Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 03 – Se préparer au changement (1 Corinthiens 10, Psaumes 71 & 127)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : L’une des histoires de famille que ma femme aime raconter est que sa mère lui a dit qu’elle aimait la « similitude ». Elle ne voulait aucun changement dans sa vie. Six semaines plus tard, elle s’est mariée et a déménagé dans une nouvelle maison. Tant pis pour la « similitude ». En général, les gens craignent le changement. Comme ma belle-mère, ils disent qu’ils veulent « la même chose ». Débutons notre étude de la Bible et voyons ce qu’elle nous enseigne au sujet des changements dans la vie et comment nous devrions les évaluer !
 
I.  Les enseignements de l’histoire
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 10.1. Qu’est-ce que Dieu pense que nous devrions connaître ? (L’histoire ! Nous devrions savoir ce qui est arrivé à nos « ancêtres ».)
 
a.      Ces ancêtres étaient-ils au milieu de grands changements dans leur vie ?
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 10.2-4. Que dit la Bible sur l’histoire commune de ces gens ? (Ils ont tous eu un passé spirituel merveilleux. Christ leur a donné de la nourriture et de l’eau et Moïse leur a donné la guidance spirituelle.)
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 10.5. Quel est l’enseignement spirituel ? Que devons-nous apprendre ? (Le fait d’avoir une haute formation spirituelle ne signifie pas que nos vies plaisent à Dieu. Le risque est que nous ne fassions pas ce qui est bien avec le changement.)
 
4.     Lisez 1 Corinthiens 10.6. Que veut dire Dieu quand il fait référence à ces choses comme étant des « exemples » ? (Le point principal est que l’histoire est incroyablement importante dans notre façon de décider comment vivre. Il y a un certain nombre de choses qui me contrarient et me font m’inquiéter pour l’avenir. L’une de ces choses est l’avenir des libertés religieuse et économique. Elles ont fait de beaucoup de pays de grands pays. Grâce au fait que les nations du monde se tournent vers les libertés religieuse et économique, le nombre de personnes vivant dans la pauvreté dans le monde a diminué. Pourtant, la jeune génération de mon pays s’interroge à la fois sur la liberté religieuse et sur la liberté économique.)
 
II.  Les changements de vie et l’histoire
 
1.     Lisez à nouveau 1 Corinthiens 10.6. Comment devrions-nous utiliser l’histoire lorsque nous envisageons le changement ? (L’histoire devrait guider notre réflexion. Quels changements doivent être faits, et qu’est-ce qui doit rester tel quel ? L’histoire biblique devrait nous éviter d’avoir « de mauvais désirs, comme ils en ont eus ».)
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 10.7 et Exode 32.5-6. Quel péché historique devons-nous éviter ? (Le « taurillon » était un dieu fait par Aaron. Le peuple de Dieu vient de voir sa puissance incroyable, et maintenant il veut adorer quelque chose fait par Aaron. À quel point peuvent-ils être stupides ?)
 
a.      Aucun de mes amis chrétiens n’a érigé une idole dans son jardin et ne l’a adorée (ou a cru en elle). S’agit-il d’un enseignement de l’histoire qui ne s’applique plus de nos jours ?
 
b.      Adorons-nous des choses que nous avons faites ou achetées ? (J’entends parfois des bêtises. Si quelqu’un a une belle voiture ou une belle maison, quelqu’un qui est jaloux les appelle des « idoles ». La question centrale est l’adoration : le fait que nous mettions notre confiance en ces choses. Si ces choses reflètent la richesse, il est facile de faire confiance à la richesse.)
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 10.8 et Nombres 25.1-3. Quel péché est arrivé en premier : l’idolâtrie ou l’immoralité sexuelle ? (S’engager dans l’immoralité sexuelle avec les femmes moabites. C’est ce qui a conduit aux sacrifices devant de faux dieux.)
 
a.      Lisez Nombres 25.5. Quel péché semble déranger le plus Dieu ? (L’adoration erronée.)
 
b.      J’ai souvent dit (en fait je viens de prêcher il y a deux semaines) que « tout péché est péché ». L’argument est que nous ne devrions pas choisir certains péchés et les condamner plus vigoureusement que d’autres. Ai-je tort ? Ou alors, l’histoire nous enseigne-t-elle autre chose ? (Je peux me tromper, et l’histoire nous apporte aussi un autre enseignement. Je pense que l’enseignement de l’histoire est que l’immoralité sexuelle nous entraine vers d’autres péchés. Dans ce cas, Dieu traite l’adoration de Baal comme le péché le plus sérieux.)
 
