Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 12 - Le chemin du vent (Ecclésiaste 11)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Si vous jetez un coup d’œil au rayon "auto-apprentissage" dans une librairie vous trouverez des livres traitant de vos relations avec vos collègues, du bien-être ou encore de la meilleure façon de s’enrichir. Salomon nous a donné des conseils sur la façon d’être de bons ouvriers, ainsi que sur nos relations avec notre entourage. Dieu nous donnerait-il également des indications sur la façon de s’enrichir - compte tenu de la remarque de Jésus dans Matthieu 19:24 selon laquelle il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un homme riche d’aller au ciel ? Surprise ! Cette semaine Salomon semble nous donner des règles pour devenir riche. Étudions ensemble la Bible et voyons si vous êtes d’accord !
 
I.          Investir

1.       Lisez Ecclésiaste 11:1. Salomon parle-t-il de jeter de la nourriture dans l’eau ?

a.         Vous est-il déjà arrivé de jeter du pain dans l’eau ? (Je l’ai déjà fait en donnant à manger à des canards. Je peux vous dire qu’il ne flotte pas longtemps.)

b.         Si Salomon ne parle pas de nourriture, que veut-il alors dire en parlant de "pain" ? Pourquoi appelle-t-il cela du "pain" s’il veut parler d’autre chose ? (Le pain est essentiel à la vie. Quand j’étais jeune homme, le mot "pain" était aussi utilisé pour parler d’argent. Je pense que Salomon dit que vous devriez vous défaire de quelque chose de précieux, quelque chose dont vous avez besoin pour vivre.)

c.         Pourquoi jetteriez-vous quelque chose de vital dans l’eau ?

i.         Lisez Apocalypse 17:15. Ce verset nous aide-t-il à comprendre la signification de "l’eau", telle que mentionnée par Salomon ? (Nous sommes tous familiers à l’idée de jeter quelque chose qui flotte dans l’eau et de le voir éventuellement revenir vers nous en flottant. Salomon dépeint une image verbale pour nous aider à comprendre le processus qu’il défend. De façon plus approfondie, je pense que Salomon utilise l’eau pour signifier "des gens, des multitudes".)

d.         Posons ensemble nos conclusions. "Donnez aux gens ce qui est vital et après un certain nombre de jours cela vous reviendra." Que cela signifie-t-il ?

i.         S’agit-il d’un conseil pour faire des affaires ? Si tel est le cas, pensez-vous que c’est vrai ?

ii.        S’agit-il d’un conseil pour des dons de charité ? Si tel est le cas, pensez-vous que c’est vrai ?

iii.      S’agit-il d’un conseil pour les relations interpersonnelles ? Si tel est le cas, pensez-vous que c’est vrai ? (Je pense qu’il s’agit de tout cela. Je vois la preuve de la véracité de ce conseil dans chacune de ces circonstances.)

iv.     Est-il utile d’être égoïste si vous voulez avancer dans la vie ?

2.       Lisez Ecclésiaste 11:2. S’agit-il d’une continuité des pensées d’Ecclésiaste 11:1 ?

a.         Dans l’affirmative, comment appliqueriez-vous cela à un contexte professionnel ? ("Jeter son pain" serait investir. Salomon suggère qu’investir votre argent de différentes façons ("en diversifiant votre portefeuille") vous aide à éviter une catastrophe.)

i.         Comment comprenez-vous la véracité de cela ? (Salomon a affirmé que nous ne pouvons pas prédire l’avenir. Si cela est vrai, alors vous avez besoin d’investir dans différentes sortes de choses parce que vous ne pouvez pas prédire laquelle aura du succès l’année ou la décennie à venir. Quand j’étais jeune, à cause de mon sentiment de la proximité de la fin des temps, j’investissais uniquement dans l’or. C’était une très mauvaise résolution. Quand le cours de l’or se portait bien, je me portais également bien. Quand le malheur est arrivé sur le cours de l’or, il est également arrivé sur moi.)

b.         Ce conseil peut-il s’appliquer dans notre aide envers les autres ? (Si vous aidez beaucoup d’autres personnes, il se peut qu’ils soient un jour en position de vous aider à leur tour.)

c.         Pourquoi Salomon choisit-il d’utiliser les nombres sept et huit ? (Le chiffre sept est souvent utilisé comme le numéro parfait ou complet dans la Bible. Salomon suggère que nous nous appliquions à une complète diversification. Allez au-delà d’une diversité "parfaite" - si cela était possible.)

