Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 08 – De la mer déchaînée aux nuées des cieux (Daniel 7)

Copyright © 2020, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Français courant (NFC), 2019, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Un nouveau développement cette semaine ! Daniel reçoit une vision, et il n’est plus seulement l’interprète des rêves du roi. Cette vision personnelle est parallèle au rêve de « l’histoire du monde » donné à Nabuchodonosor dans Daniel 2. Ce rêve porte sur le pouvoir politique d’une série d’empires. Cela a du sens, dès lors que Nabuchodonosor était un homme qui se préoccupait du pouvoir politique. La vision parallèle que nous étudions cette semaine dans Daniel 7 a trait à la nature personnelle ou spirituelle de ces empires. Plongeons-nous dans notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.  Le rêve
 
1.     Lisez Daniel 7.1. Daniel a-t-il un problème de sommeil ?
 
a.      Les rêves vous gardent-ils éveillé(e) ? (Le plus souvent, si je rêve pendant mon sommeil j’ai du mal à m’en souvenir à mon réveil. Ils ne perturbent généralement pas mon sommeil.)
 
b.      Qu’y a-t-il de significatif dans la date de cette vision ? (Nous avons étudié la fin du règne de Belshassar il y a deux semaines. Il semble que Daniel ait été oublié par la cour royale, à l’exception de la veuve de Nabucodonosor, la reine.)
 
c.      Quelle était l’attitude de Belshassar envers le Dieu de Daniel ? (Il était hostile. C’est probablement une autre raison pour laquelle ce rêve est donné à Daniel et non à Belshassar.)
 
2.     Lisez Daniel 7.2. Les vents du ciel brassent la « mer immense ». Que représente la « mer immense » ? (Les différents commentaires bibliques ne sont pas tous d’accord, mais je pense qu’il s’agit probablement de la mer Méditerranée. C’est la mer que Daniel connaissait. Lorsque nous étudierons plus en détails les animaux, nous verrons qu’ils sont tous au bord de la Méditerranée.)
 
II.  Les animaux
 
1.     Lisez Daniel 7.3. Ce que Daniel voit, ce sont des bêtes. La vision parallèle de Daniel 2 concerne différents métaux. Pourquoi représenter ces pouvoirs politiques comme des animaux ? (C’est là que nous voyons la personnalité des empires. Cela reflète les aspects spirituels/moraux de ces royaumes.)
 
2.     Quand ma femme lit un livre, elle regarde toujours la dernière page en premier pour savoir comment il se termine. Je ne ferais jamais cela. Mais c’est ce que nous allons faire ici. Daniel 7 donne le rêve et plus tard l’interprétation. Nous examinerons furtivement l’interprétation pour nous aider à comprendre.
 
3.     Sautons quelques versets. Lisez Daniel 7.9. Rappelez-vous que dans Daniel 2.34 une pierre finit par détruire la statue. Qu’avons-nous conclu que cette pierre représentait ? (La seconde venue de Jésus.)
 
a.      Que suggère Daniel 7.9 quant à la justesse de notre point de vue sur la pierre ? (Cela montre que nous avions raison.)
 
b.      Pourquoi ces royaumes sont-ils représentés par des animaux, et la seconde venue de Jésus par un homme ? (Cela reflète la différence entre les puissances séculières païennes et Dieu. Cela reflète également le vaste fossé qui sépare nos capacités et notre nature de celles de Dieu.)
 
4.     Lisez à nouveau Daniel 7.3. La fin de ce verset dit que ces bêtes « sortaient de la mer ». Êtes-vous toujours à l’aise pour dire qu’il s’agit de la Méditerranée ? Pourquoi serait-il juste de dire qu’elles sont « sorties » de la mer alors qu’elles ne font que la border ? (Lire Apocalypse 17.15, Ésaïe 57.20, et Psaumes 65.8. Ces versets utilisent le mot « mer » pour symboliser les gens. Le commentaire biblique The Pulpit Commentary soutient que les mers font référence à « la grande masse des nations païennes ». Je ne pense pas que ce soit correct de parler des nations païennes, en raison de la référence à la « mer immense » - qui désigne la Méditerranée. Cependant, comprendre le terme « mer » comme désignant les habitants de la région est logique.)
 
5.     Lisons l’interprétation qui se trouve dans Daniel 7.17. Que nous dit ce verset sur l’origine des quatre bêtes ? (Il est écrit qu’elles s’élèvent sur la terre. Cela montre clairement que la référence à la « mer » se rapporte aux peuples des nations qui bordent la mer.)
 
6.     En regardant le texte biblique plus en avant, Daniel 7.17 nous dit que les animaux sont « quatre royaumes ». Ce n’est pas très précis. Lisez Daniel 7.4 et Jérémie 4.7. Quel royaume est représenté par ce lion ? (L’art babylonien utilisait des lions ailés pour représenter l’empire. Jérémie appelle Nabuchodonosor « le lion ». Daniel 4 rapporte que Nabuchodonosor est devenu comme un animal avec un cerveau animal. Mais, quand il a reconnu le vrai Dieu, il est redevenu comme un homme avec la capacité de penser comme un humain.)
 
7.     Lisez Daniel 7.5. Quel royaume est représenté par cet ours ? (L’Empire médo-perse succède à Babylone dans le rêve de Daniel 2. Le fait que cette bête soit « à demi levée » reflète la domination des Perses sur les Mèdes. La ressemblance avec un ours nous renseigne sur la puissance de cet empire.)
 
