Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 07 – Langues, textes et contexte (2 Timothée 3, 1 Rois 3, Nombres 6, Genèse 1)

Copyright © 2020, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Français courant (NFC), 2019, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Imaginez que vous ayez un enfant que vous n’avez jamais rencontré. Vous avez la possibilité de contacter cet enfant par le biais d’une lettre. Que diriez-vous à cet enfant ? Comment décideriez-vous de ce qui est le plus important à lui dire ? Utiliseriez-vous un langage facile à comprendre ? Craindriez-vous que votre enfant ne comprenne pas le contexte dans lequel vous écrivez ? Ce sont là des considérations auxquelles Dieu a dû faire face lorsqu’il a inspiré la Bible. Peut-être pour prouver qu’une lettre seule ne suffit pas, il a envoyé son Fils pour nous aider à mieux comprendre. Débutons notre étude de la Bible pour mieux saisir la pensée de Dieu en nous donnant la Bible !
 
I.  Le but
 
1.     Lisez 2 Timothée 3.16. Quand vous réfléchissez aux mots « enseigner », « réfuter », « corriger » et « former », quel élément commun vous vient à l’esprit ? (La croissance et le changement.)
 
a.      Que nous enseigne cela sur l’intention de Dieu avec sa lettre aux humains ?
 
b.      Quelles suppositions cela apporte-t-il au sujet des humains ? (Dieu voulait que la Bible apporte un changement chez les humains. Nous devons rectifier le tir et en savoir plus sur le but que Dieu s’est fixé pour notre vie.)
 
2.     Lisez 2 Timothée 3.17. Quel est le but de Dieu pour notre vie ? (Faire de bonnes œuvres et les faire avec compétence.)
 
a.      Notez l’expression « parfaitement équipée ». Que ressentez-vous lorsque vous créez ou corrigez quelque chose et que vous n’avez pas le bon outil ?
 
i.       Avez-vous déjà pensé au fait que Dieu veut vous donner les meilleurs outils pour faire le bien ? Une meilleure compréhension de la Bible nous rend plus efficaces.
 
b.      Comment cela influence-t-il notre croyance en la justification par la grâce seule ? (Dieu aspire clairement à nous faire faire de bonnes œuvres et à ce que nous les fassions bien. Nos actions comptent pour Dieu.)
 
3.     Lisez Deutéronome 32.46. Nous avons étudié ce texte récemment. Quelle est l’une des œuvres les plus importantes pour nous ? (Enseigner à nos enfants la volonté de Dieu.)
 
a.      Comment faire ? L’un des hommes les plus pieux que j’aie rencontrés dans ma vie a un fils qui, je pense qu’il est juste de le dire, est un ennemi de l’Évangile. Ses petits-enfants semblent être encore plus éloignés de Dieu.)
 
i.       Après la mort de cet homme pieux, j’ai décidé de « réparer » cela. J’ai décidé de convertir ce fils. J’ai misérablement échoué ! Le fils est passé d’une attitude neutre à mon égard à une attitude haineuse. Je pense que je n’avais pas les bons outils. Qu’en pensez-vous ?
 
b.      Beaucoup de parents ont dépensé beaucoup d’argent pour envoyer leurs enfants à une école d’église. Le résultat pour un pourcentage d’entre eux est la rébellion contre l’église. Qu’est-ce qui a mal tourné ? Que pouvons-nous apprendre de tout cela ?
 
4.     Lisez Deutéronome 32.47. Quel est l’enjeu de l’enseignement des principes bibliques à nos enfants ? (Cela affecte leur vie ici et cela est essentiel pour la vie éternelle.)
 
a.      L’une des plaintes concernant les écoles d’église est qu’elles appliquent de nombreuses règles arbitraires. Si le but de l’enseignement est d’aider nos enfants à avoir une vie meilleure, devrions-nous évaluer nos règles en nous demandant si la règle est importante pour une vie juste ? S’agit-il d’un domaine dans lequel nous avons besoin de meilleurs « outils » ? Abordons cela dans la suite de notre étude.
 
II.  Enseigner une attitude ?
 
1.     Lisez 1 Rois 3.5-6. Selon Salomon, quelle attitude avait Dieu envers David ? (Dieu était bon.)
 
a.      Quelle est l’importance d’enseigner la bonté à nos enfants ?
 
i.       Si vous êtes parent, que faites-vous pour enseigner la bonté à vos enfants ?
 
b.      Comment Dieu a-t-il enseigné cela au roi David ? (Quand on considère la vie de David, la bonté n’est pas le premier mot qui vient à l’esprit.)
 
i.       Comment expliquez-vous cela – que la vie de David ne reflète pas la bonté de Dieu ? (Deux réponses possibles me viennent à l’esprit. Premièrement, la bonté de Dieu a toléré un mauvais comportement de la part de David. Deuxièmement, il se peut que nous n’ayons pas une compréhension correcte de David.)
 