3.       Lisez Ecclésiaste 11:3. Quel genre de conseil nous donne maintenant le roi Salomon ? S’agit-il d’un conseil de météorologie ? D’un conseil d’exploitation forestière ? Ou alors, parle-t-il encore sur le sujet de l’investissement et de l’aide envers les autres ? (Il parle toujours du même sujet. En "investissant" votre argent dans les affaires ou chez d’autres personnes, prêtez attention à l’évidence. De la même façon qu’un nuage rempli de pluie annonce même à la personne la plus lente d’esprit qu’il va pleuvoir, ainsi l’investissement dans une affaire qui est à l’évidence mauvaise, ou la mise en dépendance d’une tierce personne, est quelque chose que nous devrions éviter par notre propre intelligence. Nous ne pouvons pas prédire l’avenir, mais nous pouvons annoncer l’évidence.)

a.         Quel message nous donne Salomon quand il parle d’un arbre tombant où il veut ? (Vous pouvez diversifier pour éviter la catastrophe totale. Vous pouvez user de sagesse et de bon sens en investissant ou en aidant les autres. Mais, quelques (mauvaises) choses peuvent arriver sans tenir en compte de vos plus grands efforts. Vous ne pouvez pas tout contrôler.)

II.        Planter

1.       Lisez Ecclésiaste 11:4. Est-il possible d’être trop prudent en investissant notre argent et en investissant dans les autres ? (Apparemment. Salomon nous enseigne que si nous nous soucions trop du vent et des nuages nos champs ne seront jamais plantés. Nous n’investirons jamais ni notre argent, ni dans les autres. Soyez attentif à ces nuages remplis de pluie (Ecclésiaste 11:3), mais ne vous focalisez pas trop sur les mauvaises choses potentielles qui pourraient se produire, afin de ne pas être paralysé dans l’inactivité à cause de vos craintes.)

2.       Lisez Ecclésiaste 11:5. Devrions-nous essayer de prédire le vent quand il est temps de planter ? (Non. Cela continue la thématique de Salomon sur l’excès de prudence. Dès lors que vous êtes humain et que vous n’êtes pas Dieu, vous devez planifier votre avenir avec bien moins qu’une connaissance parfaite. Ne soyez pas trop confiant à propos de l’avenir et ne soyez pas trop prudent en refusant d’avancer tant que toutes les incertitudes ne sont pas levées.)

3.       Lisez Ecclésiaste 11:6. Salomon nous a dit d’aimer notre vie et notre famille (Ecclésiaste 9:7-9). Pourquoi nous dit-il maintenant de travailler jour et nuit ? (Il s’agit d’une continuation de l’avertissement de ne pas investir uniquement à un endroit. Nous sommes suffisamment sages pour investir notre temps dans plus d’une activité parce que nous ne pouvons pas savoir quelle activité réussira le mieux. Investissez votre temps comme vous investissez votre argent.)

III.     Vivre

1.       Lisez Ecclésiaste 11:7-8. Quel avantage Salomon trouve-t-il dans les temps difficiles ? (Les jours sombres vous font davantage apprécier les jours ensoleillés. Les temps difficiles peuvent nous enseigner des leçons importantes, dont l’une est d’apprécier à sa juste valeur l’absence de temps difficile.)

2.       Lisez Ecclésiaste 11:9. Une expression païenne populaire d’il y a quelques années disait : "Fais-le". S’agit-il du conseil de Salomon lorsqu’il écrit "suis les voies de ton cœur et les regards de tes yeux" ? (Il y a plusieurs années, j’ai eu l’occasion de faire un discours lors d’une cérémonie de remise de diplômes. Je leur ai dit au sujet de leur avenir qu’ils devaient accomplir ce qu’ils aimaient faire. Probablement que vous aimez travailler dans le domaine dans lequel Dieu vous a donné des dons naturels et spirituels. Dieu a des milliers de façons différentes pour utiliser et bénir notre travail. À moins que Dieu vous ait donné une direction explicite concernant votre avenir, suivez votre cœur.)

a.         Quelle limite, le cas échéant, Salomon met-il à son conseil de "suivre son cœur" ? (Salomon ne s’accommode pas de la philosophie de vie de l’expression "fais-le". Il nous avertit que Dieu jugera notre vie. Par conséquent, nous devrions suivre notre cœur en accord avec les consignes de vie que Dieu nous donne.)

3.       Lisez Ecclésiaste 11:10. Si nous suivons le conseil de vie de Salomon, quelle devrait être la place des soucis dans notre vie ? (Si nous suivons les lois de Dieu pour notre vie, si nous comprenons que nous ne pouvons pas contrôler l’avenir, si nous réalisons que l’avenir est entre les mains de Dieu, alors nous pouvons bannir nos soucis et jeter au loin nos problèmes. Nous ne devrions pas passer notre temps à souhaiter revenir à un temps où nous étions jeunes et libres de tout souci. Nous pouvons avoir cette attitude de vie dès maintenant.)

4.       Cher ami, aimeriez-vous vivre une vie libre de tout souci face à l’avenir ? Suivez le conseil de Dieu pour investir, travailler et vivre. Voulez-vous vous y engager dès aujourd’hui ?

IV.      La semaine prochaine : La conclusion de tout le discours.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don