Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 04 – La justification par la foi (Romains 3.1-9 & 3.19-28)

Copyright © 2017, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quelqu’un vous a-t-il déjà manqué de respect ? Avez-vous déjà manqué de respect à d’autres ? Il y a plusieurs années, j’essayais de faire le médiateur pour résoudre un problème qui avait surgi entre des membres d’église. À un certain point un membre d’église m’a traité d’un nom profane. Je savais qu’il ne le pensait pas parce qu’il était très contrarié. Quelques semaines plus tard, ce membre d’église est venu vers moi et s’est excusé. Au début je ne savais pas de quoi il parlait parce que j’avais sorti cela de mon esprit. D’autre part, je me souviens encore de quelques incidents où quelqu’un voulait m’insulter. Pourquoi est-ce que je vous pose la question du respect dans une étude sur la justification par la foi ? C’est pour aider à ouvrir votre esprit à l’idée que la justification par la foi non seulement nous donne la clé pour la vie éternelle, mais elle change radicalement notre attitude envers les autres. Débutons notre étude de l’épître aux Romains et apprenons-en davantage !
 
I.  Des problèmes à éviter
 
1.     Lisez Romains 3.1-2. Il y a deux semaines nous avons appris que les non-Juifs n’avaient pas besoin d’être circoncis. Même si cela n’est pas requis, cela a-t-il une certaine valeur ? (Oui. Paul parle spécifiquement de l’avantage du fait d’être un Juif. Il dit que les paroles de Dieu leur ont été confiées.)
 
a.      Jusqu’où va cette idée ? Tout ce que Moïse a écrit vient de Dieu. Est-ce un « avantage » de suivre les autres aspects de la loi du Lévitique ?
 
2.     Lisez Romains 3.3-4. Qu’en est-il si ceux-là même à qui ont été confiées les paroles de Dieu ne sont pas fidèles ? Avez-vous déjà entendu quelqu’un blâmer Dieu pour des difficultés dans la vie ? (Paul dit que Dieu est fidèle. Si nous pensons qu’il y a une rupture dans les promesses de Dieu, la défaillance se trouve ailleurs qu’avec Dieu.)
 
a.      Ceux qui ont été bénis une fois bénéficient-ils toujours d’un avantage ? Sont-ils encore une source d’autorité ? (Le fait que ceux qui ont été bénis par Dieu vacillent dans leur foi n’annule pas la fidélité de Dieu. Nous devons prendre notre direction en fonction de Dieu, et non des humains.)
 
3.     Lisez Romains 3.5-8. Pouvons-nous rendre gloire à Dieu en faisant le mal ?
 
a.      Quel argument donne ce groupe et que Paul rejette ? (Ce groupe dit que si le but est de rendre gloire à Dieu, alors mon mauvais comportement met en évidence la bonté de Dieu.)
 
b.      Que cela suggère-t-il au sujet de ceux qui enseignent que la justification par la foi signifie que nous pouvons négliger la loi ? (Dieu est toujours concerné par nos actions.)
 
4.     Avez-vous noté les deux arguments que Paul vient juste de rejeter ? Je pense qu’ils sont importants à comprendre avant d’aborder les déclarations de Paul sur la justification par la foi. Comment énonceriez-vous les conclusions correctes avec vos propres mots ? (Premièrement Dieu est toujours fidèle. Que nous essayions d’expliquer pourquoi quelque chose de mal est arrivé, ou que nous essayions de savoir qui est un bon leader spirituel, nous devons placer notre confiance premièrement en Jésus. Deuxièmement, la façon de rendre gloire à Dieu est en lui obéissant, et non en montrant ce que signifie vivre une vie impie.)
 
5.     Lisez Romains 3.9. Qu’en est-il si vous évitez ces deux fausses positions, qu’en est-il si vous comprenez et suivez la vérité, êtes vous meilleur(e) que ceux qui mènent une vie impie ? (Non ! Vous pouvez faire cela de façon juste, mais vous êtes toujours un pécheur ou une pécheresse pour d’autres raisons !)
 
II.  La loi
 
1.     Sautons quelques versets et lisons Romains 3.19. Quel est l’objectif de la loi ? (Nous faire fermer notre bouche ! Rappelez-vous que l’étude de la semaine passée était un avertissement sévère sur notre attitude à juger.)
 
a.      Notez l’étrange langage ici. Paul dit que la loi parle à « ceux qui sont sous la loi ». Cela suggère-t-il que certains ne sont pas « sous la loi » ?
 
b.      Si vous venez de répondre affirmativement, comment expliquez-vous que Paul écrive ensuite : « afin que toute bouche » se taise et que « le monde entier soit coupable » ? Si la loi ne s’applique qu’à certains, pourquoi toutes les bouches doivent-elles se taire et pourquoi tout le monde est-il coupable ? (Paul doit vouloir dire que la position par défaut pour tout le monde est que nous sommes sous la loi.)
 
