Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 13 – De la poussière aux étoiles (Daniel 12)

Copyright © 2020, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Français courant (NFC), 2019, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Cette semaine, nous terminons à la fois la vision finale de Daniel et le livre de Daniel. Êtes-vous prêt(e) à ce que Jésus revienne et mette fin au péché et à la mort ? Ce dernier chapitre ne parle pas seulement de la fin du péché, il nous donne des informations supplémentaires sur ce qui nous a été dit précédemment à propos de la vision. Ouvrons la Bible et débutons notre étude pour en apprendre davantage !
 
I.  Le temps de la fin
 
1.     Lisez Daniel 12.1. Vous semble-t-il qu’il y a une tension dans ce premier verset ? Nous avons Michel, « le protecteur de ton peuple » et un « temps d’angoisse » sans précédent. Quelle est votre compréhension de ces deux déclarations ? (Plutôt que d’apporter des tensions, il semble que Michel arrive au bon moment pour nous aider.)
 
a.      Quel genre d’aide apporte Michel ? (Le peuple de Dieu est délivré. Le peuple de Dieu est décrit comme « tous ceux […] dont le nom sera inscrit dans le livre ».)
 
i.       Quel est ce livre ? (Lire Apocalypse 7.13-14 et Apocalypse 3.5. Il s’agit du livre de vie. Ceux qui y figurent sont ceux qui sont sauvés par la foi en Jésus.)
 
ii.       Remarquez qu’Apocalypse 7.13-14 dit que ceux-ci sont sortis de la « grande persécution ». Est-ce un sujet familier ? (Cela ressemble exactement à ce que nous lisons dans Daniel 12.1.)
 
2.     Lisez à nouveau la première partie de Daniel 12.1. Il est écrit : « En ce temps-là ». De quel temps est-il question ? (Lisez Daniel 11.40. Il est fait référence à « l’époque de la fin » que nous avons considérée précédemment. Je ne sais pas combien de temps s’étend cette époque de la fin, mais nous avons les rois du Nord et du Sud dans une énorme bataille. Cela confirme dans mon esprit que nous ne parlons pas maintenant des généraux qui ont suivi Alexandre le Grand.)
 
3.     Lisez Daniel 12.2. Que nous apprend ce verset sur l’état des morts ? (Il est dit que les morts « dorment ». Il serait étrange d’avoir un esprit qui est conscient au ciel et en même temps une référence aux morts qui dorment et qui « se réveilleront » ensuite. C’est une preuve solide en faveur de la doctrine du « sommeil de l’âme » – la croyance selon laquelle les morts sont inconscients plutôt que conscients au ciel.)
 
a.      Quels sont les deux résultats auxquels nous sommes confrontés dans la vie ? (La vie éternelle ou la honte et le mépris éternel.)
 
i.       Que choisissez-vous ?
 
ii.       Qui, seulement, reçoit la vie éternelle ? (Seuls les justes reçoivent la « vie éternelle ». Les perdus reçoivent une honte et l’horreur éternelle. Remarquez que les perdus ne reçoivent pas non plus la vie éternelle.)
 
4.     Lisez Daniel 12.3. Quel est notre but ? (Être « intelligent » signifie que vous avez accepté Jésus comme votre Sauveur et que vous désirez qu’il vous guide dans votre vie. Amener les autres au salut signifie que vous avez appliqué sa sagesse divine dans votre vie. Vous l’avez partagée. Il ne s’agit pas d’une simple connaissance théorique.)
 
II.  Le livre gardé secret
 
1.     Lisez Daniel 12.4. Devrions-nous être capables de comprendre cette vision que nous étudions depuis deux semaines ? (Je pense que notre compréhension des premières parties de la vision est assez claire. Cependant, plus nous avançons dans la vision, plus la compréhension est floue pour moi. Cela suggère qu’une partie de la vision reste secrète et n’est pas ouverte à la compréhension jusqu’à « l’époque de la fin ».)
 
a.      Quand se situe le temps de la fin ? (Lisez à nouveau Daniel 11.40. Nous avons déjà discuté de son lien avec Daniel 12.1. Daniel 11.40 ne semble pas être théorique ou spirituel. Il y a beaucoup de détails sur la nature des armes utilisées. J’ai suggéré la semaine dernière que l’implication des États-Unis au Moyen-Orient est une interprétation possible. Si c’est le cas, alors « l’époque de la fin » est au moins maintenant.)
 
b.      Si « l’époque de la fin » est maintenant, comment se fait-il que nous ayons tant de divergences sur la signification de Daniel 11 et Daniel 12 ? (Une réponse est que la révélation est progressive) ? Au fur et à mesure que nous voyons ces événements se dérouler, nous disons : « Maintenant, je comprends ».)
 
