Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Nous sommes arrivés à notre dernière étude sur l’épître aux Romains et j’en suis triste. Quelle belle discussion nous avons eue sur notre salut ! J’en ai appris beaucoup sur la volonté de Dieu, et si vous m’avez suivi dans chacune des études, je suppose que vous aussi avez développé votre connaissance sur le sujet. Cette semaine nous apprenons certains avantages d’être hypocrite. Enfin, peut-être pas. Je vous laisserai décider. Débutons une fois de plus notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.       Ceux qui mangent des légumes et ceux qui gardent le sabbat
 
1.     Lisez Romains 14:1-4. Quel est le rapport entre le fait de manger des légumes et la foi ? Je suis végétarien depuis des décennies ! Ma foi a-t-elle été affaiblie (mais mon cœur fortifié) à cause de cela ?
 
a.      Lisez 1 Corinthiens 10:18-21. Quelle est la vraie question ? (Si ceux qui mangent de la viande sacrifiée aux idoles donnent allégeance aux démons.)

b.      La première réponse de Paul se trouve dans la suite. Lisez 1 Corinthiens 10:23-24. Que pourriez-vous conclure sur la pensée de Paul concernant la consommation de viande sacrifiée aux idoles ? (Cela peut être permis, mais ce n’est pas bénéfique.)

c.       Continuons notre lecture en lisant 1 Corinthiens 10:25-29. Quelle est la réponse finale de Paul ? (Ne vous en préoccupez pas, à moins que quelqu’un soulève le problème.)
 
2.     Maintenant que nous avons une meilleure compréhension de la nature du débat sur les légumes, que conseille Paul à ceux qui pensent que Dieu demande (ou non) de manger des légumes afin d’éviter le problème d’adoration d’idoles ? (Paul nous dit qu’il s’agit d’une (ou plusieurs) de ces questions sujettes à discussion (Romains 14:1) et que les chrétiens ne devraient pas argumenter à ce sujet, ni condamner ceux qui n’ont pas la même opinion.)
 
3.     Lisez Romains 14:5-6. Paul parle-t-il au sujet du jour où nous allons à l’église ? S’agit-il d’un sujet discutable comme le fait de manger des légumes ? Cela signifie-t-il "pas d’assemblée à l’église un jour de la semaine en particulier" ? Serait-il possible de nous joindre à nos amis musulmans et rendre un culte d’adoration le vendredi ?

a.      Lisez Hébreux 10:25. Pourquoi serait-il dit aux chrétiens de ne pas abandonner une assemblée régulière s’il n’y avait pas un jour spécifique dédié à cela ? (Beaucoup de commentaires bibliques, comme Barnes’ Notes, Adam Clarke’s Commentary,Jamieson, Fausset, and Brown, Matthew Henry’s Commentary et d’autres, soutiennent (selon moi de manière convaincante) que Paul ne parle pas du sabbat hebdomadaire. Au lieu de cela, Paul parle des fêtes de sabbat juives. Les Juifs chrétiens les célébraient tandis que les Gentils chrétiens ne les célébraient pas. De manière générale, ces fêtes de sabbat ont été accomplies en Jésus. Ainsi, le fait de continuer à les célébrer était tout à fait optionnel.)

b.      Lisez Ésaïe 66:22-23. Que cela suggère-t-il quant au sabbat hebdomadaire ? (Nous continuerons d’observer le sabbat au ciel ! Lisez ce que dit le commentaire biblique Barnes’ Notes sur ce verset : "Il ne peut pas y avoir d’adoration permanente de Dieu, ni de religion permanente sur la terre, sans un sabbat ; ... alors que l’observance [des fêtes juives] faisait partie de la loi cérémonielle, la loi du respect des sabbats a été introduite avec les Dix Commandements en tant qu’obligation morale et perpétuelle". Je suis d’accord.)
 
II.     La tolérance et les hypocrites
 
1.     Lisez Romains 14:7-12. Quelle devrait être notre principale préoccupation dans notre cheminement de chrétien en ce qui concerne l’obéissance et les chrétiens qui nous entourent ? (Notre propre salut ! Après tout, nous serons jugés par Dieu, et non l’un par l’autre. Ainsi, juger autrui sur des sujets à discussion est une perte de temps - et dommageable au corps des chrétiens.)

2.     Lisez Romains 14:13-14. Quel devrait être notre objectif au regard des chrétiens qui nous entourent et qui ne sont pas d’accord avec nous sur des sujets qui prêtent à discussion ? (Ne créez pas de problèmes qui les décourageront de rester dans l’église !)

a.      Est-il possible que quelque chose qui est un péché pour l’un ne le soit pas pour un autre ? (Oui. Paul dit qu’il ne pense pas que le fait de manger de la nourriture soit un péché. Mais si un végétarien pense que c’est un péché, alors pour cette personne c’est un péché.)
 
3.     Lisez Romains 14:15-18. Que dit Paul au sujet des hypocrites - qui cachent une partie des choses qu’ils font ? (Si nous pensons que quelque chose est bien (manger de la viande par exemple), et que nous mangeons de la viande devant un végétarien (qui pense que manger de la viande n’est pas bien), alors nous ne montrons pas de l’amour. Paul dit de nous en abstenir.)
 
