Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 01 – L’esprit et la parole (1 Corinthiens 2, Daniel 2, Jean 16)

Copyright © 2016, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : De tous les enseignements importants de la Bible, l’un des plus importants est une compréhension de l’œuvre de l’Esprit saint. Dans Actes 8.14-17 nous trouvons l’histoire de nouveaux croyants qui ont été baptisés par le nom de Jésus-Christ, mais qui ont encore un sérieux déficit ; ils n’ont pas « reçu l’Esprit saint ». Pierre et Jean « posèrent les mains sur eux, et ils reçurent l’Esprit saint ». Avez-vous un déficit dans votre vie de Chrétien(ne) ? Êtes-vous comme ces Chrétiens affirmés, baptisés, mais auxquels il manque l’Esprit saint ? L’étendue du problème potentiel devient plus clair quand nous considérons la façon dont l’Esprit saint opère dans notre vie. Débutons notre voyage dans la Bible pour apprendre à quel point l’Esprit saint est crucial à notre vie !
 
I.  L’Esprit saint et la compréhension de Dieu
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 2.13. Qu’est-ce qui ne va pas avec la sagesse humaine ? (Elle est limitée. Même la sagesse humaine peut dire que la sagesse de Dieu doit être plus grande que la sagesse de sa création.)
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 2.14. À quel problème sérieux sommes-nous confrontés en tant que Chrétiens s’il nous manque l’Esprit saint ? (Nous ne pouvons pas comprendre les choses de Dieu.)
 
a.      Il y a des comiques très connus et des soi-disant intellectuels qui rient du christianisme. Quand j’entends de telles moqueries cela me fâche. Devrais-je être méchant ? Ou alors, devrais-je avoir une réaction émotionnelle différente ? (Ce texte enseigne qu’il est naturel pour un humain de penser que le christianisme est « folie » si la personne manque d’Esprit saint. Bien que je pense que certains de ces moqueurs sont sous l’emprise d’influences démoniaques, le défaut de la sagesse humaine est le manque de compréhension des choses de Dieu.)
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 2.15. Que signifie le fait que nous ne sommes « jugés par personne » dans le contexte de ce que nous avons étudié jusqu’ici ? (Ces gens qui ne sont pas guidés par l’Esprit saint penseront que nous sommes fous, mais nous ne devons pas leur prêter attention parce que nous ne sommes pas sujets à leur jugement. Ils sont incapables de parvenir à un jugement correct à notre sujet.)
 
II.  L’Esprit saint et la Parole de Dieu
 
1.     Lisez 2 Pierre 1.19-21. Quelle distinction trouvons-nous ici entre la sagesse humaine et les humains qui parlent en étant dirigés par l’Esprit saint ? (Aucune prophétie biblique ne trouve son origine dans la sagesse humaine. Au lieu de cela, l’Esprit saint « porte » les humains dans leurs messages prophétiques.)
 
2.     Lisez Psaumes 95.7-9 et comparez Hébreux 3.7-9. Quelle est la source de cette partie des Psaumes ? (L’Esprit saint ! Nous voyons que l’Esprit saint est central dans la création de la Bible.)
 
III.  L’Esprit saint et la résolution des problèmes
 
1.     Lisez Daniel 2.1-3. Imaginez être l’un des chaldéens. Quelle question poseriez-vous au roi ?
 
2.     Lisez Daniel 2.4-5. Il s’avère que les chaldéens ont la même question que la nôtre : « Dis-nous le rêve ». Selon vous, pourquoi le roi prend-il une ligne si dure vis-à-vis des chaldéens ? (Le roi doit avoir deux pensées. Premièrement, il s’agit d’un rêve important qu’il veut comprendre correctement. Deuxièmement, il ne fait pas confiance à ses conseillers. Il peut évaluer s’ils lui disent la vérité en les écoutant réciter son rêve.)
 
3.     Lisez Daniel 2.11-12. Que pensez-vous de la santé mentale du roi ? Est-il maniaque, ou alors s’agit-il une réaction raisonnable face à ce groupe de « sages » que le roi a soutenu financièrement ?
 
4.     Lisez Daniel 2.13-15. Mettez-vous maintenant à la place de Daniel. Est-ce la question que vous poseriez ?
 
5.     Lisez Daniel 2.16. Que suppose la demande de Daniel ? (Qu’il peut interpréter le rêve.)
 
a.      Considérez le danger d’aller devant le roi. Le garde du roi recherche les hommes sages afin de les tuer !
 
6.     Lisez Daniel 2.17-18. Comparez l’explication de Daniel à la déclaration des sages – seuls les dieux connaissent la réponse. Que nous dit cela ? (Daniel et les autres sages sont d’accord – il s’agit de quelque chose pour les dieux. La différence est que Daniel croit qu’il a accès à Dieu, et que Dieu l’aidera.)
 
a.      Avez-vous déjà eu une expérience plus pressante et terrifiante que celle-là – que le gouvernement décide de vous découper en petits morceaux et de détruire votre maison si vous manquez à donner les bonnes réponses ?
 