2.     Lisez à nouveau 1 Rois 3.6. Salomon n’appelle pas son père « bon », mais il décrit David comme « une personne digne de confiance, juste et loyale ». Cela vous semble-t-il correct ?
 
a.      Y a-t-il une différence entre nos actions et ce qu’il y a dans notre cœur ? (Considérez Romains 8.5.)
 
b.      Devons-nous transmettre à nos enfants des enseignements sur le cœur ? Si oui, comment faire ?
 
3.     Lisez Nombres 6.22-23. Qui sont Aaron et ses enfants ? (Les prêtres. Ils étaient les intermédiaires entre le peuple et Dieu.)
 
4.     Lisez Nombres 6.24-26. Que dit Dieu à son peuple ?
 
a.      Quelles attitudes positives devraient résulter de cette bénédiction ? (Croire que Dieu nous « protège ». Être encouragé que Dieu nous sourit (la « lumière de sa face ») et sera bienveillant envers nous. Avoir confiance que Dieu a un regard sur nous, de telle sorte qu’il sait tout ce qui nous arrive dans notre vie.)
 
i.       Est-ce là votre vision de Dieu ? Ces attitudes se reflètent-elles dans votre vie ? Avez-vous enseigné à vos enfants que c’est l’attitude de Dieu à leur égard ?
 
(1)   Notez que la dernière chose mentionnée est la « paix ». Si vous avez compris ce qui a été dit précédemment sur l’attitude de Dieu à votre égard, devriez-vous en conséquence naturellement être en paix ?
 
b.      Ces deux attitudes sont-elles des « outils » qui équipent mieux chacun et chacune d’entre nous pour transmettre à nos enfants des enseignements sur le cœur ?
 
c.      Selon vous, quel était le but de Dieu en écrivant au sujet de ces attitudes ?
 
5.     Lisez Nombres 6.27. Que signifie prononcer le nom de Dieu pour bénir les Israélites ? (Je pense que cela veut dire qu’ils reflèteront le caractère de Dieu, ce qui se traduira par des bénédictions pour eux.)
 
III.  Notez cela
 
1.     Lisez Genèse 1.26-27. Quel concept est répété trois fois dans ces versets ? (Deux choses sont répétées. Premièrement, nous sommes faits à l’image de Dieu. Deuxièmement, Dieu nous a faits, il nous a « créés ».)
 
a.      Pourquoi ces répétitions ? Moïse est-il un écrivain qui ne peut tout simplement pas aller droit au but ? (La répétition est une façon pour les écrivains de la Bible de mettre l’accent sur quelque chose.)
 
b.      Que nous enseigne Dieu par cette insistance ? (Dieu a voulu que nous soyons comme lui ! Les humains sont uniques en ce sens qu’ils ont la capacité de créer des choses grâce à leur capacité de raisonnement supérieure.)
 
i.       Qu’est-ce que cela suggère sur la façon dont nous devrions vivre ?
 
2.     Revenons en arrière et lisons Genèse 1.25. Considérez les trois versets ici : Genèse 1.25-27. Y a-t-il quelque chose dans l’ordre de ces trois versets qui nous enseigne plus que ce qui est écrit ? (Le contexte nous renseigne sur les relations. Les humains ont des qualités plus proches de Dieu que les animaux, et ont donc une place plus élevée dans le monde. Dieu a seulement fait les humains « comme une image de lui-même », de telle sorte que nous avons un statut spécial, mais qui est inférieur à celui de Dieu.)
 
a.      Quelle importance accordez-vous à l’affirmation selon laquelle Dieu a créé « homme et femme » ? Dieu veut-il enseigner quelque chose sur sa création ? Y a-t-il un enseignement à tirer à partir du contexte ? (C’est le dessein principal de Dieu.)
 
b.      Je suis végétarien depuis le début de ma vie d’adulte. Je crois que la Bible nous enseigne à être gentils avec les animaux (voir Exode 20.10). Certains végétaliens/végétariens estiment que les animaux ne devraient pas être traités différemment des humains. Cela est-il conforme au dessein de Dieu ? Quelle attitude devons-nous avoir envers nos semblables ? (Les humains sont faits à l’image de Dieu, ce qui n’est pas le cas des animaux. Nous devons comprendre cet ordre des choses, car sans lui nous ne respectons pas correctement nos semblables.)
 
3.     Cher(ère) ami(e), avez-vous une meilleure compréhension du message que Dieu vous adresse ? Avez-vous le désir d’acquérir de meilleurs outils pour faire progresser le royaume de Dieu ? Pourquoi ne pas inviter l’Esprit saint à vous aider à progresser en reflétant les attitudes de Dieu ?
 
IV.    La semaine prochaine : La Création – la Genèse comme fondement, 1ère partie.
 

faire un don