Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 06 – Des possibilités illimitées (1 Corinthiens 12, Matthieu 25)

Copyright © 2020, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Français courant (NFC), 2019, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Que veut dire exactement témoigner ? S’agit-il d’une explication de l’Évangile ? Si oui, est-il réellement vrai que chaque Chrétien a l’obligation de témoigner ? Qu’en est-il des dons spirituels ? Comment cela s’inscrit-il dans cette discussion sur le témoignage ? Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  Dirigé par l’Esprit
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 12.1-3 (version PDV). Y a-t-il un problème d’éducation dans l’église à Corinthe ? (Oui, certains étaient « ignorants » et Paul veut y remédier.)
 
a.      Est-ce encore un problème aujourd’hui dans nos églises ?
 
b.      Si vous adorez des faux dieux, êtes-vous « ignorant(e) » ? (Le texte dit que les adorateurs de faux dieux sont « entraînés » vers eux. Cela suggère qu’ils sont informés, mais leurs informations sont mauvaises.)
 
2.     Concentrons-nous sur 1 Corinthiens 12.3 (version PDV). L’éducation est-elle un don de l’Esprit saint ? Choisissons-nous l’Esprit saint plutôt que les faux dieux parce que nous disposons de meilleures informations ? (L’idée qu’il ne s’agit que d’une question de bonne information n’est pas le point de vue de Paul. Oui, le culte des faux dieux reflète une mauvaise information. Mais dire : « Jésus est le Seigneur » reflète la puissance de l’Esprit saint. Cela n’est pas le reflet d’une bonne information – aussi importante qu’elle puisse être.
 
a.      Cela signifie-t-il que tous ceux qui disent : « Jésus est le Seigneur » sont remplis de l’Esprit saint ? (Je ne pense pas non plus que Paul dise cela. Au contraire, Paul veut dire que lorsque vous êtes rempli(e) de l’Esprit saint, vous dites des choses correctes. Ce n’est pas le résultat d’une bonne information, c’est le résultat de « parler avec l’aide de l’Esprit de Dieu ».)
 
b.      Y a-t-il ici un enseignement sur le témoignage ? (Si vous parlez avec l’aide de l’Esprit saint, vous ne direz pas les mauvaises choses.)
 
II.  La diversité spirituelle
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 12.4-6. Il y a là trois différents éléments : les dons, le service, et les activités. Voyez-vous cela chez vos collègues ? Voyez-vous cela chez les membres de votre église ?
 
a.      Selon vous, vos dons, votre service, ou vos activités sont-ils inférieurs ou supérieurs à ceux des autres ?
 
b.      Quelle est la source de ces dons, services et activités ? (L’Esprit saint.)
 
i.       Si les dons, services, et activités sont rendus possible par l’Esprit saint, peuvent-ils être inférieurs ou supérieurs ? (Non. Ils sont juste différents.)
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 12.7. Pourquoi des dons spirituels nous sont-ils donnés ? Pourquoi nous engageons-nous dans des services ou des activités spirituels ? (Pour le bien commun.)
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 12.8. La sagesse et la connaissance sont-elles les mêmes ? (Rappelez-vous qu’au début de ce chapitre (1 Corinthiens 12.1, version PDV) Paul nous dit qu’il ne veut pas que nous soyons « ignorants ». Paul nous donne en ce moment même la connaissance.)
 
a.      Rappelez-vous que nous avons discuté du fait qu’un Chrétien rempli de l’Esprit saint ne peut pas dire des mauvaises choses. Pourriez-vous faire une déclaration avec beaucoup de connaissance, mais qui ne soit pas sage ? Autrement dit, pourriez-vous dire quelque chose qui est vrai, mais qui n’est pas la meilleure chose à dire à ce moment-là ?
 
i.       Pourriez-vous dire quelque chose de vrai mais pas sage, tout en étant rempli(e) de l’Esprit saint ? (S’il s’agit de dons différents, cela semble possible.)
 
4.     Lisez 1 Corinthiens 12.9. La foi est-elle semblable au don de guérison : seuls certains Chrétiens l’ont ?
 
a.      Lisez Hébreux 11.6. Comment cela peut-il être vrai alors que tous les Chrétiens ne reçoivent pas le don de la foi ? (Pour concilier ces deux textes, il faut conclure que tous les Chrétiens exercent la foi, mais que certains en ont en plus grande abondance.)
 
b.      Revenons à notre discussion sur la connaissance et la sagesse. Est-ce comme la foi, c’est-à-dire que chaque Chrétien(ne) a un niveau minimum de sagesse ? (Je pense que oui. Sinon nous devrions accepter comme normales les déclarations nuisibles qui sont vraies. Pire, nous conclurions qu’une personne remplie de l’Esprit fait le mal.)
 
