Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 03 – Voir les autres avec le regard de Jésus (Marc 8 & 12, Actes 1)

Copyright © 2020, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Français courant (NFC), 2019, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Au cours des deux dernières semaines, j’ai lu une partie du récit d’Ellen White sur la foule qui a exigé la crucifixion de Jésus. Elle écrit que des anges déchus se trouvaient dans la foule qui s’agitait pour exiger la mort de Jésus. Cela a-t-il changé ? Les démons se sont-ils retirés pour vivre paisiblement à Scottsdale, en Arizona ? Les démons ne sont évidemment pas des gens. Y a-t-il des gens mauvais ? La semaine dernière, nous avons étudié dans Marc 5 l’histoire d’un homme qui était rempli de démons. Jésus s’est servi de lui comme témoin. Jésus aborde-t-il tous les gens de la même façon ? Débutons notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.  Voir les arbres
 
1.     Lisez Marc 8.22. Que savons-nous de la foi de cet aveugle ? (Pas grand-chose. Il a apparemment accepté d’aller auprès de Jésus, mais il ne semble pas que l’aveugle soit celui qui supplie Jésus de le guérir.)
 
a.      Pourquoi est-il nécessaire de supplier Jésus de guérir un aveugle ?
 
b.      Pourquoi les gens veulent-ils que Jésus « touche » l’aveugle ? (Lisez Matthieu 8.8. Le centurion romain a reconnu que Jésus pouvait guérir à distance. Les gens qui amènent l’aveugle croient non seulement que Jésus doit être proche, mais aussi que Jésus doit le toucher.)
 
c.      Si vous étiez à la place de Jésus, vous sentiriez-vous un peu insulté(e) par cela ? On doit vous supplier de faire le bien, votre capacité est considérée comme limitée, et celui qui a besoin du miracle ne le demande pas !
 
2.     Lisez Marc 8.23. Pourquoi Jésus enlève-t-il cet homme aveugle à ses amis ? Pourquoi l’emmener hors du village ? (Ceci est une preuve supplémentaire de la théorie selon laquelle cet homme n’était pas convaincu de Jésus, ce qui amène Jésus à vouloir passer un peu de temps avec lui.)
 
a.      Notez que Jésus ne fait pas que toucher l’aveugle, il met de la salive sur ses yeux et pose ses mains sur lui. Pourquoi ? Aucune de ces actions n’est nécessaire pour que Jésus guérisse.
 
b.      Lisez 2 Rois 5.11. Selon Naaman, comment doit se passer une véritable guérison miraculeuse ? (Il pense qu’un miracle doit s’accompagner de quelques grandes actions physiques.)
 
c.      Que nous enseigne la réaction de Naaman sur les actions de Jésus ici ? (Les actions de Jésus avaient pour but de faire croire à l’homme que quelque chose se passait pour guérir sa vue.)
 
3.     Lisez Marc 8.24. Savez-vous de quoi parle cet homme ? (Je le sais ! Quand j’étais à l’université, ma vue s’est détériorée. À distance, je ne pouvais identifier mes amis que par leur façon de marcher. Ils ressemblaient à des « arbres qui marchent ».)
 
a.      Qu’est-ce que cela signifie ? (Le miracle de Jésus n’est qu’un succès partiel.)
 
i.       Jésus est-il encore en apprentissage pour guérir ? Son pouvoir est-il encore réduit ? L’incertitude de Jésus quant à sa capacité à guérir correctement est-elle la raison pour laquelle il a pris cet homme à part – au cas où la guérison ne se passerait pas bien ? (Rien de tout cela n’est conforme à la puissance de Dieu. Ce n’est pas l’un des premiers miracles de Jésus.)
 
ii.       Qu’est-ce que cela nous apprend sur les antécédents médicaux de l’homme aveugle ? Est-il aveugle de naissance ? (Non. Il sait à quoi ressemblent les arbres. Il a vécu mon expérience – ses amis ressemblaient à des arbres qui marchent au fur et à mesure que sa vue a baissé.)
 
(1)   Jésus et l’aveugle sont-ils hors de vue de tous ? (Non. Il y a des gens tout près.)
 
4.     Lisez Marc 8.25. Jésus a enfin réussi ! Est-ce vrai ? Jésus a-t-il besoin de s’exercer ?
 
a.      Si votre réponse est négative (ce qui est ma réponse), alors pourquoi Jésus fait-il un miracle en deux étapes ? Pourquoi a-t-il besoin de deux essais ? (Par élimination, si cela n’a rien à voir avec la puissance de Jésus, alors cela doit être en rapport avec la foi de l’homme aveugle. Nous avons maintenant plusieurs « indices » qui nous montrent que l’aveugle avait besoin d’encouragement. Il en avait besoin pour faire grandir sa foi.)
 
b.      Puisque le but de cette étude est de nous aider à voir avec les yeux de Jésus, quel enseignement pouvons-nous tirer de cette histoire ? (Chaque personne a besoin d’une approche individuelle.)
 
i.       Jésus était-il préoccupé par sa propre réputation personnelle en ayant une approche individuelle pour cet homme ? (Non. Mais cela pourrait être la raison pour laquelle Jésus a éloigné cet homme du groupe – pour que le groupe n’en arrive pas à une mauvaise conclusion sur Jésus.)
 
ii.       Si les conclusions erronées sont un problème, pourquoi un miracle en deux étapes est-il rapporté dans la Bible ? (Pour que nous puissions creuser pour trouver le vrai message.)
 