7.     Lisez à nouveau Daniel 2.11. Notez que les sages disent que les dieux ne vivent pas parmi les humains. Est-ce vrai au regard de votre Dieu ? (Lisez Jean 14.17, Romains 8.11 et 1 Corinthiens 6.19. Ces textes nous disent que l’Esprit saint vit en nous ! Ainsi, bien mieux que les dieux qui vivent « parmi » les humains, Dieu vit « en » nous !)
 
a.      Si, comme Daniel, vous aviez un problème d’information, et que votre vie soit en jeu, auriez-vous la connaissance de Dieu simplement parce que l’Esprit de Dieu vit en vous ?
 
8.     Lisez à nouveau Daniel 2.18. L’aide de l’Esprit saint est-elle automatique ? (Apparemment vous devez demander. Daniel et ses trois amis ont « imploré la compassion » de Dieu pour qu’il leur donne la réponse.)
 
9.     Lisez Daniel 2.19. Pourquoi la réponse parvint-elle à Daniel la nuit ? Pourquoi pas tout de suite ? (Lisez Daniel 2.22-23. L’Esprit saint qui vit en vous n’infuse pas automatiquement la connaissance de Dieu. Au lieu de cela, nous demandons à Dieu l’information pour résoudre les problèmes et il nous donne l’information requise.)
 
a.      Dans le passé je pensais que l’Esprit saint ne « vivait en moi » que pour m’aider sur des sujets spirituels (voir Jean 16.8). Est-ce vrai ? (Non, selon cette histoire. L’Esprit saint a aidé Daniel avec ses problèmes de travail.)
 
IV.  L’Esprit saint et la planification stratégique
 
1.     Lisez Jean 16.12-13. Nous avons discuté l’idée que l’Esprit saint qui vit en nous puisse infuser la connaissance de Dieu dans notre esprit. Quelle raison donne Jésus au fait que cela n’arrive pas ? (Nous ne pouvons pas la supporter. Il y a une sorte de mesure divine qui partage la connaissance avec nous selon ce que nous sommes capables de supporter. Jésus dit essentiellement : « Je ne peux pas vous le dire maintenant parce que vous ne pouvez pas le supporter, mais à l’avenir l’Esprit saint conduira votre esprit vers davantage de connaissance.)
 
a.      Quand Jésus dit que l’Esprit saint nous « conduira dans toute la vérité », cela signifie-t-il que nous connaîtrons finalement ce que connaît Dieu ?
 
2.     Lisez Jean 16.13-15. Que suggèrent ces versets concernant la connaissance de l’Esprit saint ? Est-elle moindre que celle de Dieu le Père ? L’Esprit saint prend-il simplement au vol des informations qu’il entend, et c’est ce qu’il nous transmet ?
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 2.10-11. Que nous enseignent ces versets sur la profondeur de la connaissance de l’Esprit saint ? (Ce texte nous dit que rien dans l’univers ne connaît mieux l’esprit de Dieu que l’Esprit saint ! Clairement, l’Esprit saint ne fait pas que « prendre des informations au vol ».)
 
4.     Lisez 2 Corinthiens 3.17-18. Que nous enseigne cela au sujet de la nature essentielle de Dieu ? (Dieu « est l’Esprit ». En tant que partie de la Trinité, l’Esprit saint est pleinement Dieu. C’est une fausse idée que de penser que l’Esprit saint ne connaît pas ce que Dieu le Père connaît. Au lieu de cela, je pense que nous devons comprendre « ce qu’il entendra » (Jean 16.13) comme signifiant que la Trinité discute et décide de l’étendue de vérité que nous devons connaître. Cela est en rapport avec nos limitations, et non avec les limitations de l’Esprit saint.)
 
a.      Quand nous lisons que l’Esprit saint nous « conduira dans toute la vérité » (Jean 16.13), quel rôle cela suggère-t-il pour nous ? (Pas un rôle passif ! Tout comme Daniel et ses amis ont demandé à Dieu de leur révéler le rêve mystérieux, ainsi nous devons nous joindre à l’Esprit saint dans une exploration de « toute la vérité ».)
 
b.      Notez que 2 Corinthiens 3.17-18 fait également référence à la « liberté » et à notre « visage dévoilé ». Selon vous, que cela suggère-t-il quant à l’œuvre de l’Esprit saint ? (Tandis que l’Esprit saint nous aide à mieux comprendre la volonté de Dieu pour notre vie, il nous libère des malentendus au sujet de la loi de Dieu.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), avez-vous l’Esprit saint dans votre vie ? Si vous n’en êtes pas certain(e), pourquoi ne pas demander à l’Esprit saint d’habiter en vous ? Encore mieux, pourquoi ne pas demander à votre pasteur de poser les mains sur vous pour vous donner cet important don de Dieu ?
 
V.    La semaine prochaine : Le Saint-Esprit : un travail de l’ombre.
 

faire un don