Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 09 - L’appel pastoral de Paul (Galates 4:12-20, Philippiens 3:17-21)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quelqu’un vous a-t-il déjà dit que vous devriez être davantage comme telle ou telle autre personne ? Par exemple, vos parents vous ont-ils déjà dit : "Pourquoi ne peux-tu pas être comme ton frère [ou ta sœur] ?" "Pourquoi ne peux-tu pas être comme l’enfant des voisins ?" "Pourquoi ne peux-tu pas être comme moi ?" Comment avez-vous réagi à ces suggestions ? Je suppose que vous n’avez pas répondu : "D’accord, je vais être plus comme [l’autre personne] et moins comme moi-même !" Cette semaine, notre étude débute avec Paul qui invite les Galatiens à être plus comme lui. Ouvrons notre Bible et essayons de mieux comprendre l’invitation de Paul !
 
I.       Grandir pour être comme moi ?
 
1.     Lisez Galates 4:12. Paul dit : "Soyez comme moi". Selon ce que nous venons de discuter dans l’introduction, il ne s’agit pas d’une invitation attractive. Pourquoi pas ? (Vous pouvez penser que cette personne a une trop haute estime d’elle-même ! Vous pouvez penser que vous n’avez pas besoin de changer.)
 
a.      Pourquoi Paul dit-il que les Galatiens doivent devenir davantage comme lui ? (Parce qu’il est devenu comme eux.)

b.      Attendez une minute. Cela a-t-il un quelconque sens ? "Soyez davantage comme moi parce que je suis devenu comme vous". Si Paul est devenu comme les Galatiens, ils n’ont pas besoin de devenir comme lui !

2.     Lisez 1 Corinthiens 9:20-22. De quelle façon Paul devient-il comme les autres pour les sauver ? (Il essaye de minimiser les différences entre lui et les autres points de vue culturels et théologiques.)
 
a.      Qu’est-ce qui motive Paul à devenir "comme" ses auditeurs ? (Les sauver.)
 
3.     Revenons en arrière et répondons à la question : Pourquoi Paul dit-il que les Galatiens doivent devenir davantage comme lui ? (Il montre à quel point il se souciait d’eux en devenant "comme" eux. Il montre à quel point il voulait qu’ils comprennent l’évangile.)

a.      Si vous étiez un(e) Galatien(ne), que feriez-vous concrètement pour devenir "comme" Paul ? (Je m’engagerais à prendre très au sérieux l’importance de l’évangile.)

II.     Grandir pour être comme eux ?
 
1.     Lisez Galates 4:17. Qu’est-ce qui motive les légalistes dans leurs efforts de rendre les Galatiens davantage comme eux ? (Paul dit que ce qu’ils font n’est pas bon, parce qu’ils essayent de séparer les Galatiens de Paul.)
 
a.      Que pensez-vous de la logique des arguments de Paul ? Les légalistes ne peuvent-ils pas avoir la même argumentation contre Paul ? Il pourraient dire : "Paul veut que vous le suiviez parce qu’il veut que vous vous sépariez de nous !" (Bien sûr ! La logique de Paul, en elle-même, ne marche pas. Paul doit donner une raison indépendante, pour laquelle les Galatiens devraient le suivre lui et non pas les légalistes.)

III.  L’appel du cœur

1.     Reprenons une discussion que nous avons eue la semaine dernière. Lisez Galates 4:13-14. La semaine dernière j’ai suggéré que Paul voulait dire par là qu’il n’avait pas d’orgueil de "propriété" sur les Galatiens - il s’était arrêté chez eux seulement parce qu’il était malade. En supposant que j’aie au moins partiellement raison, que pouvons-nous lire d’autre dans l’argumentation de Paul ici ? (Paul dit : "Vous m’adoriez, alors que je ne suis pas un trophée". Paul, toujours très logique, fait un appel émotionnel ! "Vous étiez bons. Nous étions amis. Nous avons eu beaucoup de joie ensemble. Que s’est-il passé ? Revenez à moi !")
 
