Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 01 - Adam et Ève : l’idéal conçu par Dieu (Genèse 1 à 3, 1 Corinthiens 11)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Il y a trois types des personnes : ceux qui lisent consciencieusement les manuels et autres directives du propriétaire ; ceux qui ne lisent jamais les manuels du propriétaire ; et ceux qui lisent les manuels lorsqu’ils sont obligés de le faire. Je ne sais pas à quel groupe vous appartenez, mais notre thème d’étude de ce trimestre nous emmène dans le "manuel du propriétaire" relatif au mariage. Comment est votre mariage ? Le fait de prêter un peu plus attention au "manuel du propriétaire" pourrait-il vous être utile ? Pourquoi ne pas l’essayer ? Dieu nous a créés. Il a créé le mariage et nous commençons cette semaine avec ce que Dieu a à dire sur le premier mariage : celui d’Adam et d’Ève. Que votre mariage ait besoin d’être un peu accordé ou qu’il soit une catastrophe complète, ouvrons la Bible et découvrons ce que ce "manuel du propriétaire" a à nous enseigner !
 
I.          La création du mariage

1.       Lisez Genèse 1:26. Imaginez que vous soyez assis dans un fauteuil au cours de la Création, regardant Dieu qui structure et établit le monde. Premièrement, vous le voyez créer la lumière, puis le ciel, puis il sépare la terre de l’eau, puis il crée la végétation, puis le soleil et la lune, puis les créatures de la mer et finalement les créatures de la terre. Le résultat est ce beau monde. Maintenant vous entendez Dieu prononcer les paroles du verset 26. Que pensez-vous alors du fait d’être un être humain ? (C’est merveilleux d’être vous ! C’est quelque chose qui promet d’être passionnant. Non seulement je suis à l’image de Dieu - qui vient de faire toutes ces choses grandioses et puissantes, mais je suis responsable de la création !)

2.       Lisez Genèse 1:27. Comment Dieu peut-il dire qu’il a créé les humains à son image, alors que nous nous référons à Dieu comme "Père", "Fils" et "Esprit saint" et qu’en plus il nous a créés "homme et femme" ? (Il y a plusieurs attributs de "l’image" de Dieu qui s’appliquent aux humains. Mais l’évidence est ce que vous venez de voir depuis votre "fauteuil de spectateur". Dieu vient tout juste de créer ce fabuleux monde et maintenant, avec la combinaison de l’homme et de la femme, il donne à sa création la capacité de continuer l’œuvre créatrice. Non pas uniquement la création d’arbres ou de vaches, mais la création de la partie la plus sophistiquée de sa création : les êtres humains !)

a.         À qui parle Dieu en disant dans Genèse 1:26 : "Faisons..." ? (Il doit s’agir de la Trinité.)

3.       Lisez Genèse 2:18. Qu’a incité Dieu à créer une aide pour Adam ? (Dieu a dit qu’il n’était pas bon qu’Adam soit seul.)

4.       Lisez Genèse 2:19-20. Où Adam et Dieu cherchent-ils une aide appropriée ? (Parmi les animaux !)

a.         S’agit-il là d’une plaisanterie ? Dieu introduit-il une note d’humour dans son récit ? Ou alors, y a-t-il là quelque substance que nous ne voulons pas ignorer ? (L’un des grands attributs de Dieu est son partenariat avec nous. Non seulement il a été le partenaire d’Adam pour donner un nom aux animaux, mais il a laissé Adam juger de qui serait son partenaire "approprié". Adam n’en a trouvé aucun parmi les animaux. Au lieu de cela, il a trouvé un modèle composé d’un être mâle et d’un être femelle dans le royaume animal.)

b.         Considérez le mot "aide". S’agit-il là comme l’assistant d’un charpentier ou l’aide d’un plombier ? Est-ce que ce mot reflète un rôle secondaire pour Ève ? (Lisez Psaumes 70:6. C’est l’un des multiples textes où il est fait référence à Dieu comme notre "aide".)

5.       Lisez Genèse 2:21-22. Il s’agit là de l’un des passages les plus intéressants de la Bible. Réfléchissez à quelques questions :

a.         La grande majorité de la Création s’est faite par la parole de Dieu. Dieu semble avoir fait Ève "à la main". Pourquoi ?

b.         Pourquoi Dieu a-t-il endormi Adam pendant qu’il faisait Ève ? Pourquoi l’a-t-il ensuite "amenée" vers Adam ? Pourquoi ne pas l’avoir laissé la regarder alors qu’elle se faisait créer ?

c.         Adam avait également été fait "à la main" à partir de la poussière de la terre (Genèse 2:7). Pourquoi Dieu a-t-il créé Ève à partir d’Adam ? Pourquoi la créer à partir d’une côte ?

i.         Pourquoi avons-nous même des côtes ? (Vos côtes protègent vos organes vitaux. Dieu a choisit quelque chose qui protégeait Adam et l’a utilisé pour créer Ève.)

6.       Lisez Genèse 2:23. Quelle est la réponse d’Adam à la manière dont Ève a été créée ? (Il ressentait cette réelle identité avec sa femme.)

a.         Quel enseignement en tirez-vous sur le mariage ? (Que dans le schéma voulu par Dieu, l’homme et sa femme ont cette identité intime l’un avec l’autre.)

