Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 05 – La foi d’Abraham (Romains 4.1-17)

Copyright © 2017, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avez-vous une croyance qui est en contradiction avec le reste de vos croyances ? Par exemple, toutes vos voitures sont des Chevrolet, mais vous achetez un fourgon Ford. C’est ainsi que plusieurs d’entre vous peuvent voir l’étude de cette semaine. Mon père m’enseignait à travailler plus dur et plus rapidement que tous les autres. Il m’est difficile de me relaxer trop longtemps, je me sens poussé à faire quelque chose. Ce point de vue est en contradiction avec la justification par la foi. Elle est un don de Dieu que je ne peux pas gagner par mes efforts. Mais alors, si j’y pense plus attentivement, je réalise qu’avoir un père qui possède une forte éthique du travail n’était pas ma décision. Les bénédictions et la direction de Dieu dans ma vie sont des cadeaux. Peut-être est-ce cohérent avec une correcte vision de la grâce ? Approfondissons ce que Paul enseigne sur la grâce, afin de comprendre correctement les enseignements de Dieu sur ce sujet incroyablement important !
 
I.  La fierté d’Abraham ?
 
1.     Lisez Romains 4.1-2. Si Abraham était si bon qu’il aurait pu être justifié par ses œuvres, pourquoi sa fierté devrait-elle être limitée aux autres humains ? Être justifié est être justifié, alors pourquoi ne peut-il pas se vanter devant Dieu ?
 
2.     Lisez Romains 4.3. Comment Abraham est-il devenu juste ? Qui l’a rendu juste ? (Il s’agit là de la réponse à la question précédente. Abraham ne peut pas se vanter de ses propres œuvres devant Dieu parce que Dieu a compté sa foi comme justice. Abraham pouvait difficilement dire à Dieu qu’il était justifié par ses œuvres.)
 
a.      Dans Romains 4.2 Paul dit : « Si en effet Abraham a été justifié en vertu des œuvres […] ». Quand Paul utilise un « si », veut-il dire qu’Abraham pourrait ne pas avoir été justifié par ses œuvres ? (Exactement ! Je ne pense pas que Paul dise qu’Abraham était véritablement justifié par ses œuvres. Nous en connaissons suffisamment sur Abraham pour savoir que cela ne peut pas être vrai (voir Genèse 20).)
 
II.  Les œuvres et le cadeau
 
1.     Lisez Romains 4.4. Quelle est la différence entre un salaire et un cadeau ? (Vous avez l’obligation de payer un salaire, mais aucune obligation de faire un cadeau.)
 
2.     Lisez Romains 4.5. Quel genre de personnes Dieu justifie-t-il ? (« L’impie ».)
 
a.      Je me souviens qu’à un moment il était populaire de demander aux gens s’ils étaient « safe to save » (prêts pour être sauvés). L’idée était que vous ne pouviez pas être sauvé(e) si vous étiez encore pécheur quand vous allez au ciel. Que dit Paul sur cette théorie ? (Bien entendu, cela ne peut pas être vrai si Dieu justifie les « impies ». La théorie « safe to save » n’est qu’un autre argument de la justification par les œuvres.)
 
b.      Mis à part le fait d’être « impie », quel autre attribut du juste mentionne Paul ? (Ils ne font pas d’œuvres, ils font confiance à Dieu. Faites-vous confiance à Dieu ?)
 
3.     Lisez à nouveau Romains 4.5. Ce matin je lisais un extrait d’un article décourageant qui soutenait que ceux qui étaient sauvés n’étaient pas comme des Chrétiens ordinaires. Au lieu de cela, ils étaient extraordinaires dans leur caractère et dans leur comportement. C’était comme d’autres déclarations de ce même auteur que j’avais l’habitude de lire quand j’étais un jeune homme, et cela semblait mettre la barre du salut si haut que je me demandais si cela valait même la peine d’essayer. Selon vous, de telles déclarations sont-elles absolument fausses ?
 
4.     Lisez 1 Jean 3.4-8 et comparez avec Romains 7.14-20. Pour paraphraser, Jean nous dit que « personne qui vit en lui (Jésus) ne continue de pécher ». Paul nous dit qu’il ne peut pas cesser de pécher – même s’il ne veut pas pécher. L’article décourageant que j’ai lu est-il correct ? Si tel n’est pas le cas, comment expliquez-vous les déclarations très claires écrites par Jean ? Comment expliquez-vous la contradiction apparente avec Paul ? (Il y a deux points qu’il est facile de confondre. Le premier est le salut. Le salut est un cadeau qui est donné indépendamment de nos œuvres. Le deuxième est la confiance. Si vous faites confiance à Dieu, alors vous prenez au sérieux ce qu’il dit sur la meilleure façon de vivre votre vie.)
 