2.     Lisez Galates 4:18-19. Dans quelle mesure les Galatiens sont-ils important aux yeux de Paul ? (Il dit qu’il est si anxieux à leur sujet qu’il a les mêmes sentiments qu’à la naissance d’un enfant.)
 
a.      S’agit-il d’un argument logique ? (Non. À nouveau, Paul utilise un argument émotionnel. Nous sommes amis. Vous brisez mon cœur en vous séparant de moi.)

b.      Dans ces études, j’aime discuter la logique et la raison qui sont dans la Bible. Quand j’ai relevé que la logique de Paul cette semaine n’était pas meilleure que la logique des légalistes, je pensais que c’était regrettable. Quel enseignement cela nous apporte-t-il sur le fait de conduire les autres à l’évangile ? (Tout n’est pas toujours logique. La part émotionnelle de l’argumentation et des relations doit être considérée attentivement. L’évangile est bien plus que de la logique pâle et stérile !)

3.     Lisez Galates 4:20. Quel ton utilise Paul ? Nous venons de constater qu’il fait un appel émotionnel, devient-il également dur ?
 
a.      Pourquoi la présence de Paul fait-elle une différence ? (Avez-vous déjà remarqué qu’il est plus difficile d’être dur avec quelqu’un quand vous parler avec lui face à face ? Vous pouvez écrire une lettre ou (pire) écrire un commentaire sur internet que vous auriez beaucoup plus de mal à dire en la présence de la personne concernée.)
 
b.      Est-ce un péché de la part de Paul que d’utiliser ce ton avec les Galatiens ? (Lisez Galates 4:16. Je pense que Paul n’est pas dur, il est honnête. Il réalise que ses amis galatiens n’ont peut-être pas très bien pris ses paroles, raison pour laquelle il demande : "Suis-je donc devenu votre ennemi ?" Il est parfois difficile de dire les choses qui doivent être dites.)

IV.    Une vie qui vaut la peine d’être vécue

1.     Nous avons discuté que le message principal de Paul en disant aux Galatiens qu’ils devaient être "comme lui" était de les encourager à avoir du zèle pour l’évangile. Détaillons ce sujet en lisant Philippiens 3:17. Cette fois-ci, devenir comme Paul implique le fait de vivre en "suivant le modèle". Paul nous dit dans Galates 3:24-25 que nous ne sommes plus soumis à la supervision de la loi. Sommes-nous maintenant sous la supervision d’un "modèle" ? Paul est-il un légaliste secret ?
 
2.     Lisez Philippiens 3:18-19. Les gens décrits ici sont-ils sauvés ? (Non ! Ils vont à la perdition !)
 
a.      Qu’est-ce qui est faux dans leur foi ? Ont-ils laissé de côté la promesse du salut par la foi faite à Abraham ?

b.      "Leur dieu, c’est leur ventre" m’aide à mieux comprendre Bouddha et les autres personnes que je vois se promener ! (C’est une blague.) Que signifie cette déclaration ? (Ils sont focalisés sur eux-mêmes. Leur appétit détermine leur moyen d’action.)

c.       Que signifie "ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte" ? (Ils sont fiers de penser du mal.)
 
i.       Comme je l’ai déjà dit : quand j’étais enfant, il me semblait que les "méchantes" personnes "aimaient" être méchantes. Ils n’ont pas fait valoir qu’ils étaient gentils. Est-ce là ce que veut dire Paul en mettant la gloire dans la honte ?
 
ii.     Aujourd’hui il y a une "morale" parmi les ennemis de l’évangile. Prenez par exemple la chanteuse américaine Madonna. Pourquoi choisir un tel nom de scène ? J’ai vu une vidéo d’elle "priant" avec sa troupe avant de monter sur scène. Alors que j’ai déjà entendu plusieurs prières étranges dans des églises ou dans d’autres rassemblements religieux, la prière de Madonna n’était pas religieuse. Pourquoi fait-elle cela ? S’agit-il de ce dont parle Paul en mettant la gloire dans la honte ?

3.     Lisez Philippiens 3:20-21. En quoi le Chrétien est-il différent du monde ? De quelle façon la différence est-elle cohérente avec la justification par la foi ? (La foi est une attitude. Notre esprit n’est pas focalisé sur les choses terrestres ou sur notre ventre. Notre esprit est focalisé sur le retour de Jésus, sur notre citoyenneté céleste, sur notre désir de ressembler davantage à notre Dieu.)

4.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous vous engager à être davantage comme Paul ? Voulez-vous prendre au sérieux l’évangile et le salut des autres ? Voulez-vous faire du ciel votre objectif ? Voulez-vous détourner votre attention de vous-même et la diriger vers une relation avec Dieu ?
 
V.      La semaine prochaine : Les deux alliances.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don