7.       Lisez Genèse 2:24. Qui parle ? Dans le contexte de ce verset, nous trouvons Adam avec une côte enlevée dont Ève est issue. Je n’ai jamais vu cela dans un mariage moderne. Comment le mari et son épouse deviennent "une seule chair" ? (Je ne pense pas qu’Adam parle. Il s’agit du "narrateur" - Dieu parlant par l’intermédiaire de Moïse. Les maris et leur épouse deviennent littéralement une seule chair dans leurs enfants.)

8.       Lisez 1 Corinthiens 11:11-12. Comment Paul comprend-il l’importance du fait qu’Ève fût créée à partir de la côte d’Adam ?

a.         Je suis souvent taquiné sur le fait que les hommes (et le reste des animaux) ont été créés à partir de la poussière de la terre et les femmes à partir d’Adam. De quoi Paul dit-il que les hommes sont issus ? (Des femmes ! Paul dit que les hommes et les femmes ont besoin l’un de l’autre !)

9.       Lisez Genèse 2:25. D’après vous, quel est le but de ce commentaire ? Dans le récit biblique cette histoire est très abrégée. Pourquoi ce détail est-il si important pour être noté ? (C’est la preuve ultime de leur identité commune et de leur innocence : leur aise l’un avec l’autre.)

II.        La corruption de la vie

1.       Lisez Genèse 3:1-6. Matthew Henry, de même que d’autres commentateurs, dit à partir de ces versets qu’Ève et le serpent étaient seuls au début, puis Adam est entré en scène. Je pense que cela vient de la façon dont le texte est écrit. Quelle que soit la chronologie, qui est la personne centrale dans ce péché ? (Il est clair qu’Ève est la personne impliquée dans ce terrible péché. Elle est celle qui donne le fruit à Adam.)

2.       Lisez Genèse 3:7. Avez-vous déjà "ouvert vos yeux" sur votre péché ? Vous souvenez-vous de ce terrible sentiment "après le péché" - lorsque vous réalisez à quel point vous avez été affreux ?

a.         Revenons maintenant à notre question sur Genèse 2:25 : pourquoi se sentent-ils nus maintenant ? Ils sont pécheurs, mais ils sont encore mariés ! (Le péché vous expose à la honte, l’humiliation et la culpabilité. Si vous permettez le péché au sein de votre mariage, vous serez humilié. Il semble clair que le texte de Genèse ne parle pas uniquement du fait d’être nu, mais également de l’impact du péché sur les hommes. Il enlève notre dignité. Il nous prive de notre joie.)

3.       Lisez Genèse 3:16. Le rôle central d’Ève dans l’introduction du péché dans l’humanité a-t-il altéré sa relation avec Adam ?

a.         Cela a-t-il altéré les relations au sein de tous les couples mariés ? (Les résultats du péché se sont transmis à tous les êtres humains. Il ne semble pas que Dieu parle uniquement à Ève. La déclaration de Dieu retombe sur toutes les femmes.)

i.         N’est-ce pas extrêmement injuste ? Pourquoi le péché d’Ève devrait-il affecter le mariage des femmes après elle ? (L’histoire entière est "injuste", dans le sens qu’Adam et Ève nous ont tous plongés dans le péché. Cette injustice n’est pas la faute de Dieu. Il n’est pas l’auteur du péché. Dieu est mort "injustement" à notre place et a payé la pénalité pour notre péché. Dans le texte de Genèse Dieu déclare les résultats du péché - résultats qui étaient encore plus terribles pour lui.)

4.       Lisez Genèse 3:17-19. La télévision me dit d’écouter mon épouse. Mon épouse me dit de l’écouter. S’agit-il d’un principe non-biblique ? (Non. Le contexte parle du fait d’écouter votre épouse au lieu d’écouter Dieu. Une pénalité est imposée à Adam, qui s’est transmise au reste des hommes.)

5.       La relation maritale a-t-elle été altérée par le péché ?

a.         Quel devrait être l’impact de ce fait sur votre mariage ? Serait-il raisonnable de s’efforcer d’avoir une relation maritale de "pré-péché" ? Ou alors, cela n’est-il pas possible ? (Avant le premier péché, Adam semblait avoir un rôle de leader. Lisez 1 Timothée 2:13-14. La Bible donne aux maris un rôle de leader, pas celui du tyran, mais un rôle de leader dans un mariage qui honore Dieu. Pourtant, si Dieu n’est pas au centre du mariage, alors nous avons évolué vers autre chose.)

b.         Comment une épouse devrait-elle se comporter face à un mari qui n’est pas consacré à Dieu ? (Lisez 1 Pierre 3:1-2. Le fait d’avoir la bonne attitude envers un mari incrédule aide à l’attirer vers Dieu.)

i.         Quelquefois on me demande si la "soumission" signifie de la soumission à un comportement qui n’est pas juste. Que répondriez-vous ? (Ce texte suggère une réponse négative, parce qu’il fait référence à une "conduite pure et respectueuse" d’une épouse consacrée à Dieu.)

6.       Cher ami, l’idéal de Dieu pour votre mariage est une identité entre un mari et son épouse. Quand chacun des conjoints commence à regarder premièrement à ses propres besoins, alors le mariage commence à s’effilocher. Voulez-vous vous engager à placer les besoins de votre conjoint avant les vôtres ?

III.     La semaine prochaine : Abraham et Sara : une foi éprouvée.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don