8.     Lisez Daniel 7.6. Quel royaume est représenté par ce léopard ? (La Grèce. Quatre est le signe numérique de la puissance grecque, selon un commentaire biblique, et la rapidité de la conquête d’Alexandre le Grand est bien connue. Cette vitesse est représentée par les quatre ailes.)
 
9.     Lisez Daniel 7.7. En quoi cette bête est-elle différente ? (Elle ne ressemble à aucun animal que Daniel connaît.)
 
10.     Lisez Daniel 7.19 et Daniel 7.23. Quelle est cette quatrième bête ? (En prenant Daniel 2 comme point de référence, cela semble être l’Empire romain, puisqu’il s’agit du quatrième royaume.)
 
III.  Les têtes et les cornes
 
1.     Daniel 7.7 nous dit que ce quatrième monstre a dix cornes. Lisons Daniel 7.8 et jetons un coup d’œil à Daniel 7.24. Que sont ces dix cornes ? (Les cornes sont des rois qui sont issus de l’Empire romain.)
 
2.     De ces dix rois, selon Daniel 7.8, sort une « plus petite » corne qui déracine trois des rois. Cette petite corne n’est pas un animal, elle est décrite comme une personne, comme un roi. Lisez Daniel 7.20-21 et Daniel 7.24-26 pour trouver ce que représente la petite corne. Que représente-t-elle ? (Il s’agit d’un pouvoir de persécution. Elle fait la guerre à « ceux qui appartiennent à Dieu » et les vainc. Elle « opprime » le peuple de Dieu. Elle essaie de modifier le calendrier et les lois. Elle a du succès pour « un temps, des temps et la moitié d’un temps ».)
 
a.      Rappelez-vous que nous parlons de l’histoire passée. Quel « roi » issu de l’Empire romain a opprimé le peuple de Dieu ?
 
b.      Selon vous, qui est la « petite corne » ?
 
c.      Un enseignement populaire est que la « petite corne » représente un roi séleucide mineur nommé Antiochus Épiphane, qui a régné onze ans de 175 à 164 avant J.-C. Antiochus est arrivé au pouvoir après la mort d’Alexandre le Grand à la fin de l’empire grec (voir Graffiti in the Holy of Holies, Clifford Goldstein, p. 39-42). Antiochus Épiphane correspond-il à la description de la petite corne ? (Non. Le calendrier ne correspond pas. Antiochus est arrivé au pouvoir avant l’Empire romain, et non après. Le commentaire biblique The Treasury of Scripture Knowledge rapporte que les dix royaumes en lesquels l’Empire romain d’Occident a été divisé ont été établis entre 356 et 526 après J.-C. Ainsi, Antiochus arrive plus de 500 ans trop tôt pour correspondre à cette prophétie. En outre, son règne de onze ans ne semble guère s’étendre jusqu’au moment du jugement final (voir Daniel 7.21-22).
 
3.     Lisez à nouveau Daniel 7.25. Il est écrit que la petite corne essaie de changer « le calendrier et les lois ». Selon vous, qu’est-ce que cela signifie ? (Comparez Daniel 2.19-21. Changer les temps et les saisons est une prérogative de Dieu. Ainsi, cette petite corne avec sa persécution des saints et sa revendication des prérogatives de Dieu semble être une puissance quasi-religieuse.)
 
a.      Quand vous pensez à un moment que Dieu a fixé comme loi, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ? (Ce qui me vient à l’esprit est Exode 20.8-11, le commandement pour le repos et l’adoration le jour du sabbat.)
 
4.     Maintenant que nous en avons appris un peu plus, que représente selon vous la « petite corne » ? (Il y a un désaccord sur ce point parmi les commentateurs bibliques, mais je crois que les éléments à disposition indiquent très clairement que la Rome papale est en cause. Elle est née après l’éclatement de la Rome païenne (l’Empire romain). Elle était différente des autres rois dans le fait que sa revendication de pouvoir religieux était plus importante que sa revendication d’autorité laïque. Elle est identifiée à un homme. La Rome papale est identifiée avec le pape. La Rome papale a connu une triste période au Moyen-Âge, où elle a persécuté ceux qui n’étaient pas d’accord avec elle. Je veux que mes lecteurs sachent que je défends depuis longtemps devant les tribunaux la liberté religieuse de Catholiques et d’institutions catholiques. J’aime et j’admire la manière dont l’Église catholique prend une position ferme sur l’avortement et sur d’autre thèmes de notre société. Mais je pense que cette prophétie est claire.)
 
IV.  Le jugement
 
1.     Lisez encore une fois Daniel 7.25, mais cette fois la dernière partie. Que se passe-t-il avec cette persécution ? (Elle se termine après un « temps, des temps et la moitié d’un temps ». Certains commentateurs bibliques disent raisonnablement que cela représente 3,5 années, ou 1’260 jours. Selon le principe de la prophétie « jour/année », cela représente 1’260 ans (voir aussi Apocalypse 11.3 et Apocalypse 12.6).
 
2.     Lisez Daniel 7.26-27. Que se passe-t-il à la fin ? (Dieu apporte sa « royauté » qui « durera éternellement ». Nous sommes ce royaume.)
 
3.     Cher(ère) ami(e), quelle est la bonne nouvelle ici ? (Dieu gagne ! Ses saints gagnent ! Avez-vous confiance dans le fait que Dieu est et sera aux commandes, quoi qu’il arrive ?
 
V.    La semaine prochaine : De la contamination à la purification.
 

faire un don