2.     Lisez Daniel 12.5-6. Combien de « personnages » y a-t-il ici, à part Daniel ? (Daniel voit deux « autres personnages » qui se tiennent sur les rives opposées du fleuve. De plus, il y a un « homme vêtu d’habits de lin » qui se tient au-dessus de l’eau, entre les deux autres.)
 
a.      Qui sont ces gens ? (Ils semblent être des anges. La description de « l’homme » qui se tient au-dessus du fleuve le fait ressembler à la personne mentionnée dans Daniel 10.5. Il se trouve même au même endroit (Daniel 10.4). La discussion qui suit dans Daniel 10.13 m’amène à croire qu’il s’agit encore de Gabriel.)
 
b.      Remarquez la question posée à l’homme qui se trouve au-dessus de la rivière : « Quand ces évènements extraordinaires prendront-ils fin ? » Quels évènements ? (Cela doit faire référence aux événements qui ont conduit à la résurrection. J’ai consulté d’autres traductions et la question semble être : « Quand aura lieu la résurrection ? »)
 
3.     Lisez Daniel 12.7. Notez qu’il s’agit de la même période que celle mentionnée dans Daniel 7.25. Rappelez-vous que nous avons précédemment étudié qu’il s’agit de 3,5 ans (ou 42 mois ou 1’260 jours). S’il s’agit de jours prophétiques, cela signifie donc 1’260 ans. Est-ce le temps de la fin du monde ? (Non. Gabriel dit que c’est le moment où « la puissance du peuple qui appartient à Dieu sera entièrement brisée ». Cela ne ressemble guère à la fin du monde. Au contraire, lorsque vous comparez Daniel 7.25, il nous est dit que « ceux qui appartiennent à Dieu » seront « livrés au pouvoir » de la petite corne pendant cette période de temps. Cet évènement ressemble plus à la défaite du peuple saint.)
 
a.      Pourquoi Gabriel jure-t-il que c’est vrai ? Que devons-nous comprendre de tout cela ? (Il nous dit que c’est absolument exact et fiable.)
 
4.     Lisez Daniel 12.8-9. Vous sentez-vous comme Daniel à ce stade ? Si Gabriel jure que c’est vrai, pourquoi ne s’inquiète-t-il pas davantage du fait que Daniel ne comprenne pas ? (Gabriel dit que la compréhension appartient au futur.)
 
a.      Selon vous, les 1’260 ans constituent-ils la réponse complète à la question de l’époque de la fin ? (Je ne crois pas que Gabriel ait donné la réponse complète à la question de la fin du monde. Il a simplement discuté d’une partie de la durée totale.)
 
5.     Lisez Daniel 12.10. Notre incompréhension est-elle due au fait que nous sommes « méchants » ?
 
6.     Lisez Daniel 12.11. Que nous apprend ce verset sur les 1’260 ans qui nous séparent de la fin du monde ? (Si nous avons la même date de départ, cela montre clairement que Gabriel nous donne des réponses partielles.)
 
a.      Quelle explication avez-vous pour ces 1’290 ans ? (Nous avons précédemment écarté Antiochus Épiphane comme étant la « petite corne » de Daniel 7. Nous avons plutôt conclu qu’elle correspondait mieux à la Rome papale. Si vous considérez l’an 508 après J.C. comme point de départ parce que Clovis, roi de France, s’est converti à la foi catholique, alors les 1’290 jours s’étendent jusqu’en 1798, lorsque le pape a été fait prisonnier par le général français Berthier. Le pape est mort en exil.)
 
i.       Selon vous, les deux événements mentionnés dans Daniel 12.11 mettent-ils les 1’290 jours entre parenthèses, ou sont-ils le point de départ des 1’290 jours ? (Il me semble qu’ils sont le point de départ.)
 
ii.       L’explication du roi Clovis a-t-elle du sens à vos yeux ? (Dans l’abstrait, il semble plus probable que l’abolition du sacrifice de chaque jour se réfère soit à la mort de Jésus sur la croix, soit à la destruction du temple en l’an 70 après J.-C., plutôt qu’à la conversion d’un roi français. Cependant, l’explication du roi Clovis semble plus probable si vous regardez Daniel 8.9-11 où la « petite corne » supprime le sacrifice quotidien. Si nous acceptons que la « petite corne » de Daniel 7 est la même que dans Daniel 8, cela renforce l’explication du roi Clovis.)
 
7.     Lisez Daniel 12.12. Les 1’335 jours (années) semblent-ils être la date de Gabriel pour le temps de la résurrection ?
 
8.     Lisez Daniel 12.13. Les conseils de Gabriel à Daniel s’appliquent-ils aussi à nous ? (Gabriel dit à Daniel qu’il va mourir et que Dieu va accomplir ce qu’il a promis. Je pense que c’est une grande promesse pour nous.)
 
9.     Cher(ère) ami(e), peut-être que ceux qui sont plus « intelligents » que moi sont au clair sur Daniel 11 et Daniel 12. Pour moi, tout n’a pas encore été révélé. J’attends, je fais confiance et je garde les yeux ouverts. Ce que le livre de Daniel nous enseigne très clairement, c’est que Dieu est maître de la situation. Voulez-vous l’accepter et lui faire confiance aujourd’hui ?
 
III.    La semaine prochaine : Nous débuterons une nouvelle série d’études ayant pour thème « Comment interpréter les Écritures ».
 

faire un don