ce que la Bible nous enseigne à d’autres endroits que notre vie n’a aucun sens – et que c’est l’intention de Dieu pour nous ? (Si vous lisez ces études depuis longtemps, vous savez que je pense qu’aucun étudiant sérieux de la Bible ne citerait ce chapitre pour prouver l’état des morts. Salomon est déprimé, et la Bible fait le récit de sa dépression pour donner de l’espoir à ceux qui souffrent également de ce mal. Si nous croyons que Salomon avait l’intention de parler de cela comme étant la vérité sur la vie et la mort, nous pourrions conclure que notre vie n’a aucun sens et que nous profitons juste d’un bon moment maintenant parce qu’ensuite, que nous soyons bons ou mauvais, notre récompense sera la même. Rien de cela n’est enseigné ailleurs dans la Bible.)
 
6.     Lisez Genèse 3.2-5. Quel mensonge fondamental Satan dit-il à Ève ? (Il nie que la pénalité pour le péché est la mort. Dieu, d’un autre côté, dit à Ève que la mort est la conséquence du péché. À l’inverse des déclarations dépressives de Salomon, il s’agit là d’un thème biblique : la mort est la conséquence du péché. Si les pécheurs vivaient éternellement comme des esprits ou brûlaient éternellement en enfer, alors Satan aurait raison et Dieu aurait tort.)
 
7.     Lisez Ézéchiel 18.19-23. Selon ce texte, qu’arrive-t-il à quelqu’un qui pèche ? Selon ce texte, quel est le résultat d’une vie juste ? (Cela contredit Salomon sur le fait que notre décision fait une différence quant à notre destinée éternelle. Cela dit également que ceux qui pèchent meurent et ne vivent pas éternellement.)
 
8.     Lisez 1 Timothée 6.12-16. Qui seul est immortel ? (Dieu ! Satan, les anges déchus et les pécheurs sont destinés à la mort, et non à l’immortalité. Il nous est offert la « vie éternelle » quand nous confessons que Jésus est Seigneur.)
 
9.     Lisez 1 Jean 5.10-12. Que possède le juste, et que le méchant nie ? (La vie. C’est le « témoignage que Dieu a rendu à son Fils ». Il ne s’agit pas d’une déclaration issue d’une dépression. Ceux qui acceptent Jésus ont la vie. Ceux qui n’acceptent pas Jésus renient la vie. Si vous êtes un étudiant sérieux de la Bible vous ne devez pas vous arrêter à Ecclésiaste 9, mais plutôt citer ce texte.)
 
10.     Revenons à notre médecin chrétien. Comment expliquez-vous son récit ? Est-il possible qu’il ait ressuscité cet homme de la mort ? (Oui, la Bible donne plusieurs exemples de cela, tant dans l’Ancien que dans le Nouveau Testament. Voir notamment 1 Rois 17.19-22, 2 Rois 4.32-35, Actes 9.40-41, Actes 20.9-12.)
 
a.      Est-il possible que l’homme mort soit allé en enfer ? (Les textes que nous avons lus révèlent que la mort est la fin pour les méchants. Leur vie ne continue pas, ni sous une forme d’esprit, ni sous une quelconque autre forme. Réfléchissez à ceci du point de vue d’un avocat. Un avocat juge la fiabilité d’un témoignage en se basant sur l’habilité du témoin à percevoir ce qui s’est passé. Le médecin ne fait que relater ce qui lui a été dit par un homme qui était dans le coma pendant 2 jours et dont le cerveau a été privé d’oxygène. Il ne s’agit pas d’un témoignage fiable. Cela ne devrait pas nous amener à mettre en doute les enseignements clairs et simples de la Bible.)
 
III.  L’évolution
 
1.     Dans les études récentes nous avons étudié la tromperie que la théorie de l’évolution présente concernant le récit de la création de Dieu. Comment expliquer l’évidence scientifique que tant le ciel (l’univers) que la terre sont très vieux ?
 
2.     Lisez Genèse 1.1. Est-ce que le ciel et la terre ont un commencement ? (Oui.)
 
3.     Lisez Genèse 1.2-3. Est-ce que cette description dit que la terre fut créée pendant la semaine de la création ? (Juste l’inverse. Elle suggère que la terre existait avant la semaine de la création. Elle était déjà « un chaos » et « vide », elle avait « des ténèbres au-dessus de l’abîme », ce qui implique l’obscurité et de l’eau.)
 
4.     Lisez 2 Pierre 3.5. Que cela suggère-t-il quant à la chronologie des évènements ? (Pierre dit que Dieu a créé les cieux par la parole. Cependant, la façon dont cela est écrit semble dire que la terre a été formée avant les cieux.)
 
5.     Lisez Genèse 1.4-5 et Genèse 1.14-19. Quand Dieu a-t-il créé des « signes pour marquer les rencontres festives, les jours et les années » ? (Il les a créés le quatrième jour de la création.)
 
a.      Que cela nous dit-il relativement au moment et aux trois premiers jours de la création ? (Cela ouvre la possibilité que les trois premiers « jours » n’aient pas été mesurés de la même manière qu’après le quatrième jour de la création.)
 
6.     Lisez 2 Pierre 3.8. Que cela nous dit-il relativement au temps de Dieu ? (Un « jour » pour Dieu est plus long que notre jour traditionnel.)
 
7.     Lisez Genèse 2.4 dans la version NBS. Comment le terme « jour » est-il employé ? (Il reflète le mot hébreu « yom » qui est traduit dans d’autres versions par « quand » ou « au moment où ». Ce que cela montre est que même le récit de la création utilise le terme « yom » (jour) pour vouloir dire quelque chose d’autre qu’une période de 24 heures.)
 
8.     S’il était vrai qu’au moins quelques-uns des « jours » de la création n’étaient pas des périodes de 24 heures, cela saperait-il l’importance du sabbat ? (Non ! Même le sabbat est utilisé dans un autre contexte que des jours de 24 heures (voir Lévitique 25.2-4). Le but de Dieu est de faire un mémorial de sa création à l’occasion de notre septième jour. Cela est indépendant du nombre d’heures de chaque jour de la création. Alors que je suis toujours occupé à étudier cette question, ma préoccupation est de ne pas créer des conflits inutiles entre la Bible et la science. Nous ne devons pas sous-estimer la Bible et la revendication de Dieu comme notre Créateur en nous basant sur des choses que nous ne comprenons pas.)
 
9.     Cher(ère) ami(e), allez-vous garder vos yeux ouverts pour éviter toute tromperie ? Allez-vous mesurer chaque chose que vous comprenez avec la Parole de Dieu ? Pourquoi ne pas, dès maintenant, en faire une partie essentielle de votre vie ?
 
IV.    La semaine prochaine : L’Amérique et Babylone.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don