Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 07 – Leader-serviteur (1 Pierre 5.1-10)

Copyright © 2017, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La première fois que j’ai quitté la maison, j’ai joint une église qui semblait parfaite. C’était merveilleux ! J’aimais les gens. J’aimais le pasteur. Il n’y avait aucune division dans l’église. L’année suivante je me suis marié et mon épouse a commencé à enseigner dans l’école associée à cette église. Depuis que j’ai commencé à voir l’église de « l’intérieur », j’ai réalisé que tout n’était pas calme, paisible et uni. Pierre nous a donné des conseils sur différents types de relations, et cette semaine nous étudions ses directives concernant les relations entre l’église et ses responsables. Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  Les anciens
 
1.     Lisez 1 Pierre 5.1. Quand Pierre écrit aux « anciens », parle-t-il de ceux qui ont une fonction dans l’église, ou de ceux qui ont un âge avancé ? (Lisez 1 Pierre 5.5. J’ai toujours supposé que Pierre parlait d’une fonction dans l’église, mais en y regardant de plus près il apparaît que Pierre parle de personnes âgées.)
 
2.     Lisez 1 Pierre 5.2. Que demande Pierre de la part des gens âgés ? (De « faire paître le troupeau de Dieu ». Il s’agit clairement d’une référence à une fonction ou à une position dans l’église.)
 
a.      Réfléchissez-y un instant. Est-il logique que faire un lien entre les membres âgés et ceux qui tiennent une position de direction dans l’église ? Lisez à nouveau 1 Pierre 5.1 pour voir si vous trouvez un indice à ce sujet. (Pierre dit que les gens âgés étaient des témoins visuels des souffrances de Jésus. L’idée est que les gens âgés connaissent mieux, ont plus d’expérience, et ainsi il est logique de faire d’eux des dirigeants – bergers.)
 
b.      Les commentaires bibliques que j’ai lus expliquent que le mot « ancien » signifiait une personne âgée, mais ils pensent également que dans l’église originelle ce terme faisait souvent référence à ceux qui occupaient des hautes fonctions dans l’église. Pourquoi ? À cause du lien entre l’âge et l’occupation de telles fonctions. Le commentaire biblique Robertson’s New Testament Word Pictures dit qu’une inscription très ancienne utilise le terme traduit par « anciens » pour désigner des responsables de ville. Selon vous, devrait-il y avoir un tel lien dans l’église moderne ?
 
3.     Lisez à nouveau 1 Pierre 5.2. Pourquoi Pierre écrit-il : « non pas par contrainte, mais volontairement » ? (Cela me convainc que Pierre parle premièrement de l’âge, et pas de la fonction. Cela a du sens qu’il écrive que les membres âgés doivent « veiller », non pas parce que c’est obligatoire, mais parce qu’ils le veulent.)
 
a.      En général, les gens deviennent plus sages avec l’âge. Le problème est que j’en ai connu certains qui n’ont pas changé avec l’âge. L’âge est-il le premier facteur à considérer ? (Continuons notre lecture parce que je crois que Pierre répond à cette question.)
 
4.     Lisez 1 Pierre 5.2-3. Nous avons discuté que les personnes plus âgées ont été les témoins d’évènements historiques importants et devraient avoir gagné en sagesse. Quelles autres qualifications requiert Pierre de la part des personnes plus âgées avant qu’elles ne soient qualifiées pour « veiller » sur les membres ? (Ils doivent être désireux de servir. Ils ne doivent pas le faire pour de l’argent. Ils ne doivent pas jouer les «  seigneurs » sur le troupeau. Ils doivent être de bons exemples.)
 
a.      J’ai été un « ancien » dans les différentes églises dont j’étais membre, ce durant la majorité de ma vie d’adulte. Personne ne m’a jamais payé un centime. Est-ce un problème dans votre église ?
 
i.       Si l’argent n’est pas un problème, existe-t-il un problème parallèle qui n’implique pas d’argent ? Certains anciens bénéficient-ils d’avantages de par leur fonction de dirigeant ?
 
5.     Lisez à nouveau 1 Pierre 5.3. Est-ce que « dominer comme des seigneurs » est un avantage personnel ? (Pierre décrit un trait de caractère qui devrait être disqualifiant pour quelqu’un qui veille sur les membres d’église. Vous ne devez pas faire le travail pour un avantage personnel, qu’il soit financier, ou en lien avec votre égo ou l’autorité. Pierre autorise les anciens à être payés pour le travail, et à jouir de la fierté et l’autorité relatives qui en découlent. Cependant, il écrit que vous devez faire ce travail pour les autres, et non pas parce que vous êtes « avide » d’orgueil, ou que vous voulez affirmer votre autorité.)
 
a.      Si vous avez été ancien, en avez-vous tiré une satisfaction personnelle ? (Le fait d’aider les autres apporte une grande joie quand ils réagissent positivement. C’est l’une des bénédictions de la fonction.)
 
b.      Au cours des années j’ai vu un schéma qui semble naturel, mais qui est préoccupant. Des membres d’église, dont la qualification ne leur permet pas d’avoir des positions dirigeantes dans leur vie professionnelle, occupent de telles fonctions dans l’église. Le problème pour ces dirigeants est que lorsqu’ils perdent leur fonction dans l’église, ils se sentent comme s’ils avaient été mis à la porte – et le résultat est très difficile pour la personne et pour l’église. S’agit-il d’un problème inévitable ?
 
