Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 08 – Adorez le Créateur (Apocalypse 14, Luc 23, Psaumes 19)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Un élément important du message de l’évangile pour les temps de la fin est que Dieu est notre Créateur. S’agit-il de quelque chose qui repose sur notre foi ? S’agit-il d’un message contraire à la science ? Ouvrons la Bible et voyons ce qu’elle déclare sur Dieu et sur son rôle de Créateur !
 
I.  Le messager
 
1.     Lisez Apocalypse 14.6. Regardons un instant au premier ange. Le texte dit : « Je vis un autre ange ». Selon vous, que signifie « un autre » ange ? Cet ange n’est-il pas le premier des trois ? Comment peut-il être « un autre » ? (Si vous relisez le livre de l’Apocalypse, vous verrez qu’il y a plusieurs anges qui donnent ou reçoivent des messages célestes.)
 
a.      Cet ange vole « au milieu du ciel ». Quelle est la signification du vol au milieu du ciel ? Cet ange est-il simplement prudent et ne risque pas de s’écraser de sitôt ? (Si vous vouliez être vu(e) et entendu(e) vous vous élèveriez suffisamment haut pour que tout le monde puisse vous voir – mais pas trop haut. La signification est que cet ange a un message qui doit être entendu.)
 
b.      Quel est le message de cet ange ? (La « bonne nouvelle éternelle ».)
 
i.       À qui cette bonne nouvelle est-elle donnée ? (À tous, de toutes les langues.)
 
ii.       Dans quelle mesure est-il difficile d’atteindre cet objectif ? Pensez à toutes les personnes qui naissent. Pensez à toutes les personnes qui vivent dans des régions hostiles au christianisme. Dieu envoie-t-il un ange parce que les humains n’ont pas annoncé l’évangile à tout le monde ? (Réfléchissez à différentes significations possibles. Premièrement, personne ne sera perdu parce que nous avons failli dans notre mission de partager l’évangile. Dieu s’assurera que tout le monde prenne une décision éclairée. Deuxièmement, « l’air » est le moyen le plus efficace pour atteindre un grand nombre de personnes. Pensez à la radio, à la télévision et à Internet.)
 
iii.       Cet ange est-il réel ? Ou alors, s’agit-il d’un symbole du message que nous sommes censés donner ? (L’Apocalypse est pleine de symboles, mais il semble raisonnable qu’au minimum un ange du ciel se soit vu attribuer cette mission. Nous aidons pour atteindre cet objectif.)
 
2.     Lisez Apocalypse 14.7. Imaginez que vous vouliez une augmentation ou un changement de vos horaires de travail. Voudriez-vous entrer dans le bureau de votre chef(fe) sans avoir auparavant réfléchi à ce que vous allez dire ?
 
a.      Nous avons un ange qui porte un message pour le monde au sujet de l’évangile et du jugement final. Pensez-vous que les paroles de l’ange aient été soigneusement planifiées ? Ou alors, Dieu a-t-il juste dit à un ange : « Dis quelques mots sur ma venue dans le monde », et l’ange a improvisé quelques paroles ? (Qu’il soit symbolique ou non, cet ange a planifié le vol parfait pour être vu et entendu, donc il a sûrement réfléchi à la façon dont il présenterait l’évangile éternel. Cela signifie que l’expression est importante. Explorons cela dans la suite de notre étude.)
 
II.  Le message
 
1.     Lisez à nouveau Apocalypse 14.7. Quelle partie du message de l’ange attire réellement votre attention ?
 
a.      Avez-vous remarqué une tendance commune dans les flashs d’information, chez ceux qui lèvent des fonds, ou encore dans les publicités des magasins ? Quel est le schéma qu’ils suivent tous ? (Ils commencent par quelque chose qui, ils l’espèrent, attirera votre attention. Notre magasin fait faillite ! Notre organisation a désespérément besoin d’argent ! Nous avons une nouvelle de dernière minute !)
 
b.      L’idée que vous soyez traîné(e) devant un tribunal pour un jugement attirerait-elle votre attention ? (Sans aucun doute. Cela montre que la présentation est parfaitement réfléchie.)
 
i.       Y a-t-il un enseignement dans cela sur la manière dont nous présentons l’évangile ? (Il y a cent ans, les Chrétiens évangélisaient en avertissant les pécheurs contre l’enfer. Nombreux sont ceux aujourd’hui qui rient de cette approche. Nous devons réfléchir attentivement à la façon dont nous pouvons faire prendre conscience au monde que le jugement vient. Nous devons diriger l’attention sur ce message !)
 
ii.       Selon vous, les gens souhaitent-ils le jugement ? (Il ne fait aucun doute qu’ils veulent que le jugement vienne. Mais c’est comme les excès de vitesse dans votre quartier. Vous voulez que la police les verbalise. Mais vous ne voulez pas que la police vous mette une contravention.)
 
