Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 06 - Une Église sans murs (Éphésiens 2:11-22)

Copyright © 2005, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Vous êtes-vous déjà senti comme un "étranger" ? Et lorsque vous étiez écolier ou étudiant ? J’ai appris à conduire en suivant des cours dans un lycée public. Je me rappelle approchant de la salle de classe et voir un rassemblement de personnes, debout, à l’extérieur de la porte. Je savais que j’étais un "étranger", mais j’ai fait comme si je connaissais l’un d’entre eux. En prenant mon courage à deux mains, je me suis approché du groupe et me suis présenté. Je n’ai pas aimé ce sentiment d’être un étranger et j’ai souhaité m’intégrer aussi rapidement que possible. Notre étude de cette semaine traite du passage d’un étranger au rang d’initié. Débutons sans plus attendre notre étude et découvrons comment cela est possible !
 
I.          Les étrangers
 
1.    Lisez Éphésiens 2:11-12. Quelle est la signification de la circoncision ? (Lisez Genèse 17:7 et Genèse 17:11. La circoncision était le signe d’une alliance entre Dieu et un homme (spécifiquement Abraham et ses descendants). Ils ont convenu d’une fidélité personnelle entre Dieu et l’homme.)
 
a.         Que signifie alors être appelé "incirconcis" (Éphésiens 2:11). (N’avoir aucune relation avec Dieu.)

b.         Pourquoi un groupe se qualifierait-il de "circoncis" ? (Ils considéraient cet acte si important pour leur vie spirituelle qu’ils étaient connus sous ce nom.)
 
i.         Est-ce un problème ?

ii.        Qu’en est-il d’être appelé un "Baptiste" ?

iii.      Qu’en est-il d’être appelé un "Méthodiste" ?

iv.     Qu’en est-il d’être appelé un "Adventiste du septième jour" ?

v.       Quel problème peut résulter de l’accentuation excessive d’une partie de vos croyances ?
 
c.         Remarquez la phrase de Paul dans Éphésiens 2:11 : "[...] qui le sont dans la chair et par des mains humaines". Qu’est-ce qui motive Paul pour écrire cela ? Quel point soulève-t-il ? (Par contraste avec ceux qui s’identifient selon cet acte simple, Paul dévalorise l’importance de l’acte en mentionnant explicitement qu’il est fait par des hommes.)

d.         Paul lance quelques insultes dans la direction des "circoncis", mais qui est véritablement embarrassé ? (Les Païens.)
 
i.         Quels étaient les problèmes des Païens ? (Ils étaient sans espérance et sans Dieu.)
 
(1)    Considérez cela juste un instant. Dans les temps antérieurs, le salut était-il disponible seulement aux Juifs ? Gardez votre réponse à l’esprit.
 
II.        Les initiés
 
1.    Lisez Éphésiens 2:13. Qu’est-ce qui a tout changé pour les Païens ? (Jésus.)

2.    Lisez Éphésiens 2:14-15. Paul nous dit que les deux sont maintenant un. Puisqu’il parlait de la condition des Juifs et des Païens, ceux-ci font-ils maintenant un ? (Oui - aussi étonnant que cela puisse paraître.)

3.    Comment Jésus a-t-il converti "les deux" en "un" ? (Paul nous dit : "il a réduit à rien la loi avec ses commandements et leurs prescriptions".)
 
a.         Attendez une minute. Que vient faire la loi avec le fait d’être un Juif ou un Païen ?

b.         Ne parlons-nous pas des gens, et non des lois ?
 
4.    Lisez Actes 10:9-16. Quel est le sujet de cette vision ?

5.    Lisez Actes 10:19 et 10:28. Quel était la base du problème entre les Juifs et les Païens ? (Les Païens étaient "impurs" aux yeux des Juifs.)
 
a.         Comment les lois séparaient-elles le Juif du Païen ? (Le système mosaïque dans son ensemble séparait le Juif du reste du monde. Le point central de toutes ces lois était d’être un peuple "pur" et à part (lisez par exemple Lévitique 20:25-26). Le fait d’être séparé des Païens était directement lié aux lois. Les Païens étaient "impurs".)
 
6.    Avec quel sujet avons-nous commencé notre discussion aujourd’hui ? (La circoncision.)
 
a.         S’agissait-il d’un "mur de séparation" (Éphésiens 2:14) entre Juifs et Païens ? (Oui.)
 
7.    La Bible de Jérusalem est proche de l’hébreu dans sa traduction d’Éphésiens 2:15 : Jésus a "supprimé en sa chair la haine, cette loi des préceptes avec ses ordonnances". Comment la mort de Jésus sur la croix supprime-t-elle "les ordonnances" ? (Les Juifs pensaient qu’ils étaient supérieurs à cause de leurs diverses ordonnances, dont la circoncision est un exemple. Paul dit que Jésus a accompli ces ordonnances et, ainsi, elles ne constituent plus des éléments de distinction entre Juifs et Païens.)
 
a.         Une ordonnance peut-elle être commandée par Dieu ? Ou alors les ordonnances sont-elles juste quelque chose que les Juifs ont établi pour s’assurer de ne pas violer la loi de Dieu ? (Puisque le point spécifique de discussion est la circoncision, revenons à Genèse 17. Lisez Genèse 17:9-10. C’était un commandement direct de la bouche de Dieu. Ce n’était pas quelque chose que des Juifs avaient élaboré, comme une "bonne idée".)

b.         Si une "ordonnance" vient directement de la bouche de Dieu, quelle différence d’importance a-t-elle par rapport à l’un des Dix Commandements ?
 
