Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 11 - Nos frères et sœurs dans la foi (1 Corinthiens 12, Galates 3, Matthieu 20)

Copyright © 2004, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Comment gérons-nous les différences entre les membres d’une église ? Je me rappelle avoir participé à la constitution d’une église et avoir été membre du comité chargé d’en établir le règlement interne. On m’a alors dit que notre travail était de choisir les qualifications des membres pour constituer un comité administratif. Les suggestions étaient qu’il fallait un certain nombre de personnes issues de diverses régions géographiques, un certain nombre de personnes d’un certain sexe, un certain nombre de personnes d’une certaine race, un certain nombre de personnes employées de l’église et un certain nombre des personnes qui ne l’étaient pas. Cela m’a fait me gratter la tête et me questionner sur notre objectif. Notre but était-il de rassembler différents profils de personnes ? Ou devait-il rassembler un groupe de personnes qui connaissaient un tant soit peu la tâche en question, à savoir l’administration ? Quel devrait être notre but ? La Bible aborde-t-elle la question de la diversité ? Ouvrons-la et découvrons !
 
I.          Le langage du corps

1.       Lisez 1 Corinthiens 12:4-6. Quel est l’élément commun dans l’ensemble de notre travail spirituel ? (Dieu. Dieu est derrière tous nos efforts spirituels véritables.)

2.       Lisez 1 Corinthiens 12:7. Si quelqu’un vous disait que l’Esprit saint lui donne des révélations personnelles pour trouver de l’or, que penseriez-vous ? (Quelques questions devraient surgir à votre esprit. Les "dons de l’Esprit" sont donnés pour l’intérêt commun de l’église. Ils doivent être une bénédiction pour tous.)

3.       Lisez 1 Corinthiens 12:8-11. Qui est responsable de l’octroi de ces dons divers à l’église ? (Dieu. Dieu décide à qui est donné quel don.)

a.         Revenons à ma tâche du comité de trouver des personnes correspondant aux critères que sont le sexe, la race, l’âge, le statut professionnel ou encore la localisation géographique pour constituer le comité. Comment cela s’accorde-t-il avec ce que nous venons juste de lire au sujet des dons spirituels ? (Ce qui est décrit dans les versets que nous venons de lire est bien différent des critères m’ayant été donné.)

i.         Ne devrions-nous pas choisir les bonnes personnes en nous basant sur leurs dons spirituels et non pas sur ces autres critères ?

ii.        Ces deux "jeux de critères" s’excluent-ils mutuellement ?
 
b.         Lisez 1 Corinthiens 12:12-13. Quel niveau d’importance ont la race et les statuts social et professionnel dans la détermination de la composition de l’église ? (Les considérations de race et de statuts social et professionnel sont hors de propos selon ce texte.)
 
i.         Lisez à nouveau le verset 12. Quel est le but de tous ces dons spirituels divers ? (L’unité. Un seul corps.)
 
4.       Lisez Galates 3:26-29. De temps en temps je peux lire le slogan : "Cherchez la diversité". Cela était certainement ma tâche venant du comité. Ce slogan est-il cohérent ou incohérent avec ces versets ? (La diversité dans l’unité dans l’église est un résultat, pas un but. Il y a presque 30 ans je me suis trouvé "dans des eaux troubles" dans une église, parce que j’ai donné une voix décisive dans un vote, choisissant un homme de couleur pour être le Pasteur laïque. J’ai fait ce choix parce que je me suis senti fortement empreint de l’Esprit saint. De nos jours la pression est dirigée dans la direction opposée : choisir des Anciens parce qu’ils sont de couleur. Durant toutes ces années j’ai refusé de voter en me basant sur la couleur de la peau; et je me sens toujours peu disposé à le faire aujourd’hui.)
 
a.         Si vous avez l’intention de choisir des personnes d’une certaine race, d’un certain sexe ou ayant un certain statut professionnel pour tenir des positions dans l’église, faites-vous alors preuve de discrimination sur cette base ? (Je le pense. Galates 3:28 nous enseigne que ces distinctions ne devraient pas faire de différence dans l’église. Notre slogan devrait être "considérez-les tous". Si vous les considérez tous et leur faites un bon accueil, sans tenir compte de la race, du sexe ou du statut professionnel, alors vous obtiendrez la diversité. Mon église locale est très diverse. Bien que je sache que cela est en partie dû à son emplacement, j’aime à penser que c’est d’abord parce qu’il y a un consensus parmi nos membres et que nous les considérons tous parce qu’aucun n’est sujet à la discrimination.)
 
5.       Revenons à 1 Corinthiens 12:14-16. D’après vous, quel problème spirituel existe-t-il avec ce pied et cette oreille ? (Ils sont jaloux des dons spirituels donnés à d’autres, ou alors ils ont honte de leur propre don.)
 
a.         Avez-vous des pieds et des oreilles dans votre église ?
 
b.         Comment soignez-vous la maladie "du pied et de l’oreille" ? (Lisez 1 Corinthiens 12:17-20. Paul fournit deux raisons pour lesquelles les pieds et les oreilles devraient surmonter leur mécontentement avec leurs dons : votre don est important et votre don vous est donné par Dieu.)
 
