Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 09 – Aucune condamnation (Romains 8.1-17)

Copyright © 2017, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Revoyons un peu l'enseignement de Paul. Dans Romains 5 Paul nous dit que la vie éternelle nous est donnée grâce à la vie, à la mort et à la résurrection de Jésus. Ensuite, dans Romains 6 Paul explique que ce don de grâce ne signifie pas que nous devons continuer à pécher. Ce n'est pas parce que nous sommes morts à la loi que nous avons le droit de pécher. Ensuite, dans Romains 7 Paul enseigne que bien que nous devions choisir d'éviter le péché, il lutte avec sa nature pécheresse et nous devrions nous attendre à devoir faire de même. Enfin, nous arrivons à notre étude de cette semaine. Même si notre lutte contre le péché est réelle, Paul nous dit que si nous sommes en Jésus il n' y a "aucune condamnation". Débutons notre étude de cette formidable assurance !
 
I.  Aucune condamnation
 
1.     Lisez Romains 8.1-2. De quoi avons-nous été libérés ? (De la « loi du péché et de la mort ».)
 
a.      Que pensez-vous que cela signifie ? (Afin d’être sûr(e) de bien comprendre le contexte, lisez Romains 7.21-25. Nous ne sommes plus soumis à la règle selon laquelle si nous péchons (et le nous faisons tous) nous mourrons éternellement.)
 
2.     Lisez Romains 8.3. Pourquoi Jésus est-il mort pour nous ? (Nous ne pouvions pas le faire. Les Dix Commandements étaient « sans force » à cause de notre nature pécheresse. Nous ne pouvions simplement pas garder la loi et gagner le salut.)
 
a.      Notez que le verset se termine par : « Dieu […] a condamné le péché dans la chair ». Qu'est-ce que cela signifie que Jésus a condamné le péché par ses actions à notre place ? (Le problème n’a jamais été la loi. Le problème est notre nature pécheresse. Jésus ne veut pas que nous nous enlisions dans le péché. Il condamne le péché dans notre vie. Mais il nous donne la voie pour sortir de la mort éternelle.)
 
3.     Lisez Romains 8.4. Comment les exigences de la loi sont-elles respectées dans notre vie ? (Par Jésus. Ce que nous ne pouvions jamais faire, il l’a fait pour nous.)
 
a.      La dernière partie de ce verset est troublante. Il semble conditionner la grâce au fait de ne pas vivre selon la nature pécheresse. Comment ne pas vivre selon la nature pécheresse alors que Paul nous a toujours dit que c’est notre nature pécheresse inhérente, et non la loi, qui est le problème ? (Cela nous ramène à notre choix. Notre nature pécheresse est toujours présente. Mais Dieu nous appelle à choisir de vivre par son Esprit, et non selon notre nature pécheresse. Nous recevons la grâce quand nous choisissons la grâce de Dieu et l'Esprit de Dieu.)
 
II.  Accorder notre esprit
 
1.     Lisez Romains 8.5. Rappelez-vous que dans Romains 7:14-16 Paul nous dit qu’il fait ce qu’il ne veut pas faire et que ce qu’il veut faire, il ne le fait pas. Pensez-vous que Paul, lorsqu’il écrit ces choses, accorde son esprit à la bonne chose ? (Oui. Si Paul n’avait pas son esprit en phase avec ce que Jésus voulait qu’il fasse, il n’aurait jamais écrit des choses comme : « Ce que je veux, je ne le pratique pas, mais ce que je fais, c’est ce que je déteste », mais il écrirait plutôt qu'il faisait exactement ce qu'il voulait et ce que sa nature pécheresse voulait qu'il fasse.)
 
a.      À plusieurs reprises dans le passé j’ai écrit au sujet de « la justification par l’attitude ». Quand Paul écrit dans Romains 8.5 sur le fait d’accorder son esprit, n’écrit-il pas au sujet de notre attitude ?
 
b.      Dans quelle mesure contrôlez-vous votre attitude ? (Cela nous ramène à l’œuvre de l’Esprit saint. Vous pouvez choisir. Vous devez choisir. Mais ce que vous devez choisir est de vivre par l’Esprit saint, et non selon votre nature pécheresse. Même ceux qui vivent par l’Esprit saint trouvent que leurs actions ne correspondent pas toujours à leurs désirs. Lisez à nouveau Romains 7.21-25 pour pleinement comprendre notre situation.)
 
2.     Lisez Romains 8.6. Nous avons tous une nature pécheresse. Que veut dire Paul quand il écrit : « La chair tend à la mort » ? (Cela réfère à nouveau au choix des attitudes. Allons-nous choisir de suivre notre nature pécheresse et d’être gouvernés par elle, ou alors allons-nous choisir de suivre l’Esprit saint et ainsi d’être gouvernés par lui ?)
 