c.      Pendant un certain temps, j’ai été préoccupé par mes propres motivations. J’enseignais, je prêchais et je dirigeais parce que j’aimais être au-devant, ou parce que j’essayais de rendre gloire à Dieu ? Qui était mon principal sujet de gloire ? Si vous dirigez, avez-vous pensé à ce problème ? (Le Dr. William Shea, l’un des théologiens principaux de ma dénomination, est devenu membre de mon église locale. Il est un exemple extraordinaire de sainteté et d’humilité. Un jour je lui ai demandé : « William, quand vous enseignez et prêchez, le faites-vous en partie parce que vous aimez être au-devant ? » Il m’a répondu : « Bien sûr, cela en fait partie. » Le fait que cet homme humble apprécie cette partie de la fonction a apaisé mes préoccupations. L’objectif est de faire avancer le Royaume de Dieu. Mais jouir des honneurs qui se présentent sur votre chemin n’est pas un péché (voir Jean 12.26).)
 
6.     Lisez 1 Pierre 5.4. Quelle est la récompense ultime du fait de veiller sur les membres ? (Le ciel ! « La couronne de la gloire ». Si votre motivation pour diriger est la gloire ici, alors vous serez payé entièrement ici.)
 
II.  Les jeunes
 
1.     Lisez 1 Pierre 5.5. Selon vous, était-il important pour Pierre d’écrire cela ? (Les jeunes ne réalisent pas toujours que l’expérience est importante.)
 
a.      Quelle attitude mutuelle générale Pierre commande-t-il d’avoir ? (Nous devons tous, jeunes et vieux, agir avec humilité les uns envers les autres.)
 
b.      Quel est le bénéfice d’une humilité mutuelle ? (Si vous êtes orgueilleux, Dieu vous résistera. Si vous êtes humble, Dieu vous donnera sa grâce.)
 
2.     Lisez 1 Pierre 5.6. Quand est le « temps voulu » où Dieu nous élèvera ? (Les jeunes gens deviendront vieux ! Du moins, c’est le but. Cela renforce également le point que nous avons étudié précédemment, que Dieu désire nous rendre honneur.)
 
3.     Lisez 1 Pierre 5.7. Quel est le rapport entre d’un côté les inquiétudes et le fait d’être humble, et de l’autre côté le fait d’accepter la direction des anciens ? (Quelle proportion de vos inquiétudes et de vos peurs a un rapport avec le fait de perdre la face ? Avec le fait de perdre quelque chose qui vous fait paraître important(e) ? L’humilité est un bouclier contre l’anxiété.)
 
III.  Satan et Dieu
 
1.     Lisez 1 Pierre 5.8. Avez-vous un rôle à jouer pour ne pas être « dévoré(e) » par Satan ? (Oui. En étant « sobre » et en « veillant ».)
 
a.      Selon vous, que signifie concrètement être « dévoré » par Satan ?
 
2.     Lisez 1 Pierre 5.9. Combattre contre Satan ne semble pas être une bonne idée. Regardez ce qu’il a fait à Job. Selon vous, que veut dire Pierre exactement quand il nous dit de « résister » à Satan ? (La clé est la phrase « ferme dans la foi ». Nous mettons notre confiance en Dieu. Nous avons foi en Dieu. La bataille est entre Dieu et Satan, nous ne sommes pas seuls contre Satan.)
 
a.      Pourquoi est-il important de savoir que d’autres Chrétiens souffrent ? (Cela nous réconforte parce que nous ne sommes pas seuls.)
 
b.      Pourquoi Pierre mentionne-t-il la souffrance dans le contexte d’une résistance à Satan et de se garder d’être dévoré par lui ? (Ce contexte est extrêmement important. La bataille est en relation avec les épreuves et la souffrance. Satan apporte des difficultés dans notre vie, et le fait de s’opposer à lui en étant fermes dans notre foi en Dieu est la réponse à ces attaques.)
 
c.      Notre discussion sur l’humilité a-t-elle une application ici ? (Si nous sommes orgueilleux, nous sommes moins enclins à nous tourner immédiatement vers Dieu pour obtenir de l’aide.)
 
3.     Lisez 1 Pierre 5.10. D’un côté nous avons Satan qui aimerait nous « dévorer », qui avons-nous de l’autre côté ? (Dieu !)
 
a.      Quelle est l’attitude de Dieu envers nous ? (La grâce ! Il est le « Dieu de toute grâce ».)
 
b.      Quel est le plan de Dieu pour nous ? (Nous restaurer de quel que préjudice que Satan nous cause, et nous « affermir », nous « rendre forts et inébranlables ».)
 
4.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous être « affermi(e), fort(e) et inébranlable » ? Le fait de comprendre quelle est la bonne relation à avoir avec votre gouvernement, votre employeur, votre conjoint, votre souffrance, les autres membres d’église, et le conflit entre Satan et Dieu, vous mettra sur le chemin pour être un(e) Chrétien(ne) confiant(e) en Dieu. Pourquoi ne pas demander à Dieu aujourd’hui de vous aider, par la puissance de l’Esprit saint, à continuer sur le chemin des bonnes relations ?
 
IV.    La semaine prochaine : Jésus dans les écrits de Pierre.
 

faire un don