Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 - Un guide pour les chrétiens (Luc 2, Actes 8, Romains 8)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Nous avons discuté des dons donnés par l’Esprit saint. Nous avons discuté du fruit de l’Esprit saint dans notre vie. Que l’Esprit saint fait-il d’autre pour ceux qui désirent travailler avec lui ? Ne vous êtes-vous jamais senti empreint de l’Esprit saint ? N’avez-vous jamais senti que l’Esprit guidait vos actions ? Explorons ce que Dieu a à dire sur la direction concrète de l’Esprit saint dans la vie du chrétien désirant et attentif !
 
I.          L’Esprit saint et Syméon
 
1.       Lisez Luc 2:25. Quel genre d’homme est Syméon ?
 
a.         Le texte biblique nous dit qu’il est sur une mission. Quelle est-elle ? (Il s’agit d’une sorte de mission passive. Il attend "la consolation d’Israël".)
 
i.         Qu’est-ce que "la consolation d’Israël" ? (Le Messie - Jésus.)

ii.        Pourquoi Jésus est-il appelé "la consolation d’Israël" ? (Quand vous vous sentez mal, vous avez besoin de quelqu’un qui vous console. Israël (et toute l’humanité) était devenu ennemi de Dieu. Jésus nous a réconciliés avec le Père (Romains 5:10). Non seulement cette réconciliation nous console, mais elle nous donne de la joie ! (Romains 5:11).)
 
2.       Qu’est-ce qui est important au sujet de Syméon dans le contexte de nos études ? (Luc 2:25 - l’Esprit saint était sur lui.)
 
a.         Nous avons déjà discuté de la raison pour laquelle les disciples ont dû attendre l’Esprit saint jusqu’à la Pentecôte (Actes 1:4-5), ainsi que de savoir si l’Esprit était présent auparavant. Que nous dit ce texte ? (Cela nous montre clairement que l’Esprit saint était présent et travaillait déjà auparavant.)
 
3.       Lisez Luc 2:26-27. Concrètement, que signifie le fait que l’Esprit saint est "sur" Syméon (verset 25) ? (L’Esprit saint a fait deux choses pour Syméon. Premièrement, il lui a révélé une partie de l’avenir. Deuxièmement, il a guidé ses mouvements.)
 
a.         Discutons cela un peu. Nous disons souvent que l’Esprit saint nous aide à comprendre la Bible. Nous disons souvent que l’Esprit saint nous aide à reconnaître notre péché. J’ai rarement entendu quelqu’un me dire que l’Esprit saint lui a révélé un certain événement futur de sa vie, ou qu’il l’a guidé à une certaine place. Pourquoi pensez-vous que cela est vrai ?

b.         La démarche de Syméon dans le temple était guidée par l’Esprit saint. Avez-vous déjà ressenti l’Esprit saint vous guider à des endroits spécifiques ? Avez-vous déjà entendu la voix ou senti l’impulsion de l’Esprit saint ? (J’ai fait une recherche électronique dans la Bible avec le mot "voix" et j’ai obtenu 198 correspondances. Un grand pourcentage de ce résultat se référait à la voix de Dieu parlant aux hommes pour les diriger.)

c.         Il y a une semaine, ma fille et moi roulions ensemble de retour de l’Université d’Andrew, où elle est étudiante. Nous nous sommes arrêtés sur une aire de repos et une femme a ouvert la porte de la voiture et m’a demandé de l’argent pour l’essence. Je lui ai donné 10 dollars - ce qui a semblé la satisfaire. Quand j’ai parlé à ma fille de cet événement et de la façon dont il m’a rendu mal à l’aise, parce que je ne s’avais pas s’il s’agissait de "besoin" ou de "fraude", elle m’a rappelé un fait qui s’était déroulé il y a quelques années sur une aire de repos de cette même route. À ce moment-là, j’avais vu un couple assis dans un camion et j’avais senti que Dieu me demandait de leur donner de l’argent. J’ai alors marché vers le camion et leur ai dit que Dieu m’avait poussé à leur donner de l’argent. Je leur ai laissé 20 dollars. Ils ont pris l’argent, m’ont remercié - mais ne m’ont pas dit s’ils avaient prié pour trouver de l’argent. J’avais le sentiment d’avoir fait la volonté de Dieu, sans en être sûr. Comment pouvez-vous le savoir à moins que l’autre personne ne le confirme ? (Ma femme a déjà eu une telle impression et se l’est vue confirmer par le "donateur". Peut-être que les gens dans le camion priaient pour plus de 20 dollars. Sérieusement, je pense que le problème vient du fait que je ne suis pas encore suffisamment en phase avec l’Esprit saint pour pouvoir clairement discerner son message.)
 
4.       Lisez Luc 2:28-33. Les parents de Jésus ont-ils confirmé que l’Esprit saint dirigeait Syméon ? (Non. Ils étaient surpris ("s’étonnaient") de cela.)
 