III.     Maintenant un
 
1.    Arrêtons-nous une minute afin de creuser plus profondément. Relisez Éphésiens 2:15-16. Qui est "un seul homme" ? (Le Juif unifié avec le Païen. Il n’y a plus de conflit entre le Juif et le Païen. Nous devons maintenant être en paix.)
 
2.    Vous rappelez-vous ce que je vous ai demandé de garder à l’esprit précédemment ? Dites-moi à quoi ressemblait le salut pour les Juifs avant que Jésus ne vînt ? (L’un ou l’autre n’avait aucune espérance de salut, dès lors qu’ils avaient tous péché (Romains 3:23).)
 
a.         Si cela est vrai - les Juifs n’avaient également pas d’espérance - pourquoi Paul dit-il qu’ils avaient tous ces avantages (par opposition aux Païens) en parlant du salut (Éphésiens 2:12) ? Pourquoi sous-entend-il que les Juifs avaient Dieu, ainsi que l’espérance ? (Les Juifs avaient l’espérance d’un Messie qui vient (Jésus) et ils "avaient" littéralement Dieu dans le sens que Jésus était l’un d’entre eux. Cependant, à bien des égards ils étaient comme des Païens. Sans le Messie ils n’avaient aucune espérance.)
 
3.    Lisez Éphésiens 2:16. D’après Paul, qu’est-ce qui était fait pour "un seul homme nouveau" (Éphésiens 2:15-16) ? (Le fait que "un seul homme nouveau" ait non seulement la paix intérieure (entre le Juif et le Païen), mais qu’il soit également réconcilié avec Dieu. Jésus a non seulement accompli la loi cérémonielle - et ainsi éliminé le mur de séparation entre le Juif et le Païen, mais il a également accompli les obligations des Dix Commandements - éliminant de ce fait le mur d’hostilité entre Dieu et nous (Romains 8:1-4).)

4.    Ce "un seul homme nouveau" est-il un homme pur ou impur ? (Suivez-vous la ligne d’argumentation de Paul ? Les Juifs disaient que les Païens étaient impurs parce qu’ils ne suivaient pas la loi mosaïque (donnée par Dieu). Paul nous dit que Jésus a résolu ce problème. Mais tant le Juif que le Païen avaient toujours ce problème d’impureté aux yeux de Dieu. Ils étaient tous pécheurs. Paul nous dit que Dieu résout également ce problème. Cet homme nouveau est "virtuellement pur", pour utiliser un terme informatique. Il n’est vraisemblablement pas "pur" (obéissant) sous la loi mosaïque, et il n’est certainement pas "pur" (obéissant) sous les Dix Commandements (spécialement tel qu’expliqué (étendu) par Jésus - voir Matthieu 5:27-28). Jésus a fait l’impossible, il nous a tous rendus purs aux yeux de Dieu.)

5.    Lisez Éphésiens 2:17-18. Les juifs étaient-ils plus proches de Dieu ? (Il semble que c’est ce que dit Paul.)
 
a.         Cela importe-t-il ? (Non !)

b.         Cher ami, remarquez cela. Peu importe à quelle distance vous vous trouvez de Dieu, avec Jésus cela n’importe pas. Non seulement ceux qui sont loin de Dieu ont désormais un accès à lui par Jésus, mais ceux qui sont proches ont besoin de Jésus pour leur accès à Dieu. Vous ne pouvez pas être trop mauvais ou trop bon pour avoir le droit de venir. Tous doivent se repentir de leurs péchés et revendiquer le salut rendu possible par Jésus.)
 
IV.      Une nouvelle église
 
1.    Lisez Éphésiens 2:19-22. Quelle est la vraie église de Dieu ?
 
a.         Combien de murs cette église (famille) compte-t-elle ? (Voir Éphésiens 2:14 - elle n’en a aucun !)
 
2.    Que nous enseigne ce texte sur les revendications arrogantes de certaines dénominations affirmant faire partie du "reste" ? (Quand vous commencez à penser que votre petit groupe est "pur" et que le reste du christianisme est "apostat", alors vous devez relire ce chapitre. Dieu a effectivement un reste, mais un reste constitué de "citoyens des saints, membres de la maison de Dieu, construit sur les fondations constituées par les apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre de l’angle". C’est cela l’église du reste !

3.    Cher ami, l’église de Dieu vous est totalement ouverte. Voulez-vous vous repentir de vos péchés et faire partie de la famille de Dieu ?
 
V.        La semaine prochaine : Une fraternité universelle, mystère de Dieu.
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don