Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 – L’expérience d’unité dans l’église primitive (Actes 1 à 5, 2 Corinthiens 9)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quand vous voulez accomplir une tâche, regardez-vous comment les gens l’ont accomplie dans le passé ? Où alors, cherchez-vous des idées innovantes pour vous aider à faire mieux ? Il semble que nous ignorons souvent les leçons de l’histoire. Cette semaine notre étude porte sur le mélange de pouvoir, de richesse et d’unité dans l’église primitive. Quelles leçons pouvons-nous tirer de l’histoire ? Ouvrons la Bible et voyons ce qu’elle peut nous apprendre !
 
I.  La désunion
 
1.     Lisez Actes 1.3-6. Que veulent les disciples ? (Ils veulent qu’Israël ait une puissance politique et militaire suffisante pour chasser la puissance de Rome.)
 
2.     Lisez Actes 1.7-9. Est-ce le message que Jésus veut qu’ils propagent après qu’il soit retourné au ciel ?
 
3.     Focalisez-vous sur Actes 1.8. Ils parlent de puissance politique et militaire. De quelle puissance parle Jésus dans sa réponse ? (Jésus leur parle en termes de puissance réelle : la puissance de l’Esprit saint.)
 
a.      Que cela suggère-t-il au sujet de l’Esprit saint et de l’unité ? Jésus et les disciples n’étaient pas unis dans leurs objectifs respectifs. (L’Esprit saint est la puissance derrière l’unité de l’Église.)
 
b.      Dans quelle mesure l’Esprit saint était-il important dans cette situation ? (À la place de Jésus j’aurais été dévasté et très mécontent de cette question. C’est comme si les disciples n’avaient rien appris. Jésus compte sur l’Esprit saint pour résoudre ce grave problème.)
 
i.       Est-ce un enseignement pertinent pour les questions de désunion d’aujourd’hui ?
 
II.  Le chemin vers l’unité
 
1.     Lisez Actes 1.12-14. Quel est le sujet de leurs prières ? (Dès lors que Jésus leur a dit dans Actes 1.4-5 qu’ils devraient attendre le baptême de l’Esprit saint, je crois que c’est le sujet évident de leurs prières.)
 
2.     Lisez Actes 2.1-4. Pourquoi le bruit, le vent et le feu sont-ils importants ? (Imaginez être là ! C’est une quantité phénoménale de prière. Un vent violent est une puissance. Le feu est une puissance. Ils veulent de la puissance et Jésus la leur donne – mais d’une autre manière que celle qu’ils attendaient.)
 
a.      Auraient-ils dû s’attendre à ce genre de puissance ? (Pensez à la puissance que Jésus a utilisée durant sa présence avec eux sur la terre. C’est la puissance que Jésus a utilisée. Les disciples commençaient tout juste à comprendre cet enseignement.)
 
3.     Lisez Genèse 11.5-7. Rappelez-vous que nous avons récemment étudié l’histoire de la tour de Babel. Nous avons appris qu’ils s’unissaient pour résister à Dieu. Que dit Dieu ici au sujet de la puissance d’une langue universelle ? (Rien ne sera impossible.)
 
a.      Voyez-vous un lien entre la Pentecôte et la tour de Babel ? (Dieu inverse ce qu’il a fait. Cette fois, l’unité est recherchée pour faire avancer le royaume de Dieu.)
 
b.      Pourquoi les missionnaires aujourd’hui doivent-ils apprendre des langues étrangères ?
 
4.     Quels étaient les ingrédients pour le pouvoir et l’unité dans l’église primitive ? (Un désir de puissance. La prière pour la puissance de l’Esprit saint. L’arrivée de ce pouvoir.)
 
a.      S’il y a un conflit sérieux dans l’Église, est-ce la preuve que nous manquons de l’Esprit saint ?
 
III.  Préserver l’unité
 
1.     Lisez Actes 4.32-35. Jusqu’où allait l’unité ? (L’unité allait jusque dans leur portemonnaie !)
 
2.     Lisez Actes 4.36-37. Barnabé deviendra-t-il important dans l’église plus tard ? (Absolument ! Nous avons étudié à son sujet dans notre dernière série d’études.)
 
3.     Lisez Actes 5.1-2. Est-il approprié de garder une partie de son propre argent ?
 
a.      Certains qualifient le problème ici de « convoitise ». Pouvez-vous convoiter ce qui vous appartient déjà ?
 
4.     Lisez Actes 5.3-4. Quel est le problème ? (Ananias et Saphira ont menti au sujet du prix du champ.)
 
a.      Pourquoi ont-ils menti ? (Ils voulaient passer pour aussi généreux que Barnabé ! C’était une fausse représentation de leur caractère. C’est peut-être là qu’entre en jeu la convoitise – ils ont convoité la réputation de Barnabé.)
 
b.      Comment Pierre peut-il dire qu’Ananias a menti à Dieu ? (Nous savons tous que Dieu sait toute chose. Dieu n’a pas été trompé par cela.)
 
i.       S’il est littéralement impossible de tromper Dieu, que veut dire Pierre ? (Ananias n’avait pas une bonne compréhension de la puissance de Dieu. Il croyait que l’Esprit saint n’en saurait rien. Sinon ce que Pierre a dit n’a aucun sens.)
 
