Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 04 – Les premiers dirigeants de l’Église (Actes 6 à 8)

Copyright © 2018, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Aimeriez-vous faire de grandes choses pour Dieu ? Votre désir de faire de grandes choses est-il entravé par le fait que votre mission dans l’Église est quelque chose d’ordinaire ? Par exemple, « gagner une âme » n’est pas votre mission, mais plutôt l’organisation d’un repas en commun. Cette semaine, nous tournons notre attention sur un homme issu de la foule d’un repas en commun et qui se démarque pour témoigner. Sa mission était de distribuer la nourriture. Débutons sans attendre notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  La controverse
 
1.     Lisez Actes 6.1. Quelle est l’allégation de discrimination ? (Il ne s’agit pas d’une revendication fondée sur la religion ou la race, mais plutôt sur l’origine nationale. Il semble s’agir plutôt d’une revendication culturelle.)
 
a.      Selon vous, l’accusation est-elle fondée ? Ou alors, ne s’agit-il que d’une sorte de fausse accusation issue d’une différence culturelle et d’une hypersensibilité ? (Nous n’avons pas suffisamment d’information pour le savoir.)
 
2.     Lisez Actes 6.2-3. Les apôtres croient-ils que l’accusation est fondée ? (En réalité ils décident de ne pas entrer en matière. Ils décident de définir un groupe de responsables qui s’assureront que la distribution de nourriture est faite de manière équitable.)
 
a.      Quelles sont les qualifications qu’ils recherchent pour ces sept responsables ? (Des hommes qui sont remplis d’Esprit et de sagesse.)
 
i.       Pourquoi doivent-ils être sages ? (Une revendication de discrimination entre des cultures différentes est une question difficile. Il est difficile de savoir exactement comment résoudre le problème sans créer davantage de discrimination.)
 
3.     Lisez Actes 6.5. Rappelez-vous que l’accusation originelle était que les veuves grecques étaient négligées. Ces noms sont tous grecs. Y a-t-il une raison à cela ? (Certainement que le fait d’avoir l’implication de Juifs grecs est important. Cependant, les noms peuvent ne pas refléter exactement leurs passés culturels.)
 
a.      Qui fait le choix ici ? Les Douze ? (Non. Les membres de l’église naissante. Ce n’était pas un choix fait par les dirigeants.)
 
i.       Pourquoi ? (Il s’agit d’une preuve supplémentaire que les Douze voulaient que cette responsabilité soit enlevée de leurs épaules.)
 
4.     Lisez Actes 6.4. Quel sera le point de focalisation des Douze ? (La prière et le ministère de la parole.)
 
5.     Quels enseignements devons-nous tirer de ces quatre versets ? (Vous ne voulez pas que les plaintes s’enveniment. Qu’elles soient fondées ou non, vous voulez les traiter d’une façon ou d’une autre et ne pas les ignorer. Il est important de laisser les plaignants participer à la résolution. La responsabilité dans l’Église doit être centrée. Si elle est trop large, il se peut que des détails importants soient omis. Tous ceux qui ont un rôle d’administration doivent être remplis de l’Esprit saint, même s’ils ont une tâche à priori banale. Il est également important d’être sage.)
 
6.     Lisez Actes 6.6-7. Y a-t-il une relation entre la croissance et la résolution de la controverse ? (Je pense que c’est ce que l’auteur a en tête. Il veut que nous sachions que la résolution de ce problème dans l’église lui permet de croître.)
 
II.  Étienne
 
1.     Lisez Actes 6.8-10. Quel est le travail d’Étienne ? (Lisez Actes 6.2. Les Douze étaient engagés dans le ministère et Étienne servait aux tables.)
 
a.      Pourquoi Étienne est-il impliqué dans le ministère ? A-t-il oublié son cahier des charges ? Marche-t-il sur le terrain des Douze ? (Rien dans ce récit ne suggère qu’Étienne ne fasse quelque chose de faux. Cela nous dit que c’est l’opportunité de chacun dans l’église de partager l’évangile, sans égard aux responsabilités formelles.)
 
b.      Quelle autre raison trouvons-nous pour croire que le ministère fait partie du travail d’Étienne ? (Le verset 10 nous dit que l’Esprit saint parle par l’intermédiaire d’Étienne. Nous lisons également qu’il fait « des prodiges et des signes grandioses ». Clairement, Dieu promeut l’œuvre du ministère d’Étienne.)
 