3.     Lisez Romains 8.7. Quels sont les enjeux ici ? (Plaire à Dieu. Rendre gloire à Dieu.)
 
4.     Lisez Romains 8.8. Selon vous, que signifie être « sous l’empire de la chair » ? Quand nous avons appris dans Romains 7 que Paul faisait ce qu’il ne voulait pas, cela ne montre-t-il pas qu’il était « sous l’empire » de sa nature pécheresse ? (Le fait de s’engager dans des actes de péché qui sont contraires à notre désir de plaire à Dieu ne signifie pas que nous sommes contrôlés par notre nature pécheresse. D’autres traductions utilisent les termes « dépendre » ou « emprise ». L’idée est que notre attitude est de choisir notre nature pécheresse.)
 
III.  L’Esprit saint
 
1.     Lisez Romains 8.9. Cela nous aide-t-il à répondre à la question précédente sur ce que signifie être « sous l’empire » de notre nature pécheresse ? (Oui ! C’est vraiment une bonne nouvelle. Si vous voulez que l’Esprit saint vive en vous, et que vous avez la preuve que l’Esprit saint vit en vous, alors vous n’êtes plus « sous l’empire » de votre nature pécheresse.)
 
a.      Dans quelle mesure est-il important que l’Esprit saint vive en vous ? (Paul nous dit que si nous n’avons pas l’Esprit saint, nous n’appartenons pas à Jésus-Christ. Il s’agit d’un problème sérieux, mais également d’un grand réconfort. C’est sérieux parce que nous n’avons pas choisi la grâce si l’Esprit saint est absent de notre vie. D’un autre côté, si nous avons invité l’Esprit saint, et que nous le voyons agir dans notre vie, alors nous n’avons pas à douter de qui nous dirige.)
 
2.     Lisez Romains 8.10-11. Cela ressemble-t-il à une personne libérée du péché ? (Le verset dit que notre corps est « mort à cause du péché ». Mais l’Esprit saint nous donne la vie. De la même manière que l’Esprit saint a ressuscité Jésus d’entre les morts, ainsi ceux qui ont accepté Jésus comme leur substitut seront également ressuscités pour la vie éternelle !)
 
IV.  Comment devons-nous vivre ?
 
1.     Lisez Romains 8.12-13. D’où provient notre obligation ? (Réfléchissez-y un instant. Jésus est mort pour nos péchés. Il nous a donné le plus grand cadeau : la victoire sur le péché. Nous sommes dans l’obligation de combattre le péché qui continue à nous affliger. Nous avons la victoire, pourquoi voudrions-nous nous vautrer dans le péché ?)
 
a.      Sommes-nous seuls dans ce combat ? (En aucune façon. Le même Esprit saint qui nous donne la vie éternelle terrassera les péchés dans notre vie.)
 
2.     Lisez Romains 8.14. Avez-vous déjà réfléchi à l’importance de l’Esprit saint qui vit en vous ? (Nous sommes enfants de Dieu si nous avons l’Esprit saint dans notre vie !)
 
3.     Lisez Romains 8.15. De quel genre de crainte est-il question ici ? (Avez-vous remarqué que lorsque votre vie était contrôlée par votre nature pécheresse, vous vous inquiétiez des conséquences de vos décisions de péché ? que vous manquiez de paix ? Vivre une vie dirigée par l’Esprit saint nous apporte paix et joie.)
 
a.      Y a-t-il davantage à cela que simplement éviter les problèmes créés par le péché ? (Si l’Esprit saint peut vous donner la vie éternelle, si l’Esprit saint peut vous aider à éviter le péché, alors en tant qu’enfant de Dieu considérez la puissance qui est à votre disposition ! Considérez l’attitude de Dieu à votre égard. Comment pouvez-vous avoir de la crainte ?)
 
4.     Lisez Romains 8.16. Qu’est-ce que « notre esprit » ? Certains enseignent que « l’esprit » des humains est simplement le souffle de Dieu (voir Genèse 2.7). Est-ce que l’enseignement du « souffle » a un quelconque sens dans le contexte de Romains 8.16 ? (L’Esprit saint communique avec notre pensée qu’il est présent dans notre vie.)
 
a.      Avez-vous déjà expérimenté cela ? Que votre esprit sait que l’Esprit saint œuvre en vous ?
 
5.     Lisez Romains 8.17. Dans le contexte des versets suivants, Paul discute plus en détail de l’idée de la souffrance. La souffrance semble provenir de notre conflit avec le péché. Est-ce que le conflit avec le péché dans notre propre vie (le fait de faire ce que nous ne voulons pas) peut être une cause de souffrance ? (Réfléchissez au fait que Jésus a résisté au péché dans sa vie. Nous sommes appelés à nous engager dans cette bataille.)
 
6.     Cher(ère) ami(e), la bonne nouvelle est que vous êtes sauvé(e) par la grâce seule si vous choisissez de vivre une vie dirigée par l’Esprit saint. C’est aussi une bonne nouvelle que l’Esprit saint vous aidera à vivre une vie qui vous apporte des bénédictions et qui rend gloire à Dieu. Pourquoi ne pas réaffirmer maintenant que vous avez choisi Dieu ?
 
V.    La semaine prochaine : Enfants de la promesse.
 

faire un don