5.     Lisez Marc 8.26. Pourquoi Jésus lui dit-il de ne pas entrer dans le village ? Qu’en est-il des amis qui ont amené cet homme auprès de Jésus ? (Cela apporte une autre explication pour savoir pourquoi Jésus a sorti l’aveugle de la foule pour faire ce miracle.)
 
a.      Cela peut-il avoir un rapport avec la foi croissante de l’aveugle en Jésus ? Est-il possible que Jésus veuille que cet homme passe davantage de temps dans la tranquillité pour réfléchir à tout ce qui lui est arrivé ?
 
II.  Des réponses concrètes
 
1.     Lisez Marc 12.18-19. Dans l’histoire qui suit, sept frères se sont mariés successivement à la même femme. Selon vous, pourquoi les Sadducéens posent-ils cette question à Jésus ?
 
a.      Pourquoi la Bible nous dit-elle ce que pensent les Sadducéens sur la résurrection ? (Le fait est que les Sadducéens ne recherchent pas vraiment des informations, ils cherchent à piéger Jésus.)
 
b.      Nous verrons que Jésus répond à cette question. Pourquoi y répond-il et pourquoi cela est-il rapporté dans la Bible ? (La question, la réponse, et le récit de cet épisode sont pour la foule – ce qui nous inclut, vous et moi.)
 
2.     Lisez Marc 12.23-24. Comment caractériseriez-vous la réponse de Jésus ? Est-elle dure ? Est-elle insultante ? (Elle est à la fois dure et insultante, surtout quand on sait que Jésus s’adresse à des chefs religieux qui prétendent connaître la Bible.)
 
a.      Qu’est-ce que cela nous enseigne sur le fait de voir les gens avec les yeux de Jésus ? Jésus veut-il que la foule voie son côté dur ? (Cela montre que Jésus réagit différemment selon les personnes. La réponse de Jésus à ce piège est très différente de sa réponse à ceux qui cherchent la vérité.)
 
3.     Lisez Marc 12.25. Ces informations figurent-elles dans l’Ancien Testament ? Le mariage dans le ciel est-il évoqué ? (Les Sadducéens ne croyaient que dans les cinq premiers livres de l’Ancien Testament. Je n’ai pas souvenir qu’il soit question de cela quelque part dans l’Ancien Testament.)
 
a.      Jésus est-il injuste de dire que leur question montre qu’ils ne connaissent pas les Écritures ?
 
4.     Lisez Marc 12.26-27 et Exode 3.6. Comment comprenez-vous la réponse de Jésus ? Est-il juste envers les Sadducéens ? (La question ne concerne pas le mariage au ciel, mais la résurrection. Jésus leur dit que leur incapacité à comprendre Exode 3.6 est la raison pour laquelle ils se trompent sur la résurrection.)
 
a.      Cela veut-il dire qu’Abraham, Isaac et Jacob sont vivants aujourd’hui ? (La meilleure réponse est que Dieu ne laisse pas son peuple dans la mort éternelle. Il les ressuscitera pour la vie éternelle, ce qui, bien sûr, est au centre de la mission de Jésus.)
 
III.  Les yeux de Jésus aujourd’hui
 
1.     Lisez Actes 1.8. Il s’agit là de la toute dernière chose que Jésus a dite avant d’être enlevé au ciel. Que nous faut-il pour être des bons témoins ? (La puissance de l’Esprit saint.)
 
a.      Considérez deux façons d’aborder notre sujet. La première consiste à étudier (comme nous l’avons fait) la façon dont Jésus a réagi aux autres, afin que nous puissions apprendre à regarder les autres comme Jésus les regarde. La seconde est de demander à l’Esprit saint d’inspirer notre esprit à voir les autres comme Jésus l’a fait. Quel moyen semble le plus efficace ? S’excluent-ils mutuellement ?
 
2.     Voyons ce qui a déclenché la réponse de Jésus. Lisez Actes 1.6. Comment vous sentiriez-vous à la place de Jésus, si c’était votre dernière conversation ? (Je serais très contrarié que les disciples ne comprennent toujours pas ma mission.)
 
3.     Lisez Actes 1.7. Quel genre de réponse donne Jésus ? Que nous apprend-elle sur le fait de témoigner et de regarder les autres avec les yeux de Jésus ? (Jésus ne leur donne pas une réponse ferme. Il ne leur demande pas pourquoi ils n’ont pas écouté. Au lieu de cela, il a plutôt promis la puissance de l’Esprit saint.)
 
4.     Lisez à nouveau Actes 1.8. Quel est le but du témoignage de Jésus pour nous ? (Il faut commencer par là où nous sommes, puis aller « jusqu’au bout du monde ».)
 
5.     Cher(ère) ami(e), la puissance de l’Esprit saint est essentielle au témoignage. Voulez-vous demander à l’Esprit saint en puissance qu’il vous aide à voir les autres et la mission avec les yeux de Jésus ?
 
IV.    La semaine prochaine : La puissance de la prière : intercéder pour les autres.
 

faire un don