2.     Lisez Actes 6.11. Les opposants à Étienne ne peuvent pas répondre à ses arguments. Que savons-nous sur l’honnêteté des accusations portées contre Étienne ? (Si un groupe doit travailler secrètement, s’il est nécessaire de « soudoyer » des gens pour porter des accusations, alors vous savez que les accusations sont discutables.)
 
a.      Quel enseignement tirons-nous pour décider qui a raison dans un débat ? (Si une partie renonce à débattre le pour et le contre et utilise plutôt des attaques légales ou physiques, cela vous donne une idée de qui a raison.)
 
3.     Lisez Actes 6.12-15. Selon vous, que signifie le fait que le visage d’Étienne était « comme celui d’un ange » ?
 
a.      Si vous étiez un membre du sanhédrin, et que la personne accusée avait « un visage comme celui d’un ange », qu’en concluriez-vous ?
 
4.     Lisez Actes 7.1-3. Comment savons-nous qu’Étienne est un avocat ? (La question qui lui est posée a une réponse du type « oui » ou « non ». Au lieu de répondre à la question, Étienne continue sur 49 autres versets !)
 
5.     Je vous invite à lire les 49 versets suivants, mais pour notre discussion nous les sauterons. Lisez Actes 7.54-58. De quel genre de processus judiciaire s’agit-il ? (Étienne ne répond pas à la question qui lui est posée, mais il retrace l’histoire de la relation entre Israël et Dieu. Il dit qu’Israël a résisté et tué les prophètes de Dieu en tuant Jésus. En guise de réponse, la foule se met en colère et le met à mort. C’est le chaos total en ce qui concerne le processus juridique.)
 
6.     Lisez Actes 7.59-60. Pourquoi ne pas leur reprocher ce péché ? Étienne vient d’expliquer pourquoi d’abord leurs ancêtres puis eux-mêmes étaient coupables de rébellion et d’infidélité envers Dieu. Son meurtre s’inscrit dans la continuité de la ligne de péchés qu’il vient de retracer.)
 
a.      Selon vous, Dieu retient-il le meurtre d’Étienne contre ceux qui l’ont tué dans la colère ? (Lisez Luc 11.4. La question n’est pas de savoir s’ils commettaient un péché, ils en commettaient un. La question est de pardonner à ceux qui pèchent contre nous.)
 
b.      Avez-vous pardonné à ceux qui ont péché contre vous ?
 
III.  Saul/Paul
 
1.     Lisez Actes 8.1. Saul (connu plus tard comme Paul) comprend la loi et il comprend les Écritures. Comment peut-il approuver le meurtre d’Étienne ? (Nous faisons tous des choses irrationnelles parce que nous voulons un certain résultat. Saul pensait que les Chrétiens nuisaient à sa religion.)
 
a.      Selon vous, pourquoi les apôtres sont-ils restés à Jérusalem ?
 
b.      Lisez Actes 1.7-8. Selon vous, comment les apôtres ont-ils compris cette directive de Jésus ?
 
2.     Lisez Actes 8.2-3. Si vous veniez de vous convertir au christianisme, cela vous rendrait-il plus ou moins déterminé(e) à garder votre nouvelle foi ? (La déclaration selon laquelle Saul détruisait l’église nous dit que les gens étaient intimidés, et qu’ils abandonnaient peut-être leurs nouvelles croyances.)
 
3.     Lisez Actes 8.4-8. Supposons que Satan ou ses anges aient inspiré cette persécution. Comment fonctionne leur stratégie ? (Je pense que c’est un retour de flamme. Au lieu de détruire l’œuvre de Dieu, ils la répandent.)
 
a.      Réfléchissez-y une minute. Ce résultat n’était-il pas prévisible ? Cela signifie-t-il que Satan n’est pas si intelligent que cela ? (Lisez Romains 8.28 et Genèse 50.19-20. Nous ne devons pas laisser la main de Dieu en dehors de notre évaluation. Il prend les choses qui sont censées être mauvaises et les transforme en quelque chose de bien. Je crois aussi que l’intelligence de Satan est obscurcie par sa colère et son animosité.)
 
4.     Lisez Actes 8.14-17. Est-ce une raison pour les apôtres de rester à Jérusalem ? (L’église naissante avait besoin de leadership. Elle avait besoin d’un « quartier général ». Cela a permis aux gens de faire le rapport et aux apôtres d’aller là où on avait besoin d’eux.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), si vous désirez faire de grandes choses pour Dieu, demandez-lui de vous remplir de l’Esprit saint et de diriger le chemin de votre vie. Pourquoi ne pas le faire maintenant ?
 
IV.    La semaine prochaine : La conversion de Paul.
 

faire un don