6.       Lisez 1 Corinthiens 12:21-22. Maintenant se pose le problème que les pieds et les mains s’entendent dire qu’ils ne sont pas nécessaires. Quelle est la cause de ce mal qui affecte le corps ? (C’est la fierté, l’orgueil. Les personnes qui ont certains dons spirituels et certaines positions sont enflées d’orgueil.)
 
a.         Que dit la Bible au sujet des dons "les plus faibles" ? (Ils sont indispensables.)
 
7.       Lisez 1 Corinthiens 12:23-25. Que nous enseigne Paul ici ? Comment pouvons-nous donner un "plus grand honneur" aux dons "les moins honorables" ? (Quand je prêche, les personnes en charge de la sonorisation et des autres appareils techniques sont "indispensables" au sermon. Si je fais un bon travail je suis automatiquement "honoré", mais ils ne le sont pas. Paul semble dire : "Assurez-vous qu’ils soient également honorés.)
 
a.         Revoyons la question de la diversité juste un moment. De temps en temps on me dit que certaines décisions importantes devraient être prises avec un regard sur l’âge, le sexe ou la race pour montrer l’importance d’un groupe spécifique dans notre église. Les versets 23 à 25 parlent-ils de cette question ? (La teneur générale de 1 Corinthiens 12 est d’éviter de prendre des décisions en se basant sur des critères autres que les dons spirituels. Mais les versets 23-25 semblent ajouter une nouvelle considération. Si une certaine partie du corps se sent "déshonorée", cela suggère qu’un "plus grand honneur" peut être approprié.)
 
II.        Le pouvoir du corps
 
1.       Lisez Matthieu 20:20-21. Si vous cherchiez à obtenir une promotion dans votre travail, souhaiteriez-vous l’aide de votre "maman" ?
 
a.         Que demande la maman à Jésus ? (De donner à ses fils les deux plus hautes positions dans son royaume à venir.)
 
b.         Pourquoi la maman demande-t-elle cela ?
 
2.       Lisez Matthieu 20:22. Qui est le "nous" qui répond à Jésus ? (Les fils ! L’histoire révèle maintenant que les fils (Jacques et Jean, voir Marc 1:19) se tenaient debout à proximité, tandis que la "maman" faisait la demande pour eux.)
 
a.         Si vous étiez Jésus, comment réagiriez-vous face aux fils laissant la "maman" demander une promotion pour eux ?
 
b.         Jésus dit que les hauts responsables dans son royaume doivent être de bons buveurs. De quoi Jésus parle-t-il ? (Dans Matthieu 26 nous lisons le passage de la lutte de Jésus la nuit avant sa crucifixion. Dans Matthieu 26:39-42 Jésus demande que cette "coupe" s’éloigne de lui si c’est possible. La coupe est la souffrance de Jésus et la mort.)
 
i.         La maman et les fils ont-ils compris la "coupe" qu’ils désiraient tant boire ?
 
3.       Lisez Matthieu 20:23. Qui est responsable de la sélection des dirigeants dans le royaume de Jésus ?
 
a.         Est-ce également vrai dans votre église ? (Cela montre le problème. La maman et les fils veulent diriger. Jésus dit que le Père céleste choisira les dirigeants. Cela va parfaitement dans le sens de notre discussion antérieure sur la façon dont Dieu choisit également nos dons spirituels.)
 
4.       Lisez Matthieu 20:24. Comment les autres ont-ils réagi face à l’attitude de Jacques, Jean et leur maman ? Est-ce que leur réaction est en partie due au fait qu’ils n’y ont pas pensé en premier ? (Ils ont tous montré la même attitude : ils voulaient diriger. Ils voulaient l’honneur.)
 
a.         Est-ce votre attitude ?
 
5.       Lisez Matthieu 20:25-28. Quel est le véritable rôle d’un dirigeant ?
 
a.         Cela doit-il nous "refroidir" dans notre désir de diriger ?
 
b.         Quelle leçon cela nous enseigne-t-il quant à la sélection des dirigeants ? (Cela renforce ce que nous avons appris précédemment : les dirigeants devraient être choisis sur la base des dons spirituels. Ce n’est pas une question de pouvoir, mais une question de service. Les vrais dirigeants utilisent ces dons pour servir. Nous n’avons pas à "décorer" nos postes de direction en nous basant sur le sexe, la race, l’âge, le lieu, etc. L’église n’est pas une sorte de vitrine de pouvoir, c’est un lieu de service.)
 
6.       Cher ami, examinez votre attitude. Recherchez-vous une position dirigeante parce que vous recherchez le pouvoir et l’honneur ? Pensez-vous que vous êtes habilité à diriger à cause de votre travail, votre race ou votre sexe ? Vous vexez-vous lorsque vous perdez votre "pouvoir" ? La Bible enseigne que la direction et les "charges" sont relatives à nos dons spirituels et que leur utilisation est pour l’édification de l’église. Pour cette édification toutes les positions sont importantes et toutes doivent refléter le choix de Dieu.
 
III.     La semaine prochaine : Soutenir nos responsables.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don