2.     Lisez Romains 3.20. La loi est-elle la réponse à nos péchés ? (Non. « Personne » ne sera déclaré juste en observant la loi. Au lieu de cela, la loi nous fait savoir ce que Dieu veut que nous évitions.)
 
3.     Si j’arrêtais là et demandais : « Réfléchissez à ce que nous avons discuté jusqu’ici. Diriez-vous que la loi est toujours pertinente ? » Quelle serait votre réponse ? (La réponse devrait être « Oui ». La loi nous montre comment rendre gloire à Dieu. La loi nous montre la meilleure façon de vivre.)
 
III.  La justification par la foi
 
1.     Lisez Romains 3.21. Existe-t-il un moyen pour nous d’être justes, mis à part en observant la loi ? (Oui.)
 
a.      Comment savons-nous que cela est vrai ? N’avons-nous qu’à prendre les paroles de Paul pour cela ? (Paul écrit que « la loi et les prophètes » attestent cette méthode pour obtenir la justice en dehors de la loi.)
 
i.       Selon vous, que veut dire cela ? (Les prophètes ont parlé de la venue du Messie. Le service du sanctuaire symbolisait le sacrifice à venir de Jésus. Notre incapacité à garder la loi nous montre que nous avons besoin d’une meilleure façon.)
 
2.     Lisez Romains 3.22-24. Quelle est cette nouvelle façon d’être juste, qui est « à côté » du fait de garder la loi ? (La foi en Jésus.)
 
a.      Qui peut bénéficier de cette offre ? (« Tous ceux qui croient ».)
 
b.      Dieu essaye-t-il de limiter ceux qui peuvent bénéficier de cette offre ? (Non. Nous sommes justifiés « gratuitement ».)
 
c.      Chacun doit-il bénéficier de cette offre s’il désire avoir la vie éternelle ? (« Tous […] ont péché ». Le commentaire sur le fait qu’il « n’y a pas de distinction » nous dit que quel que soit le degré de bonté que nous pensons avoir, la présence du péché dans notre vie signifie que nous mourrons quand même, à moins que nous n’acceptions l’offre de Jésus.)
 
d.      Que cela suggère-t-il relativement au manque de respect envers les autres ? Que cela suggère-t-il sur une attitude de supériorité basée sur notre obéissance ?
 
3.     Lisez Romains 3.25-26. La phrase « au moyen de la foi, par son sang » semble étrange. Que signifie-t-elle ? (Cela nous fait penser au service du sanctuaire où un animal était sacrifié pour expier les péchés de la personne qui apportait l’animal. C’était le sang qui effaçait le péché (voir Hébreux 9.22 et Ézéchiel 43.20). Cela nous dit que le sacrifice dans le service du sanctuaire était un exemple pour amener le peuple de Dieu à savoir que Jésus allait venir pour ôter leurs péchés.)
 
a.      Ces versets disent que cela « démontre » la justice de Dieu. Comment expliquez-vous que cela soit justice ? (Lisez Genèse 2.16-17. Je crois que l’entrée du péché apporte automatiquement la mort. Il s’agit d’une loi naturelle et Dieu avait averti Adam à ce sujet. Quand Jésus est mort pour nos péchés, afin que nous ayons l’opportunité d’entrer à nouveau dans un monde libre du péché, cela nous a montré que la justice de Dieu n’est semblable à rien que nous ayons déjà vu.)
 
4.     Lisez Romains 3.27. Pensez-vous être une personne plutôt bonne ? La plupart des gens que vous connaissez ont-ils un standard moins élevé que vous ? Que dit Paul au sujet d’une telle attitude ? (« Elle est exclue ». Nous n’avons rien qui nous permette de nous vanter dès lors que la justification par la foi est un don gratuit.)
 
5.     Lisez Romains 3.28. Quel rôle joue la loi dans notre salut ? (Aucun. Les seules personnes qui sont justifiées sont celles qui agissent ainsi sur la base de leur foi en Jésus et en son sacrifice à leur place. La loi n’a rien à voir avec cela.)
 
6.     Cher(ère) ami(e), votre attitude envers les autres reflète-t-elle entièrement la vérité de la justification par la foi ? Nous sommes tous pécheurs. Chacun et chacune d’entre nous n’a qu’un seul moyen d’être sauvé éternellement, et cela n’a rien à voir avec nos propres œuvres. Louez Dieu pour ce qu’il a fait pour nous !
 
IV.    La semaine prochaine : La foi d’Abraham.
 

faire un don