4.     Lisez 1 Corinthiens 10.9-10 et Nombres 21.4-6. Quels sont les deux péchés que l’histoire révèle ici ? (Râler et mettre Dieu à l’épreuve.)
 
a.      Les râlements semblent assez évidents. Qu’est-ce que la « mise à l’épreuve » de Dieu ? (Il s’agit d’éprouver la patience de Dieu, faire des choses qui le rendent mécontent.)
 
b.      Si vous étiez avec nous lorsque nous avons étudié le livre de Job, vous vous souvenez que Job se plaignait beaucoup de Dieu. Job a même demandé de poursuivre Dieu en justice (Job 9.32-33), afin que quelqu’un puisse arbitrer leur différend. Pourquoi cela semble-t-il être en ordre, tandis que le fait de râler contre la nourriture vous condamne à mort (1 Corinthiens 10.10) ? (Une différence évidente est que les râlements dans le désert concernent le fait que Dieu ne prenait pas suffisamment soin des gens. Les gens n’arrêtaient pas de dire que les choses allaient mieux quand ils étaient esclaves. Cela était une insulte à Dieu. Job, de son côté, n’avait rien fait pour mériter la punition dont il a souffert. Dieu savait que c’était une plainte raisonnable. Job n’aurait pas dû souffrir selon les règles normales. L’enseignement de l’histoire sur le changement est que Dieu cède à nos plaintes raisonnables. Cependant, nous ne devons pas nous plaindre de ses bénédictions.)
 
5.     Lisez 1 Corinthiens 10.11-12. Quel avertissement trouvons-nous dans l’histoire ? (D’autres que nous sont tombés et nous le pouvons aussi. Nous ne devons pas être arrogants et trop confiants.)
 
6.     Lisez 1 Corinthiens 10.13. Que nous a promis Dieu, relativement à la tentation ?
 
a.      Quel est le rapport avec le changement ? (Nous pouvons, par la puissance de l’Esprit saint, résister à la tentation. Notre changement de vie peut (et doit) être positif et non négatif.)
 
III.  Le changement de rôle parental
 
1.     Lisez Psaumes 127.3-5. Quelle est la supposition au sujet des enfants et de la protection ? (Si vous avez beaucoup de fils, vous aurez des soldats pour vous protéger.)
 
a.      Cette question est-elle toujours d’actualité ? (Se livrer à des batailles physiques au nom des parents est plutôt rare, mais à mesure que les parents vieillissent, les enfants peuvent aider à protéger les parents de bien d’autres façons.)
 
2.     Lisez à nouveau Psaumes 127.3. Les enfants sont une récompense et un « patrimoine du Seigneur ». Je pense que patrimoine signifie « héritage » dans ce contexte. Si vous êtes un parent, comment évaluez-vous le degré de véracité de cela ? (Ma femme et moi avons appris que nos enfants nous enseignent beaucoup de choses sur Dieu et sur sa bonté envers nous. Quand nos enfants étaient rebelles ou désobéissants, nous pensions à notre propre rébellion et désobéissance envers Dieu. Ce fut un remarquable enseignement sur la compréhension de la grâce de Dieu.)
 
a.      Comment les enfants changent-ils votre vie ? (Ils la changent pour toujours. Ils rendent la vie plus riche et plus compliquée.)
 
b.      Lisez 1 Samuel 3.12-13. Quelle est notre obligation vis-à-vis de nos enfants ? (Nous devons les contenir. Évidemment, à un moment donné les enfants font leurs propres choix. Cependant, dans le cas d’Éli, il avait une autorité sur ses fils au-delà de celle d’être leur père.)
 
IV.  Le changement d’âge
 
1.     Dans notre précédente section, nous avons discuté du nombre de fils qui pourraient vous protéger dans votre vieillesse. Lisez Psaumes 71.9. Quel est le problème auquel nous sommes confrontés avec l’âge ? (La diminution de nos forces.)
 
2.     Lisez Psaumes 71.18. Quelle devrait être notre attitude face au vieillissement et à la diminution de nos forces ? (Nous devons enseigner à la génération suivante que la puissance est entre les mains de notre Dieu. Nous pouvons en être des témoins et en être des exemples.)
 
3.     Lisez Psaumes 71.23-24. Quelle doit être notre attitude en vieillissant ? (Nous devons louer Dieu. Plutôt que de râler, nous devons « redire sans cesse la justice [de Dieu] ».)
 
a.      Concentrez-vous sur le verset 24. À quel avenir devons-nous nous attendre pour ceux qui cherchent à nous faire du mal ? (« Honte et rougissement ».)
 
i.       Je suis familier avec la théologie selon laquelle nous devrions prier pour la confusion et la défaite de nos ennemis. Lisez Job 31.29-30 et Matthieu 5.43-44. Comment réconcilier ces deux textes ?
 
ii.       Voici mon enseignement de l’histoire : Un jour j’ai décidé de prier pour la confusion de mes opposants dans une affaire de liberté religieuse que je plaidais devant une cour fédérale. Quand l’avocat de la partie adverse est entré en cour, il s’est cogné la tête contre le détecteur de métaux et est tombé. Il a titubé jusque dans la salle d’audience. Il était tellement blessé que le juge ne lui a pas fait plaider sa cause. Mais le juge a trouvé et créé des arguments encore meilleurs contre nous et a rejeté notre cause !
 
4.     Cher(ère) ami(e), quand il s’agit de changement, nous devons regarder les enseignements sur la façon dont Dieu a dirigé les choses dans le passé. Nous devons chercher sa volonté et lui faire confiance avec joie. Êtes-vous d’accord d’en faire votre objectif ?
 
IV.    La semaine prochaine : Quand on est seul.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don