4.     Faisons la liste des règles de Paul relatives aux sujets à discussion :

a.      Ne méprisez pas ceux qui ne partagent pas votre opinion ;

b.      Ne jugez pas ceux dont vous pensez qu’ils ne respectent pas les bons standards ;
 
c.       Le standard d’une personne peut ne pas être le même que pour une autre ; et,
 
d.      Si vous avez un autre standard, ne le mettez pas en application en face de ceux qui n’ont pas encore intégré les trois premières règles !

5.     Lisez Romains 14:19-20. Avons-nous certains objectifs qui sont plus importants que d’autres ? (Oui. La paix et l’édification des membres d’église sont nos objectifs. Ramener nos standards sur la nourriture est, au mieux, un objectif secondaire qui doit soutenir des objectifs primaires plus élevés.)

6.     Lisez Romains 14:21-22. Si vous êtes un mangeur de viande et un buveur de vin juste, que pouvez-vous être appelé à faire ? (Vous êtes au minimum appelé(e) à garder cela pour vous. Paul approuve une certaine hypocrisie. Mais, bien plus que cela, vous pouvez être appelé(e) à abandonner tout cela si cela peut faire perdre la foi à un chrétien.)
 
7.     Lisez Romains 14:23. Quelle est la base théologique pour approuver différents standards ? (Souvenez-vous, Paul a débuté son discours en disant que cela est limité aux questions sujettes à discussion. La clé pour reconnaître le péché dans notre vie est de se demander si nous vivons une vie dirigée par l’Esprit saint. Notre vie dans l’Esprit, soit notre cheminement chrétien, est progressive. Paul suggère qu’un chrétien qui a une grande foi se rend compte que la viande sacrifiée aux idoles ne signifie rien. Mais, jusqu’à ce que l’Esprit vous amène à ce fondement de la foi, vous devriez agir en vous basant sur votre niveau de foi actuel.)
 
III.  L’angle de l’amour

1.     Lisez Romains 15:1-3. Quel est le lien entre d’un côté l’amour et le sacrifice de soi et d’un autre côté notre tolérance envers ceux qui ont une foi plus faible ? (Tout comme Jésus a abandonné ses propres droits, ainsi nous devons ajuster notre liberté dans la foi au bénéfice des chrétiens plus faibles dans notre entourage.)

a.      Quels droits Jésus a-t-il abandonnés ? (Le droit de vivre comme Dieu, le droit d’être libre de tout harcèlement, le droit d’être libre de toute torture, le droit d’être libre de toute accusation et punition injustes. Le droit d’être libre de toute condamnation à mort pour un crime qu’il n’a pas commis - juste pour en citer quelques-uns.)
 
2.     Lisez Romains 15:4. Quels sont les points communs entre l’appel de Paul à potentiellement abandonner nos droits sur des sujets à discussion et les droits que Jésus a abandonnés ? (Paul nous dit que cette histoire devrait nous enseigner quelque chose pour soutenir notre foi. Le peu que nous abandonnons par rapport à ce que notre Seigneur a abandonné nous rappelle l’amour stupéfiant qu’il a pour nous.)
 
3.     Lisez Romains 15:5-7. Quand Dieu vous a accepté(e), étiez-vous hors-jeu, uniquement focalisé(e) sur des questions discutables ? (Je pense que Paul est maintenant allé au-delà de son discours sur ces questions qui sont sujettes à discussion.)

a.      Quel semble être l’objectif de Paul pour nous ? (L’objectif ultime est de donner gloire à Dieu. Nous ne pouvons le faire très bien si nous sommes divisés. Un esprit d’unité parmi ses fidèles est le meilleur véhicule pour glorifier Dieu.)

4.     Nous pouvons, par la puissance de Dieu, décider de contrôler nos propres impulsions de division. Que faisons-nous au sujet des chrétiens qui créent la division ? (Lisez Romains 16:17-18. Paul nous dit de les éviter.)
 
a.      Selon Paul, qu’est-ce qui motive ceux qui créent la division ? ("Leur propre ventre". Paul ne dit pas exactement quels types d’appétit cela peut être, mais l’orgueil, l’arrogance, l’envie de confrontation me viennent à l’esprit.)
 
5.     Lisez Romains 16:25-27. Cher(ère) ami(e), nous avons appris comment, à travers Jésus, nous sommes sauvés par la grâce seule. Si vous n’avez pas pris la décision de ne vous appuyer que sur Jésus pour votre salut, voulez-vous prendre cette décision maintenant ? Nous avons également appris comment ceux qui sont sauvés ont l’obligation de vivre comme tels. Si vous êtes entré(e) dans le salut, voulez-vous faire le choix quotidien de vivre une vie dirigée par l’Esprit saint ? Une vie qui rend gloire à Dieu ?

IV.    La semaine prochaine : Nous commencerons une nouvelle série d’études sur la vie de personnes spéciales de l’Ancien Testament.
 

faire un don