5.     Lisez 1 Corinthiens 12.10. Cela signifie-t-il que certains membres d’église auront certains dons et d’autres pas ? (C’est le sens évident de ce verset.)
 
a.      Comment cela fonctionne-t-il avec l’idée selon laquelle nous sommes tous témoins ?
 
6.     Lisez 1 Corinthiens 14.3. Le don de prophétie désigne ici le fait d’édifier, de consoler et d’encourager les gens. Pouvez-vous témoigner sans ces aptitudes ?
 
7.     Lisez 1 Corinthiens 12.11. Lorsque vous regardez la liste des dons dont nous avons parlé, beaucoup d’entre eux manquent-ils dans votre église ?
 
III.  La croissance spirituelle
 
1.     Lisez à nouveau 1 Corinthiens 12.11. Que comprenez-vous de la distinction entre éducation et dons ? Quelle est la distinction entre les talents naturels et les dons ?
 
2.     Lisez Matthieu 25.14-15. Deux choses distinctes sont mentionnées dans cette parabole : les pièces d’or (ce que le maître distribue) et les capacités (ce que le serviteur possède déjà). Que suggèrent ces versets sur la distinction entre les talents naturels et les dons spirituels ? (Cela continue notre discussion sur la différence entre la puissance de l’Esprit saint et nos talents naturels. Dans la parabole, si le maître représente Dieu, alors tant les talents naturels que les dons spirituels viennent de Dieu.)
 
a.      Cette parabole enseigne-t-elle que ceux qui possèdent de plus grands talents naturels (« capacités ») reçoivent davantage de dons spirituels (« pièces d’or ») ?
 
3.     Je vous invite à lire Matthieu 25.16-23. En résumé, les serviteurs qui ont reçu 200 ou 500 pièces d’or et qui ont doublé leur nombre ont été félicités par le maître et se sont vus confier de plus grandes responsabilités. Lisez Matthieu 25.24-25. De quoi a peur le serviteur qui n’avait reçu que 100 pièces d’or ? De l’échec ? Du capitalisme ? Du maître ?
 
a.      Ce serviteur était-il à la recherche d’un « espace sûr » où il ne serait pas défié ?
 
b.      Y a-t-il là un enseignement sur les dons spirituels ?
 
i.       Pouvons-nous avoir peur des dons spirituels ? Pouvons-nous avoir peur d’être en échec avec nos dons spirituels ?
 
ii.       Pouvons-nous penser que le témoignage, l’évangélisation, sont une mauvaise idée ?
 
iii.       Pouvons-nous avoir peur de Dieu, dans le sens de penser qu’il est « quelqu’un de dur » ?
 
4.     Lisez Matthieu 25.28. Que pensez-vous du fait de prendre les 100 pièces d’or de ce serviteur et de les donner au serviteur qui en a le plus ?
 
5.     Lisez 1 Corinthiens 12.28. La parabole des pièces d’or est-elle une illustration appropriée des dons spirituels ?
 
a.      Par exemple, les « apôtres » sont-ils l’équivalent des serviteurs recevant 500 pièces d’or, et ainsi de suite dans le reste de la liste ?
 
6.     Lisez 1 Corinthiens 12.29-30. Devons-nous nous sentir insultés si nous recevons des dons qui figurent plus bas dans la liste ? (Nous avons laissé de côté 1 Corinthiens 12.12-27. Ce texte nous dit que tous les dons sont essentiels à l’église, et qu’aucun ne doit être considéré comme moins honorable.)
 
7.     Lisez 1 Corinthiens 12.31. Nous avons vu précédemment dans la parabole du maître et des serviteurs que le maître déterminait le nombre de pièces d’or à donner.  Dans notre étude sur les dons spirituels, nous lisons dans 1 Corinthiens 12.11 que l’Esprit saint décide qui reçoit quels dons. Quelles nouvelles informations sur la réception des dons trouvons-nous ici ? (Nous pouvons avoir un rôle dans les dons spirituels qui nous sont donnés. Cela n’aurait aucun sens, et pourrait même générer de l’envie, si nous devions « désirer les dons les plus importants », tout en n’ayant aucune capacité à les gérer. Cela doit signifier que l’Esprit saint nous donnera des dons supérieurs si nous le désirons et les utilisons.)
 
8.     Cher(ère) ami(e), notre discussion sur les dons spirituels révèle que le témoignage n’est pas juste quelque chose que nous faisons tous. Nous le faisons plutôt de différentes manières. Nous avons des talents naturels et des dons spirituels différents. Lorsque nous témoignons dans un effort commun, nous mettons tous nos talents et nos dons à contribution de la manière la plus efficace. Voulez-vous utiliser les dons spirituels qui vous ont été donnés et voulez-vous les « désirer » davantage ?
 
IV.    La semaine prochaine : Partager la parole.
 

faire un don