2.     Lisez Luc 23.35-42. À quel point était-il difficile d’aborder le sujet du jugement avec « l’autre malfaiteur » ? (Il faisait déjà l’expérience du jugement. Comme notre situation mondiale devient de plus en plus difficile, nous devons garder les yeux ouverts sur la possibilité de partager l’évangile avec ceux qui croient que les choses ne sont pas justes.)
 
3.     Lisez à nouveau Apocalypse 14.7, mais à la lumière de Luc 23.35-42. « L’autre malfaiteur » avait de graves problèmes. Le jugement final est un grave problème. Quel a été le résultat pour « l’autre malfaiteur » ? (Jésus l’a sauvé. C’est l’essence de notre message évangélique. Les mots utilisés dans Apocalypse 14.7 comme « crainte », « donner gloire » et « prosterner » indiquent tous notre gratitude envers Jésus pour ce qu’il a fait pour nous sauver du jugement. Le mot grec pour « prosterner » est « Proskeneo ». « Pros » signifie « vers », et « kuneo » signifie « embrasser ». Embrassons Dieu ! Maintenant nous avons une magnifique approche d’évangélisation au sujet du jugement. Nous avons été sauvés d’une catastrophe imminente !)
 
4.     Récemment dans cette série d’études, nous avons discuté de l’importance d’accepter Dieu comme notre Créateur. Cela signifie rejeter l’évolution avec son « culte » de vastes périodes de temps et de la sélection naturelle. Quelle est la première chose que l’ange dit que Dieu a créée ? (Le ciel.)
 
a.      Je me souviens que lorsque j’étais petit garçon, je me disputais avec mon ami pour savoir si son père était plus fort qu’un gorille. Il était sûr que son père était plus fort, et j’étais sûr que le gorille était plus fort. Selon vous, mon ami pensait-il réellement que son père était plus fort ? (Il pensait que la question était de savoir si son père était supérieur – ce qui, bien sûr, était le cas. Mais ce n’était pas la question.)
 
b.      Quand les Chrétiens entrent dans des débats avec des scientifiques, quelle est l’importance pour nous de bien comprendre et de cadrer les questions ? (Le pire est de s’opposer à la science pour justifier notre désaccord. Nous ne devons pas créer de conflit là où il n’y en a pas.)
 
5.     Lisez Psaumes 19.2-5. Que nous dit le ciel ? (Il explique la gloire, l’œuvre, et la connaissance de Dieu d’une manière qui transcende les barrières linguistiques. Pensez à Apocalypse 14.6 ! Dieu nous dit que la science des cieux apporte la gloire à Dieu.)
 
a.      J’ai lu le livre de Hugh Ross sur la Création en six jours. Ross est un astrophysicien qui croit en une interprétation littérale de la Bible. Je ne suis pas d’accord avec Ross sur tous ses points, par exemple sur son argument d’une longue journée pour la création et la mort des animaux. Cependant, son explication scientifique de ce qui s’est passé au « Big Bang » et ses preuves sur l’âge du ciel sont passionnantes.)
 
b.      Vous souvenez-vous de vos problèmes de mathématiques du lycée ? Supposez que vous soyez dans une voiture qui roule à 60 km/heure. Si je vous dis combien de temps s’est écoulé, pouvez-vous me dire la distance parcourue ? Si je vous dis la distance parcourue, pouvez-vous me dire combien de temps s’est écoulé ? (Oui ! Vous vous rappelez comment faire.)
 
c.      Ross affirme (et je crois cela) que la science actuelle peut mesurer la vitesse d’expansion et la distance de l’univers. Qu’est-ce que cela vous dit ? (Vous pouvez calculer l’heure à laquelle l’univers a été créé ! Vous pouvez dater le « Big Bang ».)
 
d.      Quel est l’enseignement pour les athées ? (Apocalypse 14.7 est scientifiquement correct quand il affirme que Dieu est notre Créateur. Le ciel (l’univers) a un anniversaire. L’évènement de la Création que les scientifiques appellent le « Big Bang » était si précis et ordonné que la seule conclusion logique est qu’il a été fait par une intelligence bien au-delà de notre compréhension.)
 
e.      Quand Psaumes 19.2-5 dit que le ciel « raconte » et « dit l’œuvre de ses mains [de Dieu] », le psalmiste nous dit-il que Dieu n’est pas une simple question de foi ? (C’est la conclusion à laquelle vous devriez arriver. L’existence de Dieu se prouve. Nous ne devons pas concéder que notre adoration et notre message se fondent sur notre opinion. La Bible dit que le ciel témoigne de Dieu et la science la plus moderne le confirme !)
 
6.     Cher(ère) ami(e), si vous doutez que Dieu est notre Créateur, veuillez accepter ce fait fondamental maintenant. Le fait de témoigner que notre Dieu Créateur est digne d’adoration est essentiel aux messages des trois anges (Apocalypse 14) pour la fin des temps.
 
III.    La semaine prochaine : Tromperies des temps de la fin.
 

faire un don