Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 - L’estime de soi (Psaumes 100, Romains 12, Matthieu 17, Éphésiens 4)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Dieu dit : "Les yeux hautains et le cœur vaniteux, je ne les supporterai pas" (Psaumes 101:5). Pire, quand le livre des Proverbes énumère les six choses que Dieu déteste, devinez quel est le premier élément de la liste ? "Les regards hautains" ! (Proverbes 6:17). D’un autre côté, Romains 2:7 approuve "la gloire, l’honneur et l’impérissable" pour tous ceux qui font le bien. Comment devraient s’accorder l’estime de soi et l’humilité ? Peuvent-elles s’accorder ? L’estime de soi n’est-elle qu’une autre terminologie de l’orgueil ? Ouvrons la Bible et découvrons !
 
I.      La Création et l’estime de soi
 
1.     Lisez Psaumes 100:3-4. Dans ce texte, qu’est-ce qui peut générer en nous de la fierté ? (Dieu nous a créés et "nous sommes son peuple".)
 
a.      En général, les gens ressentent-ils une certaine fierté ou un manque de fierté à l’égard de leur père ou de leur mère ? (Oui. Votre père est le roi des rois !)

b.      Dans quelle mesure le fait de nous appeler "troupeau" affecte-t-il votre fierté ?

c.       Qui est glorifié dans ces textes ? Dieu ou les humains ? (Dieu !)
 
2.     Il existe deux points de vue diamétralement opposés concernant l’origine de l’existence des humains. Le premier point de vue (qui est explicitement enseigné par la Bible) est que les humains ont été créés personnellement par Dieu. L’autre point de vue (qui est de façon générale accepté par la science) est que les humains ont évolués à partir de rien. Quel point de vue crée la plus haute estime de soi chez les humains ? (La réponse n’est pas évidente. L’évolution élimine le besoin de reconnaissance d’un Dieu. Les humains sont meilleurs maintenant que jamais, et ils sont ce qu’il y a de mieux parmi ce qui existe. Bien que les Créationnistes sachent que Dieu est leur Père, ils sont tombés dans le péché et savent que sans Dieu leur situation est sans espoir.)
 
a.      Le fait de contempler nos origines nous aide-t-il à distinguer la fierté de l’estime de soi ?

i.      Pouvons-nous dire que l’estime de soi provient de notre relation avec Dieu ? Et que la fierté provient de ce que nous réclamons pour nous-mêmes ?

II.    L’église et l’estime de soi
 
1.     Lisez Romains 12:4-8. Que nous enseigne le modèle de l’église de Dieu au sujet de l’estime de soi et de l’orgueil ? (La Bible compare notre valeur relative aux membres de notre corps. Nous valorisons toutes les parties de notre corps. Ainsi, dès lors que la Bible nous enseigne que nous sommes semblables à différentes parties de notre corps, nous avons tous une valeur intrinsèque.)
 
a.      Valorisez-vous de façon égale chaque membre de votre corps ? Par exemple, si vous deviez choisir entre perdre un pied ou une main, lequel choisiriez-vous ? Diriez-vous : "Ça m’est égal, quelqu’un d’autre peu décider à ma place" ?

i.      Qu’en est-il d’un choix entre un rein et un cœur ?

2.     Lisez Romains 12:3. Notez que cela introduit les versets que nous venons de lire. Quel avertissement nous est donné ? S’agit-il d’un avertissement contre un manque d’estime de soi ou contre l’orgueil?
 
a.      Ce texte suggère-t-il que certains devraient avoir moins d’estime de soi ? (Imaginez cela !)
 
3.     Revenons en arrière et considérons le contexte des versets dont nous venons de discuter. Lisez Romains 12:1-2. Selon vous, quelle est la cause d’une faible estime de soi ? (Je ne sais pas ce qu’il en est pour le reste du monde, mais les Américains sont assidus à la pratique du "nombrilisme" (regarder à soi-même, se soucier de soi-même, considérer son propre bien-être). Nous comparons généralement ce que nous faisons à ce que font les autres.)

a.      Que suggère Romains 12:1-2 comme remède contre le nombrilisme ? (Premièrement, considérez-vous comme un sacrifice pour le bien des autres. Si notre but dans la vie est d’aider les autres, de vivre en se sacrifiant, nous serons beaucoup moins préoccupés par notre propre personne, par notre "estime". Deuxièmement, il nous est dit de ne pas nous conformer au monde, mais de laisser l’Esprit saint nous donner la bonne attitude. Les versets suivants parlent ensuite du service aux autres.)

i.      Jusqu’à quel point "ce monde-ci" contribue-t-il aux problèmes d’estime de soi ?
 