II.        L’Esprit saint comme guide physique
 
1.       Lisez Actes 8:26-39. Remarquez que le texte commence avec un ange donnant la directive à Philippe de voyager sur un certain chemin vers le sud. Puis, dans le verset 29, nous voyons l’Esprit saint dire à Philippe de s’approcher d’un char. Dans quel but l’Esprit saint donne-t-il ces directives ?
 
a.         Dès lors que nous avons appris que l’Esprit saint peut nous enseigner, pourquoi ne l’a-t-il pas fait directement avec l’Éthiopien ? (Dieu veut que nous soyons des co-ouvriers avec lui. Dans ce cas spécifique, Dieu a absolument eu besoin d’un collaborateur humain parce que Philippe a finit par baptiser l’Éthiopien.)

b.         Que nous enseigne Actes 8:39 au sujet des moyens par lesquels l’Esprit saint peut nous guider ? (C’est une transportation littérale. C’est ce que j’appelle un vrai partenariat avec l’Esprit saint.)
 
2.       Lisez Actes 10:17-20. Dans ce cas l’Esprit saint semble guider en tant que simple messager. Y a-t-il plus à cela que simplement alerter Pierre qu’il a des visiteurs qui l’attendent ? (Lisez Actes 10:27-29. L’Esprit saint œuvre pour corriger une "règle" discriminatoire qui se base sur la race et la religion.)
 
a.         Que nous dit cela au sujet de la loi que Pierre violait à cet instant ?
 
3.       Lisez Actes 13:2-5. Quel nouvel aspect de la direction de l’Esprit saint trouvons-nous ici ? (Il y a plus que simplement l’Esprit saint qui parle à l’esprit d’un individu. Ici, l’Esprit saint parle à un groupe entier. Les directives sont si spécifiques que l’Esprit saint donne des noms d’individus au groupe et leur dit ensuite où aller.)

4.       Lisez Actes 16:6-10. Qu’apprenons-nous de la première compréhension de Paul de sa mission ? (Il n’avait pas totalement compris ce que Dieu avait à l’esprit. Paul avait à l’esprit quelque chose que Dieu n’avait pas à l’esprit.)
 
a.         Comment l’Esprit saint dirige-t-il dans ce genre de situation ? (Le texte dit que l’Esprit saint les a "empêchés" d’entrer en Asie. Bien que ce ne soit pas clair, cela semble être quelque chose de plus qu’un simple conseil.)

b.         Pourquoi l’Esprit saint empêcherait-il quelqu’un de partager l’évangile dans une nouvelle région ? Dans les exemples que nous avons parcourus jusqu’ici, le travail de l’Esprit saint était de diriger des personnes vers des gens qui voulaient entendre l’évangile - et non pas empêcher les gens d’entendre l’évangile. (Nous lisons que l’Esprit saint avait choisit pour eux une meilleure destination. Paul est allé en Europe au lieu de l’Asie. Si vous lisez 1 Pierre 1:1 nous voyons que Dieu l’a utilisé, ainsi que peut-être d’autres moyens, pour atteindre les gens d’Asie.)
 
i.         Quel enseignement pratique en tirons-nous ? (Paul était un évangéliste puissant et l’Asie constituait un grand champ vierge pour le travail. Ce qui est évident pour nous ne correspond pas toujours à la volonté de Dieu. Dieu pensait à une autre personne pour l’Asie et à un autre champ de mission pour Paul.)
 
III.     L’Esprit saint comme guide spirituel
 
1.       Lisez Romains 8:5-8. Que pouvons-nous faire pour être sûrs que l’Esprit saint nous guide dans notre vie ? (Paul nous enseigne à prendre la décision de "nous accorder" aux tendances de l’Esprit saint.)
 
a.         Que signifie concrètement "s’accorder aux tendances de l’Esprit" ? (Paul expose deux alternatives. Nous pouvons focaliser nos esprits soit sur ce que notre nature humaine désire, ou alors sur ce que l’Esprit saint désire.)
 
2.       Lisez Romains 8:9. Sommes-nous seuls à prendre la décision et assigner notre volonté à "s’accorder" ? (Non. Nous demandons à l’Esprit saint d’entrer dans notre vie et il contrôlera alors nos désirs. Mais, la décision nous appartient.)
 
a.         Dans quelle mesure est-il important que notre esprit soit contrôlé par l’Esprit saint ? (Ce verset nous dit que nous "n’appartenons pas à Christ" si nous laissons notre esprit être contrôlé par notre nature pécheresse.)
 
3.       Cher ami, êtes-vous ouvert et à l’écoute pour que l’Esprit saint vous dirige dans votre vie ? Avez-vous invité l’Esprit saint à vivre dans votre cœur et votre esprit ? Si tel n’est pas le cas, pourquoi ne pas reconnaître cela maintenant et demander à l’Esprit saint de vous rendre plus attentif à sa direction ?
 
IV.      La semaine prochaine : Vivre par le Saint-Esprit.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don