5.     Lisez à nouveau 1 Jean 3.8. Quelles sont les « œuvres du diable » que Jésus est venu détruire ? (La rébellion contre Dieu. L’œuvre de Satan pour faire du mal à vous et à tous ceux que vous connaissez. Quand nous acceptons le don de la grâce, nous choisissons notre camp. Vous verrez toujours le péché apparaître dans votre vie, mais vous avez pris la décision de vouloir marcher avec Dieu. Réfléchissez à nouveau au slogan « safe to save », non pas du point de vue de vous qui infectez le ciel avec vos péchés, mais plutôt du point de vue de si vous voulez vivre où il n’y a aucun péché.)
 
6.     Lisez Romains 4.6-8. Pourquoi Paul cite-t-il Abraham et David, alors qu’ils ont vécu bien avant que la grâce ne fût accomplie par la vie, la mort et la résurrection de Jésus pour la vie éternelle ? (Paul soutient que c’était depuis toujours la compréhension de ce que Dieu ferait pour son peuple.)
 
III.  Qui est éligible pour le cadeau ?
 
1.     Lisez Romains 4.9-10. La grâce est-elle disponible pour tous ? (Oui. Cela ne dépend pas du fait d’être juif ou non. Cela ne dépend pas du fait d’être circoncis ou non.)
 
2.     Lisez Colossiens 2.11-12. Paul met à égalité le baptême et la circoncision. Cela signifie-t-il que nous pouvons être justifiés par la foi que nous soyons ou non baptisés ? (Il y a une différence substantielle entre la circoncision et le baptême. La circoncision était une marque donnée à tous les fils d’Abraham sans distinction de leurs inclinaisons spirituelles. Colossiens 2.11 fait référence à la « circoncision » du baptême comme « dépouillement du corps de la chair ». Cela ressemble à un choix volontaire.)
 
3.     Lisez Romains 4.11-12. Que dit ce texte au sujet de la composante mentale de la grâce ? (Il parle d’Abraham comme « le père de tous ceux qui croient ». Cela nous dit que l’élément déclencheur de la grâce est la foi en ce que Jésus a fait pour nous.)
 
4.     Lisez Romains 4.13-15. Paul nous dit qu’il n’a pas été promis à Abraham qu’il serait « l’héritier du monde » parce qu’il gardait la loi. Que dit Paul dans la suite, au verset 15, quand il affirme que « la loi produit la colère » et que là où il n’y a pas de loi, il n’y a pas de transgression ? (Il dit que la loi ne peut jamais être le moyen de la justification. La loi pointe toujours vers nos erreurs. Cependant, s’il n’y a pas de loi il n’y a pas de responsabilité pour le péché. Comment le sacrifice de Jésus à notre place peut-il avoir du sens si la loi n’existe pas ?)
 
5.     Lisez Romains 4.16-17. Qui est éligible pour accepter la justification par la foi ? (Tous.)
 
a.      Que nous permet de répondre ce fait face à l’affirmation que certaines personnes sont prédestinées à être perdues et d’autres à être sauvées ? (Abraham « est notre père à tous » et la grâce est « pour toute la descendance [d’Abraham] ». Vous avez la garantie de Dieu que la justification par la foi vous est offerte !)
 
IV.  L’appel à l’existence
 
1.     Lisez à nouveau Romains 4.17. Quelles sont les deux choses que Dieu fait pour nous ? (Il « fait vivre les morts » (dans le sens qu’il donne la vie à nous qui méritons la mort éternelle), et il « appelle à l’existence ce qui n’existe pas ».)
 
a.      Qu’est-ce que Dieu décrit différemment de ce que c’est réellement ? (Dieu nous appelle « justes » vous et moi, même si nous ne sommes pas « safe to save ».)
 
b.      Une fois j’ai entendu un prédicateur qui utilisait ce texte pour dire que si vous demandiez à Dieu quelque chose que vous n’avez pas encore, Dieu vous l’accordera. S’agit-il d’une juste compréhension de ce texte ?
 
c.      Si vous étudiez régulièrement la Bible, vous savez qu’elle est très généreuse dans sa description d’Abraham, de David et de Samson. Elle me conforte dans le fait que Dieu a un point de vue positif sur eux. Selon vous, Dieu a-t-il le même point de vue positif sur vous ? (Oui, il vous appelle « juste » même si vous ne l’êtes pas.)
 
2.     Cher(ère) ami(e), quelle est votre attitude ? Vos œuvres ne vous sauvent pas. Vous ne pouvez pas vouloir la grâce seulement pour avoir la vie éternelle. Vous devez croire en Jésus comme étant la bonne approche pour la vie, et le choisir comme votre Maître. Pourquoi ne pas demander à l’Esprit saint, si vous n’avez pas encore fait ce choix, de changer votre attitude et de choisir Jésus aujourd’hui ?
 
V.    La semaine prochaine : Adam et Jésus.
 

faire un don