(1)   Est-ce un problème dans les conflits au sein de l’église aujourd’hui ? L’une ou l’autre partie ne comprend pas la puissance de Dieu ?
 
5.     Lisez Actes 5.5-6. Pourquoi cela est-il arrivé ? La « grande peur » qui s’est emparée de l’église primitive fait-elle partie du plan pour préserver l’unité ?
 
6.     Lisez Actes 5.7-9. En quoi est-ce un « test » de la part de l’Esprit saint ? (À nouveau, il apparaît que Saphira n’a pas compris la puissance de l’Esprit saint. Elle le « teste » en supposant que l’Esprit saint peut être dupé.)
 
7.     Lisez Actes 5.10-11. Ce texte indique clairement que la « grande crainte » s’est emparée de « toute l’Église et [de] tous ceux qui apprirent cela ». Y a-t-il un enseignement pour nous aujourd’hui ?
 
a.      Ceux qui doutent de la puissance de l’Esprit saint devraient-ils avoir peur ? Devrions-nous punir les rebelles ? Devrions-nous laisser la punition à l’Esprit saint ?
 
8.     Revenons à la question de la convoitise et de l’unité. Alors que je ne crois pas que le péché d’Ananias et de Saphira était de convoiter leur propre argent, nous avons discuté du fait de convoiter la réputation de Barnabé. Quand vous pensez aux problèmes d’unité que vous avez observés dans l’église, combien d’entre eux impliquent des personnes qui convoitent le pouvoir et l’autorité des dirigeants de l’église ?
 
a.      Comment cela se manifeste-t-il ? Est-ce de la convoitise que de penser que c’est vous qui devriez prendre la décision au lieu des chefs religieux ?
 
IV.  Préserver la richesse
 
1.     Quand vous réfléchissez à Ananias et à Saphira, il apparaît que leur problème a deux côtés. Ils convoitaient une réputation de générosité, mais ils voulaient garder leur argent. Est-il possible de faire les deux ? Ont-ils menti et sont-ils morts inutilement ? (Lisez 2 Corinthiens 9.6. Ce verset nous dit que si nous sommes généreux, alors nous serons bénis financièrement. Non seulement il est possible d’être généreux et riche, mais c’est même la volonté de Dieu.)
 
2.     Lisez 2 Corinthiens 9.7-9. Ananias et Saphira ont donné ce qu’ils avaient décidé de donner. Étaient-ils « joyeux » de le faire ? (Ils pensaient qu’en déformant leur don, ils se sentiraient mieux.)
 
3.     Lisez Matthieu 6.2-4. Barnabé a-t-il péché ? Son don est rapporté (Actes 4.36-37) pour que nous puissions tous le voir !
 
a.      Si le processus de don dans l’église primitive avait été anonyme, Ananias et Saphira auraient-ils eu des problèmes ? (Si l’anonymat avait été respecté, ils n’auraient pas été tentés de suivre les autres comme Barnabé.)
 
b.      Les églises et autres organisations religieuses à but non lucratif violent-elles régulièrement Matthieu 6.3-4 ? (Nous voyons cela tout le temps. Mon église locale ne le fait pas, mais l’Université Andrews publie mon nom, mon nom est gravé sur une plaque où j’enseigne, et même Billy Graham a des noms de donateurs gravés dans les murs de son centre. Bien entendu, je pouvais contrôler cela, mais je ne l’ai pas fait et je ne le fais pas !)
 
i.       La pratique de publier les noms des donateurs nuit-elle à l’unité ? Êtes-vous comme Ananias et Saphira et convoitez-vous d’avoir votre nom parmi une classe plus généreuse de donateurs ?
 
c.      Est-ce que j’exagère la nature du problème ? Jésus a-t-il dit (Matthieu 6.2-4) que c’était un péché d’être un grand donateur ? Ou au contraire a-t-il simplement dit que faire publier son nom est votre récompense ?
 
4.     Il me semble que nous avons une vision tordue du don. Lisez 2 Corinthiens 9.10-11 et lisez à nouveau Matthieu 6.4. Que vous arrivera-t-il si vous donnez de l’argent de manière anonyme ? (Dieu vous rendra « riche de tout ».)
 
a.      Pensez-vous que les autres remarqueront votre récompense ? (Absolument.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), voyez-vous comment les humains voient parfois les choses à l’envers ? Les disciples voulaient une puissance politique et militaire. Dieu leur a donné quelque chose de plus grand, sa puissance, la puissance de l’Esprit saint. Ananias et Saphira voulaient (convoitaient) avoir la réputation d’être généreux, mais ne voulaient pas être plus pauvres. Dieu nous promet qu’au plus nous sommes généreux, au plus nous serons riches. Cher(ère) ami(e), c’est comme la justification par la foi. Vous devez laisser Dieu vous donner la puissance, la réputation et l’argent, et ne pas essayer de le forcer par vos propres efforts. Voulez-vous laisser Dieu vous bénir ?
 
V.    La semaine prochaine : Images d’unité.
 

faire un don