III.  La responsabilité personnelle et l’estime de soi
 
1.     Lisez Romains 12:6. Nommez certaines causes d’orgueil. (L’intelligence, la beauté, l’argent, la position, le pouvoir, et la famille.)

a.      Comment la Bible appelle-t-elle nos capacités ? (Des dons.)

b.      Est-ce correct pour l’intelligence, la beauté, l’argent, la position, et la famille ? (Oui. L’argent et la position sont plus discutables, mais nos autres dons nous aident à acquérir de l’argent et une position.)
 
c.       Comment Romains 12:6 voit ces choses ? (Non seulement nos capacités sont appelées "dons", mais elles viennent par la grâce de Dieu.)
 
i.      Notez que le fait de parler en prophète dépend de la mesure de la foi de la personne. Avons-nous un quelconque contrôle sur le degré de notre foi ?

2.     Lisez Matthieu 17:14-16. À quel niveau évalueriez-vous l’estime de soi des disciples à ce moment-là ?

3.     Lisez Matthieu 17:17-18. Jésus parle-t-il de la foi de ses disciples ?
 
4.     Lisez Matthieu 17:19-20. La foi est-elle un choix ou un don ? (Jésus indique que les disciples peuvent faire quelque chose concernant le niveau de leur foi.)
 
5.     Résumons nos pensées : notre estime de soi se base souvent sur des choses comme l’intelligence, l’aspect extérieur, l’argent, le pouvoir, et la famille. Celles-ci sont, à un niveau ou à un autre, des dons. Nous ne pouvons pas en prendre la responsabilité. Cependant, la puissance des dons que nous possédons augmente la mesure de notre foi, de laquelle nous pouvons prendre la responsabilité.

a.      Que cela nous enseigne-t-il au sujet de l’estime de soi ? (Nous ne devrions pas nous sentir mal au sujet des dons qui ne nous sont pas donnés. Cependant, nous avons la responsabilité, par la foi, de développer les dons qui nous sont accordés et de les utiliser au bénéfice des autres.)

6.     Lisez Éphésiens 4:22. Qu’est-ce qui ne va pas avec notre ancienne personne ? (Elle "périt sous l’effet des désirs trompeurs".)
 
a.      Si je devais écrire ce verset, je dirais "périt sous l’effet du péché". Mais, cela semble dire quelque chose d’assez différent. Qu’est-ce qu’un désir trompeur ? (Un but dans la vie qui n’en vaut pas la peine. Un désir qui vous a trompé.)
 
i.      Quelles peuvent être quelques-unes des causes d’une faible estime de soi ?

ii.    L’une ou l’autre d’entre elles peut-elle être traitée en examinant nos désirs attentivement et en admettant qu’ils ne sont pas toujours raisonnables ?

7.     Lisez Éphésiens 4:23-24. Quelle opportunité nous attend ? (Nous pouvons enlever notre ancien moi et revêtir un nouveau moi, avec une nouvelle attitude.)
 
a.      En quoi notre ancien moi est-il différent de notre nouveau moi ? (Le désir de notre un nouveau moi est selon la justice et la sainteté.)
 
IV.   Histoires d’estime de soi

1.     Lisez Luc 15:3-7. Que cela nous enseigne-t-il quant à l’estime que Dieu a pour nous ? (Chaque personne est importante pour Dieu. Dieu ne voit pas l’un(e) ou l’autre d’entre nous comme une "perte acceptable".)

a.      Dans quelle mesure cette image de l’amour de Dieu pour nous est-elle sous-estimée ? (Jésus n’a pas simplement vécu quelques inconvénients pour nous accompagner. Il est mort pour nous d’une mort très pénible. Il est passé par l’enfer sur la terre pour nous.)
 
2.     Lisez Matthieu 13:44. Que cela nous enseigne-t-il quant à la façon dont nous devrions estimer le fait de faire partie du peuple de Dieu ?
 
3.     Si quelqu’un possédait l’attitude décrite dans les deux textes précédents (Dieu attribue de la valeur à chacun de nous et nous apprécions le royaume par-dessus de toute autre chose), cela résoudrait-il tous les problèmes d’estime ?

a.      Que cela ferait-il à ceux qui manquent d’estime de soi ? (La question de votre valeur est bien établie. Si votre objectif principal est de faire avancer le Royaume de Dieu, vous ne pensez pas à vous-même.)

b.      Que cela ferait-il pour l’orgueilleux ? (Le Royaume de Dieu est plus important que quoi que ce soit.)
 
4.     Cher(ère) ami(e), si vous souffrez d’un manque d’estime de soi, sachez que Dieu vous a créé(e) et vous considère comme étant d’une grande importance. Une fois que cela est bien établi dans votre esprit, cessez de pensez à vous-même et commencez à penser à la façon dont vous pouvez faire avancer le Royaume de Dieu. Voulez-vous vous y engager dès maintenant ?
 
V.     La semaine prochaine : La jalousie.
 

faire un don