Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 13 – Voyage à Rome (Actes 27 & 28)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Paul fait appel à Rome ! Nous avons appris dans notre dernière étude que Paul aurait été déclaré « non coupable » des accusations criminelles portées contre lui – c’est du moins ce que les juges se sont dit entre eux en privé. Mais Paul craignait d’être livré aux Juifs, et c’est la raison pour laquelle il a fait appel à César à Rome. Mes clients trouvent souvent que le système judiciaire est beaucoup plus lent qu’ils ne l’imaginaient. Paul constate la même chose. Cette semaine, nous découvrons les retards de voyage de Paul dans la phase suivante de son litige. Débutons sans plus attendre notre étude et apprenons-en davantage !
 
I.  Le réglage de la voile
 
1.     Lisez Actes 27.1-2. Notre texte dit : « avec nous se trouvait Aristarque, un Macédonien de Thessalonique ». Qui est le « nous » ? (Puisque c’est Luc qui a écrit le livre des Actes, cela doit référer au moins à Luc et à Paul.)
 
a.      Qui est responsable du transfert du prisonnier ? (Un centurion nommé Julius.)
 
2.     Lisez Actes 27.3. Quelle est l’attitude du centurion envers Paul ? (Il est gentil avec lui. Quelle bénédiction !)
 
3.     Sautons quelques versets et lisons Actes 27.9-12. À quel conseil vous fieriez-vous ? Au conseil d’un prédicateur prisonnier, ou au conseil du capitaine du navire ?
 
4.     Lisez Actes 27.14-20. Avez-vous déjà donné un bon conseil à un groupe, sans qu’il ne le suive ? Le refus de suivre votre conseil vous a-t-il causé de sérieux problèmes ? (C’est ce que Paul vit. Il pourrait mourir.)
 
5.     Lisez Actes 27.21. Paul est-il quelqu’un du genre « Je vous l’avais dit » ? (Il l’est ici. Mais je pense que Paul a une autre motivation que de montrer qu’il avait raison là où ils avaient tort.)
 
6.     Lisez Actes 27.22-26. Croiriez-vous Paul si vous étiez l’un(e) du groupe ?
 
a.      Selon vous, pourquoi est-ce que Paul leur dit qu’il sait ? (Cela devrait encourager tout le monde. De plus, cela les encourage à croire en Jésus, qui est le Dieu de Paul.)
 
7.     Lisez Actes 27.29-32. Qui croit Paul et qui ne le croit pas ? (Nous pouvons voir ici que Julius et les soldats romains sont convaincus. Les matelots ne le sont pas. Le fait que les matelots essayent de se sauver au détriment des autres montre leurs imperfections de caractère.)
 
8.     Lisez Actes 27.33-38. Quelle est la signification profonde du fait que l’équipage jette le blé à la mer ? (Ils sont convaincus qu’ils n’auront plus besoin de manger à bord du bateau. Ainsi, il apparaît qu’ils croient tous Paul maintenant. Cependant, au regard des matelots, il se peut qu’ils croient simplement qu’ils vont s’échouer.)
 
9.     Lisez Actes 27.41-43. Les soldats ne croient-ils plus Paul maintenant ? (Paul a dit que tous survivront. Cependant, il apparaît qu’il parlait de la tempête. Il n’a rien dit au sujet de s’enfuir plus tard – à l’exception de lui-même. Il a dit qu’il serait jugé devant César. Heureusement, le centurion croyait en Paul et l’a sauvé.)
 
II.  Sur la terre ferme à Malte
 
1.     Lisez Actes 28.1-6. Combien de temps s’est passé entre le moment où les gens croyaient que Paul était un meurtrier et le moment où ils pensaient qu’il était un dieu ?
 
a.      Que nous dit cela au sujet de notre liberté religieuse ? (Les gens peuvent changer d’avis très rapidement.)
 
b.      Qu’est-ce que cela nous enseigne sur l’évangélisation ? (Les gens peuvent tirer des fausses conclusions.)
 
c.      Lisez Marc 16.17-18. Quand le texte dit : « Ils saisiront des serpents », cela parle-t-il de risques délibérés, ou Jésus parle-t-il de la situation de Paul ? (Tous ces signes sont des outils utiles pour les missionnaires. Je pense que Jésus parle de la situation de Paul.)
 
2.     Lisez Actes 28.7. Pourquoi cela se passe-t-il ainsi ? Paul est-il un prisonnier de Rome qui va être jugé ? Pourquoi le chef officiel de l’île l’accueille-t-il dans sa maison ?
 
3.     Lisez Actes 28.8-10. Paul guérit toutes les personnes malades. Dans le passé, quand nous lisons ce genre de miracles, Luc écrit souvent qu’un grand nombre de personnes se convertissent. Pourquoi aucune conversion n’est-elle rapportée ici ? Les gens pensent déjà que Paul est un dieu, donc cela ne devrait pourtant pas être trop difficile. (Peut-être que cela n’a pas été écrit. Peut-être que les gens n’étaient pas encore prêts à croire.)
 
III.  Rome
 
1.     Lisez Actes 28.13-15. Paul arrive finalement à Rome. Selon vous, pourquoi Paul est-il encouragé par cette rencontre avec d’autres Chrétiens ? (Ils ne l’ont pas oublié, ni ne l’ont abandonné. Au lieu de cela, ils ont parcouru une certaine distance juste pour le voir. Ils veulent être avec Paul.)
 
2.     Lisez Actes 28.16. Pensez-vous que cela soit normal ? Non seulement Paul peut vivre seul, mais il n’y a qu’un seul soldat pour le garder. Comme mentionné dans Actes 12, Pierre ne pouvait pas être retenu lorsqu’il était enchaîné en prison et gardé par de nombreux soldats ! (Cela n’est pas normal. Sans doute que le gouverneur Festus a écrit qu’il pensait que Paul était innocent.)
 
3.     Lisez Actes 28.17-20. Pourquoi les responsables juifs voudraient-ils venir à une réunion convoquée par Paul ? Pourquoi penseraient-ils que c’est suffisamment important pour prendre une partie de leur temps ? (Je soupçonne qu’il y avait un nombre limité de Juifs à Rome. La communauté s’intéressait à un prisonnier juif très instruit et dans une situation « carcérale » inhabituelle.)
 
a.      Comment Paul qualifie-t-il les accusations portées contre lui ? (Il les qualifie de théologique : « C’est à cause de l’espérance d’Israël que je porte ces chaînes ».)
 
4.     Lisez Actes 28.21-22. Les responsables juifs n’ont rien entendu sur Paul, mais ils ont entendu que les Chrétiens constituent un problème. Si vous étiez Paul, serait-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ?
 
5.     Lisez Actes 28.23. Paul attire la foule. Quelle est son approche pour tenter de convaincre ce groupe ? (Il argumente en se basant sur ce qu’ils savent déjà.)
 
6.     Lisez Actes 28.24-26. Paul les insulte-t-il ? (À nouveau, il argumente en se basant sur ce qu’ils savent déjà. Il leur rappelle que leurs ancêtres avaient été avertis qu’ils ne comprendraient pas.)
 
7.     Lisez Actes 28.27. Comment cette citation d’Ésaïe peut-elle s’appliquer ? En quoi leurs cœurs sont-ils endurcis ? Ils n’ont pas entendu Paul auparavant, mais ils veulent venir l’écouter. (La « dureté » de leurs cœurs ne vient pas du fait de rejeter de manière répétée le message de l’évangile, mais plutôt du fait d’être satisfaits de leurs croyances actuelles. Nous devons être sensibles à la guidance continue de l’Esprit saint.)
 
8.     Lisez Actes 28.28. Cela doit être insultant pour les Juifs. Devrions-nous évangéliser par des insultes ? (Paul n’a pas commencé par des insultes. Mais la référence à leurs ancêtres qui refusaient d’écouter est probablement insultante, et l’affirmation selon laquelle les non-Juifs feront mieux est insultante !)
 
a.      Quel est l’objectif de Paul avec ses insultes ? (Il veut les faire sortir de leur complaisance. Il veut briser leurs cœurs endurcis.)
 
9.     Lisez Actes 28.30-31. Qu’en est-il de son appel à César ? Qu’en est-il de son procès ? Pourquoi ne nous est-il donné aucune information sur la conclusion ? Ou alors, est-ce là la conclusion ? (Nous ne savons pas comment s’est déroulé et terminé le procès. Mais dans un sens nous avons une conclusion. La vie de Paul ne se passe pas comme il le veut. Le gouvernement le retient. Pourtant, Paul continue à prêcher « avec une entière assurance ». C’est là une conclusion qui s’applique à ceux d’entre nous qui passent par des moments difficiles.)
 
10.     Lisez 2 Timothée 4.6-8. Selon Paul, quel sera son avenir ? (Il croit que le temps de sa mort est venu, mais la Bible ne nous parle jamais spécifiquement de sa mort. Les écrits d’Eusèbe nous rapportent que Paul a été décapité sous le règne de l’empereur romain Néron. Néron blâmait les Chrétiens pour l’incendie de Rome.)
 
a.      Pensez-vous qu’un temps viendra où les calamités assailliront le monde et où les Chrétiens seront blâmés pour cela ?
 
11.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous demander à l’Esprit saint de vous aider à être comme Paul – à garder votre courage et à continuer à prêcher l’évangile même quand les forces du mal vous créent des difficultés ?
 
IV.    La semaine prochaine : Nous débuterons une nouvelle série d’études sur l’unité en Christ.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don